Mondialisation ou protectionnisme

Le 26 avril, j’ai assisté sur BFM TV a un moment fort entre les 2 candidats a la présidentielle française et les grévistes de l’usine Whirlpool a Amiens. Pendant que Macron discutait avec les représentants syndicaux, Marine Le Pen a fait un coup médiatique en allant voir les grévistes et en promettant de sauver tout les emplois, quitte a nationaliser temporairement. Elle a dépeint Macron comme un mondialiste et dénoncer une concurrence déloyale. Ce piège savamment tendu a bien fonctionné au début quand Macron qui n’avait pas prévu initialement de voir ces ouvriers grévistes, s’y est rendu sous les sifflets de militants FN et la bousculade entre grévistes et meute de journalistes. Il avait un message très difficile a faire passer car il ne voulait pas faire de promesses en l’air comme Hollande en 2012 avec l’usine sidérurgique de Florange. Lire la suite

La décolonisation est elle possible et positive ?

Le gouvernement Hollande vient d’accorder 3 Milliards d’euro a la Guyane. Pour une population en forte augmentation, évalué a 250.000 habitants en 2014, ce don représente 12.000 euro par guyanais. Ça serait sympathique si après un mois de gréve, l’UE versait 768  Milliards d’euro a la France avec ses 64 Millions de français (en métropole).  Ne rêvons pas, bien que les 11 millions de grecs après des mois de manifestation ont obtenu en 2012 un allégement de 107 G€ de leur dette (356 G€), soit environ 10.000 euro par habitant.

Une région financée essentiellement
par les transferts de l’État et la fiscalité indirecte

Les recettes totales de la région Guyane s’élèvent à 152M€ en 2013. Elles sont constituées, pour l’essentiel, à 49% par les dotations et subventions (transferts), à 44% par des taxes et impôts reposant sur la consommation (fiscalité indirecte) et à seulement 5% par la fiscalité directe. (source)

Lire la suite

Solutions contre l’optimisation et l’evasion fiscale

Durant cette campagne électorale française 2017, j’ai écouté attentivement les politiciens et les journalistes. Ils abordent beaucoup de sujet mais certains thèmes sont souvent ignoré ou trop vite survolé comme la fiscalité des entreprises. C’est dommage car le temps alloue est largement suffisant pour bien en parler mais ils se répètent plus qu’ils ne précisent comme sur BFM TV, une chaîne d’information continue. L’évasion fiscale est vaguement abordé avec la mondialisation mais elle est rarement bien explique dans le détail a part un documentaire sur ce thème. Alors on entend des amalgames, des syllogismes de plusieurs candidats comme le démagogue Melenchon qui condamne le capitalisme, le libéralisme économique mais vouloir plus d’argent pour les salaries. C’est grotesque et ridicule si les autres candidats plus « libéral » plus économique comme Fillon ou Macron ne passait pas sous silence les failles du système fiscal actuel. La fiscalité a son importance quand on voit l’endettement de la Grèce qui repose en partie sur une mauvaise imposition, partielle ou lacunaire. La Grèce vend tout ses biens communs pour payer ses dettes comme des communes et l’état français vendent leur patrimoine immobilier.
Je vais essayer d’être clair, concis et aussi d’apporter des idées de solution possible dans ce contexte actuel.

Lire la suite

Discours et débat politique en période électorale

A 15 jours du 1er tour de l’élection présidentielle française, l’équité du temps de parole des 11 candidats va rendre l’actualité politique française plutôt indigeste et grotesque pour le spectateur et lourd a gérer pour les médias français. Avec le débat des 11 candidats organisé par BFM TV  qui a duré 4h et seulement 17 min par candidat on avait déjà un aperçu de ce bordel médiatique. Mettre sur le même plan, les guignols comme Lasalle, Cheminade, Poutou, la candidate de Lutte Ouvrière et un ancien premier ministre ou un ancien ministre de l’économie c’était d’une certaine façon désacraliser les politiciens et nous montrer un spectacle « sportif » d’orateur. On apprenait un peu sur le fond et beaucoup sur la personnalité, le comportement de ces candidats. Lire la suite

Scandales et spectacle politique français comique

Quand je regarde l’actualité politique au tour de l’élection présidentielle française 2017, c’est si spectaculaire, rocambolesque et cocasse que je me dis que la réalité dépasse largement la fiction. Aucun scénariste n’aurait imaginer une telle histoire ! En tous cas, il y a assez de matière pour faire un long film voir une série télévisé.  Si le contexte économique et social français n’était pas aussi gris (chômage de masse, 8 millions de pauvres, insécurité, crise d’identité, attentats, flux migratoire, …) ce feuilleton médiatique pourrait être perçu comme purement comique avec tout ces rebondissements politiques, ces arrangements avec l’éthique, ces voltes face, ces abus de langage, ces dissonances cognitives, ces mensonges et ces magouilles de politiciens (Fillon & Le Pen).  Lire la suite

Discrimination positive de Macron & PS

Après ses provocations en Algérie avec les crimes de guerre contre l’humanité de la colonisation française et appel du pied a l’électorat français d’origine arabe et outre-mer, voici que Macron récidive avec sa discrimination positive,  idée issu et +/- appliqué par le gouvernement PS. Il parle a juste titre d’une recomposition du paysage politique français traditionnel et il y participe activement.

Avant, les partis traditionnels français se déterminaient par rapport a la classe sociale dont ils privilégiaient les intérêts. La droite c’était plutôt la classe aisée, petit patron / agriculteurs et retraitée, tandis que la gauche c’était davantage la classe moyenne et modeste avec les fonctionnaires.
Ensuite est arrivé le critère écologique puis européen et le vote patriotique avec le Front National. Ces nouveaux critères complexifient le choix politique. Lire la suite

Alliance Macron + Bayrou

macron-bayrou_2017-02-23Cette campagne présidentielle française 2017 nous réserve des surprises presque chaque semaine pour le bonheur des journalistes et des analystes politiques. Mais ces affaires rendent moins audible les propositions politiques des principaux candidats. Ce qui met un climat plutôt délétère sur fond de marasme économique et social qui ne donne pas beaucoup d’espoir aux français après les 2 derniers bilans médiocre (pour l’emploi) des gouvernements Sarkozy et Hollande.
Les indécis et les abstentionnistes sont plus nombreux a 2 mois du scrutin que les précédentes élections. Les 2 favoris actuels des sondages sont Marine Le Pen (Front National) 27% et Emmanuel Macron (En Marche !) 25% qui ne représentent aucun des 2 partis au pouvoir depuis 1/2 siècle c’est a dire le candidat socialiste socialiste Hamon 14%, ex-frondeur du gouvernement Hollande 2012 (PS), ou le candidat des Républicains Fillon 20%, ancien premier ministre du gouvernement Sarokozy 2007 (UMP), qui traîne plusieurs scandales (« Penlopegate »: emploi fictif présumé avec enrichissement personnel, possible conflit d’intérêt avec son entreprise de conseil …) qui discrédite sa probité et sa parole.

Lire la suite

Erreurs et conséquences de la colonisation française

Depuis novembre 2016, j’écoute les nouvelles de la campagne politique pour la présidentielle française qui est riche en surprise avec l’affaire Fillon (emploi fictif de son épouse Penelope comme assistante parlementaire : environ 1 Million € sur 15 ans), l’élimination des anciens présidents ou 1er ministre dans les primaires de droite (Sarkozy, Juppe) et de gauche (Hollande, Valls). C’est assez complexe pour satisfaire la réflexion, cocasse avec ses rebondissements et en mème temps triste pour la médiocre situation économique et sociale via les media de la population française en France.

Le candidat Macron a crée la polémique récemment en parlant en Algérie de « crime contre l’humanité » et de barbarie au sujet de la colonisation française. Je ne reviendrai pas sur ses propos électoralistes pour attirer le vote des bien pensants, bobo (bon chic bon genre) de gauche et surtout des français d’origine maghrébine ou d’outre mer qui doivent représenter plus de 15% de l’électorat. J’ai lu que les statistiques ethniques sont interdite en France (a vérifier) sans doute pour eviter d’alimenter les propos discriminatoires ce qui peut être acceptable dans un climat tendu actuel mais si cette censure demeure c’est aussi préjudiciable au discours de vérité, expression qu’utilise souvent Macron. 😀

Lire la suite

Le grand écart de Macron

J’ai écouté via BFM-TV le meeting du samedi 4 février d’Emmanuel Macron, candidat a l’élection présidentielle française  2017. Je ne sais pas s’il croit sincèrement tout ce qu’il dit ou c’est surtout la grande séduction, le grand écart pour attirer a lui un maximum de votes en parlant en positif de De Gaulle, Mitterrand et Chirac. Un gymnaste qui ferait ce grand écart, se déchirerai a coup sur les muscles adducteurs mais un bon orateur peut convaincre que c’est possible a des gens enthousiastes (« On va gagner », « Macron président ») qui espèrent un avenir meilleur.

Il se dit un européen convaincu 100% fidèle, libéral, pour une culture franc…ophone (pas de culture française) et pour une fraternité comme l’Allemagne qui accueille 1 million de réfugies. Cet économiste a une vision remplie d’utopie et d’optimisme libéral et fraternel, tout en étant ferme avec les perdants du système : suppression du RSA, forcé d’accepter un emploi « acceptable » sinon suppression des allocations chômages. Mais ces propositions semblent bien passer dans son auditoire avec « mes amis » répétés. Franchement son discours « marketing » m’a déçu, ennuyé après tout ce que j’entendais de positif dans les media de masse. Il se met en scène comme un homme providentiel mais son discours sur le fond n’a rien d’excellent. Il fait partie de cette élite qui par ses choix a mis le peuple depuis + 30 ans davantage dans les ennuis financiers, sociales et sécuritaires.

Lire la suite

Chômage, attentats et migrants favorise le vote FN

En suivant l’actualité française, je suis déçu que le terrorisme a éclipsé dans les media de masse la conférence sur les changements climatiques a Paris (COP21) qui passe au mieux au second plan dans les JT de France2.
J’ai découvert dimanche soir 6 décembre, les résultats du 1er tour des élections régionales françaises :
30% en France (1) pour le parti FN dirigé par la crétine blonde Marine Le Pen
et 50% d’abstention au 1er tour.
(1) Je ne compte pas les votes dans les pays d’outre-mer.
Ces chiffres montrent l’étendu du mal français et du ras le bol d’une masse d’électeurs pour la classe politique dominante actuelle : au pouvoir ou dans l’opposition (Les Républicains dirigé par l’ancien président RF).
C’est triste et les réactions politiques a chaud sont en general assez navrante de ce que j’ai pu entendre.

Lire la suite