Quand le business de la sante prime sur l’intérêt des patients

En France, on a caché au public dans les années 1970 un traitement préventif anti-cancer très efficace (92%)

Grâce au réseau social G+, j’ai visionne un documentaire français de 2h d’un médecin André GERNEZ sur ses découvertes et le traitement préventif du cancer. Les pouvoirs publics, pendant la présidence de Georges Pompidou il y a environ 30 ans, n’ont pas voulu rendre public avec comme excuse que ça augmenterait de 7 ans l’espérance de vie et que les hospices français étaient déjà débordés !

Cette prévention est beaucoup plus économique et légère pour le patient qu’un traitement de chimiothérapie ou une ablation des tissus cancéreux. Ca semble évident qu’il est plus simple de detruire chaque année quelques cellules cancéreuses que d’attendre 8 a 9 ans de développement pour former un petit nodule cancéreux visible avec un milliard de cellules cancéreuses. Et il ironise sur l’appellation de dépistage précoce au bout de 9 ans avec une morbidité dans 2 ou 3 ans supplémentaire de ce processus cancéreux.

C’est assez scandaleux que des responsables politiques du ministère de la sante pensent avant l’intérêt public aux intérêts économiques du secteur de la sante publique et privée.

il a fait une citation sarcastique de Max Planck, prix Nobel de physique en 1918

Les vérités scientifiques finissent toujours par s’imposer parce que la vérité ne triomphe jamais mais ses ennemis finissent par mourir

Dans sa conclusion, le médecin cancérologue et chercheur indépendant André GERNEZ critique une minuscule oligarchie de médecins (moins de 5) qui a bloqué le progrès par intérêt personnel de carrière. En 1991, il a demande a être radié de l’Ordre des Médecins.

André GERNEZ – Le scandale du siècle

Au Canada, le business de la sante avec des soins « gratuits »

Avec des patients qui ne payent pas directement leur consultation ou leur examen médical dans un système de soins « gratuit » comme au Canada, il est tentant pour le médecin et prescripteur de gagner assez facilement plus d’argent en faisant un suivi très méticuleux mais qui reste acceptable pour les services de contrôle.

C’est préjudiciable pour le bilan financier de l’état mais également pour le bien être mentale du patient qui a toute les chances d’angoisser davantage pour sa vie s’il est suivi pour une maladie grave comme le cancer et ses potentielles récidives.

Knock et la médecine moderne

mise a jour du 14 mars 2013:

Aux Etats Unis, le lobby médical semble être une véritable mafia:

vidéo en anglais avec sous-titre en français très intéressant et instructif sur la cupidité de certains individus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s