Le guide Kadhafi, lynché par des libyens, ira sous terre

L’aviation française a identifié et stoppé le convoi dans lequel se trouvait Mouammar Kadhafi avant qu’il ne soit tué dans des affrontements avec les forces révolutionnaires, a déclaré jeudi le ministre français de la Défense

Peu importe les circonstances exactes de sa mort. Il a essayé de s’évader d’une cachette probablement situé en sous-sol et il n’a réussi que pour quelques jours, d’ici qu’il soit inhumé et enterré définitivement sous terre. Il laisse un pays ravagé par 8 mois de guerre civile. Sa ville natale Syrte est complément démolie et ses habitants l’ont fuit. Sa mégalomanie et sa grande susceptibilité la rendue plus stupide et entêté qu’un âne. Il est mort non pas en martyr mais en dictateur lynché par sa propre population comme l’a été en 1945 Mussolini en Italie. Pas plus mal, cela fera un proces en moins et des économies en frais judiciaires pour une nation qui doit se reconstruire complètement.
Lire la suite

L’escroc Kadhafi appelle a la resistance

Après avoir exploité et volé pendant 42 ans son propre pays, ses troupes loyalistes ont détruit les principales infrastructures en particulier les centrales électriques et les raffineries de pétrole. L’or noir représente 90% des revenus de la Libye. Pour reconstruire ce pays détruit en 6 mois de guerre civile, il faudra des ressources financières tres importantes.

« Nous ne sommes pas des femmes et nous allons poursuivre le combat », a déclaré Kadhafi, qui reste introuvable depuis le 23 août.

Lire la suite

22 août 2011: Libération de Tripoli

Les rebelles libyens affirment avoir pris le contrôle de Tripoli, à l’exception du complexe de Bab Al-Aziziah, où se trouve le quartier général du colonel Kadhafi.

Pour plagier un discours français grandiloquent du 25 août 1944 :

Tripoli ! Tripoli outragé ! Tripoli brisé ! Tripoli martyrisé mais Tripoli libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de l’OTAN, avec l’appui et le concours de la Libye tout entière : c’est-à-dire de la Libye qui se bat, de la seule Libye, de la vraie Libye, de la Libye éternelle.

Enfin une bonne nouvelle après 6 mois de guerre civile entre les forces fidèles au tyran Kadhafi et les forces de libération libyennes.

Un fils de Kadhafi capturé, un autre se rend

Lire la suite

Les révolutions arabes

Après la Tunisie qui a donne le coup d’envoi et l’Égypte qui a suivi, plusieurs autres pays arabes ont eu des révoltes similaires plus ou moins réprimés dans le sang. L’effet domino de ces révolutions arabes est assez incroyable et enthousiasmant vu de l’extérieur mais le prix a payer  peut être assez lourd pour chasser ces vieux dictateurs escrocs et obtenir plus de libertés individuelles et de démocratie.

En Lybie, il y a depuis deux mois une véritable guerre civile et l’armée reste fidèle au dictateur Kadhafi est en train de massacrer sa propre population avec selon des sources  deja 10.000 morts. La coalition ne peut frapper les troupes pro-Kadhafi a l’intérieur des villes et qui bombardent les civils, comme dans Misrata, sous peine de faire d’autre victimes civiles.

Le sénateur de l’Arizona, John McCain, qui visite les troupes rebelles libyennes à Benghazi, a appelé la communauté internationale à reconnaître le Conseil national de transition (CNT), la direction politique de la rébellion, et à fournir des armes aux insurgés. « J’encourage tous les pays, y compris les États-Unis, à reconnaître le Conseil national de transition en tant que voix légitime du peuple libyen. Ils ont gagné ce droit », a déclaré M. McCain, lors d’une conférence de presse.

Pour l’instant, seuls la France, le Qatar, l’Italie et la Gambie reconnaissent le CNT comme interlocuteur en Libye.

Au Yemen

Malgré l’annonce du président Ali Abdallah Saleh de ne pas se présenter pour un nouveau mandat, la situation ne s’est pas calmée au Yémen. Pas un jour ne passe sans manifestations dans le pays, opposant ceux qui contestent le régime et ceux qui le soutiennent. Les manifestants réclament de meilleurs conditions de vie, la démocratie, la fin de la corruption et un changement de dirigeants.

Pour tenter de calmer la grogne populaire, le président Saleh à offert à l’opposition de transférer ses pouvoirs à un gouvernement de transition, tout en conservant la tête du pays. Ainsi, l’opposition pourrait désigner un premier ministre et des élections législatives pourraient se tenir d’ici la fin de l’année. Le président Saleh avait décrété l’état d’urgence, le 18 mars, interdisant notamment aux citoyens de porter une arme. Le bilan des victimes ne cesse pourtant de s’alourdir.

La Syrie est sous état d’urgence depuis 1963. Le gouvernement le justifie par l’état de guerre avec Israël. Candidat unique, Bachar el-Assad a été confirmé comme président par un référendum populaire en juillet 2000. Les décisions sont prises dans le cercle baassisto-alaouite du président et des services de sécurité, la population a un pouvoir électoral très restreint.

Une quarantaine de personnes ont été tuées par les forces de sécurité en Syrie, selon des témoins et des militants des droits de l’homme cités par l’AFP. Comme les journalistes étrangers sont interdits d’accès en Syrie, les sources divergent quant au nombre de morts.

Au lendemain de la levée de l’état d’urgence, qui permettait de museler l’opposition, de procéder à des arrestations arbitraires et de priver la population de presque toutes les libertés civiles, dont le droit de manifester, la sécurité avait été renforcée dans les grandes villes syriennes en prévision des manifestations devenues habituelles le vendredi.

Selon Amnistie internationale, au moins 200 personnes ont été tuées depuis le début de la contestation.

Tout ces pays connaissent des difficultés économiques et la corruption du pouvoir et le manque de liberté doit être plus difficile a avaler pour tout ces citoyens. Quitte a crever de faim, autant tenter sa chance pour renverser cette dictature. Espérons que ces révolutions arabes ne conduisent pas a des théocraties a l’iranienne et tout serait a refaire.

Dans une vrai democratie, c’est l’alternance politique qui sert de soupape au mecontentement populaire et dans une dictature ou une monarchie, on pend le dictateur ou on guillotine le roi comme durant la revolution francaise de 1789.

Kadhafi, un dangereux dirigeant vaniteux, narcissique et paranoïaque

Kadhafi le guide suprême

Voici un article paru en mai 2010, il y a presque 1 an, et qui a pris un sérieux coup de vieux. L’erreur est humaine et tout le monde peut se tromper même le spécialiste officiel. Peu importe si il est fou ou pas suivant la définition qu’on se donne de la folie, sa paranoïa et son narcissisme le met dans une autre catégorie que la « normale ». En tous cas ce spécialiste psy de la CIA doit se faire discret ces temps-ci. Lire la suite

Obama justifie l’intervention militaire en Libye

Le président des États-Unis, Barack Obama, a prononcé un discours lundi soir dans lequel il a justifié l’intervention militaire en Libye par la nécessité d’éviter un « massacre » et « d’horribles violences » à l’endroit de civils.
« Certaines nations peuvent fermer les yeux sur des atrocités commises à l’étranger. Pas les États-Unis d’Amérique. En tant que président, j’ai refusé d’attendre de voir des images de massacres et de fosses communes pour agir », a déclaré M. Obama.
Prenant soin d’éviter le mot « guerre » tout au long de son discours, le président américain a vanté l’efficacité et la rapidité de l’intervention militaire, qui a notamment permis aux insurgés de reprendre la ville stratégique d’Ajdabiya. « En tout juste un mois, les États-Unis et leurs partenaires internationaux ont mobilisé une large coalition, obtenu un mandat international pour protéger les civils, arrêté une armée en marche, empêché un massacre et établi une zone d’exclusion aérienne avec nos alliés. », a-t-il souligné.
Dans les années 90, la communauté internationale avait pris plus d’un an avant d’intervenir pour protéger les civils en Bosnie, a rappelé M. Obama à titre de comparaison. Par ailleurs, il a indiqué que la transition des opérations militaires de la coalition internationale vers l’OTAN se fera mercredi. Bien que le président américain souhaite ultimement le départ du colonel Kadhafi, le mandat de l’OTAN sera limité à l’application de la résolution 1973 de l’ONU, qui limite les opérations militaires à la protection des civils. « Si nous essayions de renverser Kadhafi par la force, notre coalition se disloquerait », a estimé M. Obama. Pas question, donc, de provoquer militairement la chute de Kadhafi. (source)

En 1990, l’Europe a tarde a intervenir en Yougoslavie et le tribunal international a du condamner après coup des dirigeants pour génocide et crimes contre l’humanité. Je préfère une intervention plus rapide et ici bien qu’elle soit un peu tardive, elle arrive au bout d’un mois sous la pression de la diplomatie française. Pour une fois que  l’actuel PRF  (1) Sarkozy fait une bonne chose, je tiens a le signaler et me distinguer des gens qui le critique négativement systématiquement. Obama était réticent a intervenir avec deja 2 guerres sur les bras et une opinion américaine probablement pas favorable a d’autre frais et un autre bourbier militaire.

Le discours d’Obama est excellent comme a son habitude mais je déplore vivement l’usage massif de missiles de croisière Tomahawk a l’uranium appauvri tire  dans certaines villes libyennes pour détruire des infrastructures militaires pro-Kadhafi. En effet chaque missile aurait entre 3 et 300kg de déchet radioactif suivant les estimations et la poussière ainsi générée lors de l’explosion a des conséquences tres néfastes pour la santé des civils et en particulier pour les femmes enceintes des populations a proximité de ces impacts. Ce type d’arme même s’il est précis ne convient pas bien dans cette situation d’intervention « humanitaire » et il serait bon que les média de masse en parle davantage pour que les responsables politiques y réfléchissent a deux fois avant d’utiliser ce type d’arme.

Le réseau voltaire publie le 28 mars un article du professeur Massimo Zucchetti Libye : impact des missiles de croisière à l’uranium appauvri. Il estime entre 50 et 6200 cas de tumeurs cancéreuses supplémentaires prévues en 70 ans suivant des hypothèses optimistes et pessimistes. On parle probablement de plusieurs milliers de décès d’ici 70 ans avec des naissances d’enfants difformes issu directement de cette pollution radioactive. Le 24 mars, le réseau voltaire a publie un autre article, a lire avec précaution car difficilement verifiable, La France préparait depuis novembre le renversement de Kadhafi.

Par contre, je suis tres favorable a l’action des chasseurs français, britanniques et belges avec des petits missiles conventionnels et tires a proximité des chars et avions pro-Kadhafi, souvent situe dans le désert, qui pilonnent les civils libyens. Le guidage a distance des Tomahawks s’il connait une erreur  de trajectoire peut avoir des conséquences terribles pour les civils.

(1) PRF : Président de la République Française

Libye: application de la resolution 1973 de l’ONU


La résolution 1973 de l’ONU vise a protéger la population libyenne et éviter un génocide organisé par un dictateur psychopathe. Les frappes massives sur des installations militaires a Tripoli par 110 missiles tires de navires américains me semble un peu abusive et peu laisser penser que les responsables américains utilisent cette occasion pour essayer de tuer le dictateur libyen. Il faut cependant s’en tenir a l’esprit de la résolution qui veut protéger les civils libyens. Il faut éviter de faire un martyr et de rendre ambigu cette intervention d’initiative humanitaire. Ceci dit rendre inopérant la DCA et l’aviation militaire libyenne rend la tache plus facile et sécuritaire pour les chasseurs français qui doivent faire respecter les zones d’exclusions aériennes.

Idéalement, il faudrait capturer le dictateur Mouammar Kadhafi pour le juger et retrouver les milliards de $ qu’il a dérobé a son peuple comme dirigeant politique depuis 43 ans.

Il faut cependant éviter une intervention militaire au sol comme le demande la population a Benghazi.
http://videos.tf1.fr/jt-13h/benghazi-se-met-a-l-heure-francaise-6328357.html

23 mars: Manifestation libyenne de soutien a l’intervention militaire de la coalition pour stopper les frappes aériennes de l’armée fidèle a Khadafi.

mise a jour:

L’OTAN prendra le commandement militaire des opérations en Libye.

Critiquée sur la scène intérieure, l’administration Obama souhaitait que les États-Unis, déjà présents en Afghanistan et en Irak, se désengagent le plus rapidement possible de la conduite des opérations. « La coalition constituée après la réunion de Paris va abandonner sa mission au plus vite et confier l’opération dans son ensemble à l’OTAN avec un système de commandement unique », a ajouté le ministre Davutoglu, précisant que les opérations se feraient sous la tutelle des Nations unies.« Les demandes et les inquiétudes de la Turquie ont été entendues », a-t-il affirmé. L’intervention militaire ne doit pas outrepasser le cadre préconisé par la résolution 1973 de l’ONU, avait-il dit la veille.

Frappe de la coalition pour proteger les civils en Libye

Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont lancé samedi plusieurs attaques contre des cibles stratégiques libyennes et les forces fidèles à Mouammar Kadhafi. Cette vaste offensive survient quelques heures après que 22 pays réunis à Paris se soient entendus sur les mesures militaires à prendre pour protéger les civils contre le régime Kadhafi. Lire la suite

Esprit fou au pouvoir

Quand on pense a un homme politique fou au pouvoir, on pense généralement a Adolf Hitler de 1933 a 1944.  Jeudi 24 février,  j’ai écouté le discours traduit (18 min) du colonel Khadafi  et s’il est manifestement secoue par les révoltes, il ne semble pas avoir  toute sa raison avec ses jeunes qui soi disant sont drogues avec des pilules dans leur café et sa comparaison avec la reine Élisabeth. C’est tellement gros que ça dépasse la simple arnaque intellectuelle pour devenir un signe de démence chez un dirigeant politique. Kadhafi a pris la parole pour parler de lui à la troisième personne : « Mouammar Kadhafi n’est pas président, il est le leader de la révolution libyenne ». Problème une révolution libyenne s’est crée justement pour éliminer ce dictateur fou et sanguinaire qui utilise son aviation pour tirer sur sa propre population.

Lire la suite

Les dictateurs avec les riches snobs on les pendra !

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
Les aristocrates on les pendra.
Si on n’ les pend pas
On les rompra
Si on n’ les rompt pas
On les brûlera..

Quand je vois les sommes d’argent que de vieux salopard de dictateur ont voles, ça me révolte ! Quand je vois comment réagisse sur un forum de jeune snob canadiens qui achètent des montre de luxe (500$ et +) et parlent de mes montres comme POS (Piece Of  Shit) j’ai le gout de faire une révolution et pendre tout ces connards de snobs  et riches par  héritage comme l’étaient les aristocrates avant la révolution française. Il nous faut des bons gestionnaires et des bons entrepreneurs comme des Bill Gates qui créent des richesses mais tout le reste qui exploitent la misère humaine il fraudait dans l’idéal s’en débarrasser au plus vite avec une extermination massive et systématique. :mrgreen: Vive l’élimination des snobs riches et cons qui méprisent la classe moyenne. Qu’on les pendent haut et court c’est tout ce qu’ils méritent. Quand au dictateur, une simple pendaison me semble trop douce a mon humble avis.  De toute façon, il n’avouerons pas ou ils ont cache le butin de leur vol sans torture et ça servira de leçon a tout les salopards candidats potentiels a devenir dictateur. Ces dictateurs et ces snobs riches traitent les gens issu de peuple comme des POS mais ce sont eux en réalité les POS, avec leur humanité au rabais et leur saloperie pour rester dans leur statut social usurpe de privilégies.

MaJ du 25 février:

Le gouvernement britannique a annoncé sa décision de geler « dans les jours à venir » les comptes bancaires du colonel Kadhafi, à Londres, et son patrimoine immobilier, évalués plus de 27 milliards de dollars, selon le quotidien The Telegraph.