Poteaux, ARRÊT, dos d’ânes a Montréal

A Montréal, les automobilistes doivent composer avec de nombreux panneaux d’arrêt et les dos d’ânes. Certains quartiers abusent de ces panneaux arrêt et des dos d’âne comme a Ville Mont-Royal.

poteaux trotoir viaduc rue carrieresComme cycliste on doit composer avec les poteaux en plein milieu d’un chemin cycliste ou ceux pour interdire l’accès a une portion de trottoir. il faut ralentir (voir mettre le pied a terre) sous peine de faire une chute suite a un accrochage. A Laval, il y en a beaucoup trop et je peste contre eux a chaque fois que j’emprunte la piste cyclable.

Ces poteaux d’aciers supposés sécuriser peuvent causer une chute grave ou indirectement la mort. Je pense a l’écrasement d’une jeune orthophoniste par un camion sous un viaduc. Elle ne pouvait emprunter le trottoir en vélo a cause de ces bittes d’acier. Lire la suite

Publicités

Bouchons et embouteillages a Montréal

Radio Canada a publié un dossier sur la circulation a Montreal dont voici deux extraits:

Les origines du problème

La congestion de la circulation dans l’île de Montréal et aux abords de la métropole n’est pas un phénomène nouveau. Depuis des années, la ville est en proie aux embouteillages. Parce que c’est une île et que les ponts et tunnels pour y accéder se transforment en goulots d’étranglement aux heures de pointe. Parce que les habitants de l’aire métropolitaine préfèrent souvent la voiture aux transports en commun. Et enfin, parce que le réseau routier de l’agglomération est en piteux état et nécessite des réparations.

Pour 2011, la Ville de Montréal compte ainsi procéder à la réfection de 31 kilomètres de chaussées et de trottoirs. Dans le même temps, 60 kilomètres de conduites d’aqueduc et d’égout seront remplacés ou réparés. Sans oublier les 14 chantiers qui concernent l’entretien des ponts et tunnels métropolitains, la modernisation des feux de circulation ou les nouvelles mesures de sécurité mises en place sur le réseau routier. Autant de travaux nécessaires, qui viennent alourdir le trafic automobile dans une ville où circulent 45 000 voitures de plus chaque année.

Montreal connaît de sérieux problèmes d’embouteillages même s’ils restent moindre qu’a Paris. Lire la suite

Vélo confortable + aérodynamique = vélomobile

Je suis toujours amusé et aussi un peu agacé par les chroniques sur l’aérodynamisme du vélo dans des magazines spécialistes du vélo classique ou droit. Leur analyse est correcte mais leur conclusion est souvent médiocre ! Pourquoi dépenser +5000$ dans un vélo de course haut de gamme quand vous serez plus rapide et plus confortable sur un vélo couché (recumbent bike) ou un tricycle allongé (trike) a +2000$ ?

Lire la suite

Marathon a Montreal avec l’arrivée au Parc Maisonneuve

J’ai appris qu’il y avait un marathon ce dimanche, en allant faire du vélo couché au parc Maisonneuve, vendredi après midi.

Le parcours était deja coupé pour les préparatifs. Bordel il ne pouvait pas laisser un petit passage vendredi et samedi pour les sportifs amateurs ?! J’aurai bien voulu voir le responsable en face de moi. Enfin après mon agacement, j’ai découvert les préparatifs avec tout ces panneaux publicitaires des sponsors de ce marathon et les nombreuses cabines bleu (= toilettes publiques mobiles ou pissotière).

Il faut être vraiment masochiste pour souffrir autant avec un marathon de 42 km (*). Et qui gagne le plus avec les 3 premiers coureurs arrives, les sponsors avec leur marque et produit a vendre si l’événement est bien rediffuse dans les média de masse.

Lire la suite

Championnat du monde 2011 de HPV a Monza

Le sigle HPV signifie Human Powered Vehicle.

Dans cette vidéo, vous pourrez voir une collection de photo de vélo couche et de vélomobile (= trike ou tricycle caréné). En effet, le championnat HPV compte plusieurs catégories.

The world championship HPV 2011 at monza

Sinon je suscite toujours autant de surprise et d’intérêt parmi les montréalais quand je fais mes longues balades en vélo couché (ou vélo horizontal) a travers les pistes cyclables. J’ai fait une petite chute en dérapant sur un sentier de gravier. Je ne me suis pas fait mal et j’ai constaté que ma position allongé et relativement basse a sûrement aidé. Par contre ma sonnette n’a pas beaucoup appréciée la chute du guidon et du vélo sur elle.

Le vélocar : l’ancêtre du vélo couché

Depuis l’affaire DSK, je regarde régulièrement le JT (Journal Télévisé) de TF1 via leur site web comme expatrié français au Québec. J’ai constaté de petites différences dans le choix des sujets entre le présentateur du 13h et du 20h. Le choix de l’actualité laisse a désirer avec une emphase sur les faits divers français par rapport a l’actualité internationale comme la guerre civile en Libye ou les troubles en Syrie. On se doute que l’audimat dicte le contenu autant que l’importance de l’actualité. Comment d’ailleurs évaluer objectivement son importance ? En évaluant l’impact sur la vie des français ? Dans ce cas le mariage royal anglais devrait avoir une portion minimale alors qu’il s’est étalé copieusement dans les JT pendant plusieurs jours. Et la guerre en Libye ? Elle a un impact sur le prix du pétrole et sur l’immigration en France.

Mais aujourd’hui je veux vous parler d’un sujet plus léger ou ludique. Je fais du vélo depuis que j’ai 5 ans. Adolescent et jeune homme je regardais souvent en France les émissions TV autour du tour de France. Je n’ai jamais entendu parler de vélo horizontal ou vélo couché (« recumbent » en anglais). J’ai découvert ce type de vélo il y a seulement 7 ou 8 ans a Montreal grâce a mes recherches internet. Encore tres récemment j’ai regardé un court reportage d’un JT français sur l’histoire du vélo et rien était mentionné sur le velocar de l’inventeur français Charles Mochet !

Charles Mochet créa son premier vélocar à 2 roues, composé de roues de 50 cm de diamètre, d’une longueur de 146 cm et un siège ajustable. Il proposa à Henri Lemoine de participer à des courses cyclistes, afin de montrer la supériorité de son vélo sur les vélos classiques. Celui-ci refusa, peut-être par crainte du ridicule.

Lire la suite

Mon vélo allongé ou recumbent


Commandé il y a plus de 2 ans sur eBay a un commerçant US. Livré en pièces détachées et assemblé en 10h environ. Il pèse 15 kg, mesure 194 cm en longueur et la position assise est réglé le plus couché possible et une inclinaison d’environ 30 degré. J’ai le goût d’installer une queue arrière – bagage pour améliorer l’aérodynamisme mais je ne roule pas très vite. C’est plus un vélo de détente et plaisir qu’un vélo de course quoiqu’il peut aller très vite dans les descentes. Le home-trainer magnétique, en rouge également, qu’on aperçoit a droite sur la photo est bien pratique l’hiver ou quand il pleut pour s’entraîner un peu et conserver la forme.

Lire la suite

Vélo allongé / couché en version lowracer

L’été c’est le moment idéal pour tester de nouvelles machines. Mon vélo couché (recumbent en anglais) n’a pas une position aussi basse mais ça demande le même temps d’apprentissage pour conduire un tel vélo, en particulier pour démarrer et rester en équilibre. Le tricycle allongé (trike) a dans ce domaine un avantage certain pour le démarrage et la position stable a l’arrêt. L’autre inconvénient c’est plus long et donc pas pratique dans l’ascenseur la ou un vélo classique rentre sans problème. Par contre cote confort c’est du bonheur pure sans le mal aux fesses, aux genoux, au cou, avant bras et dos … du vélo droit ou de course classique. Si vous voulez passer inaperçu ce n’est pas le bon engin de transport. 😀

Mise a jour du 12 aout: Au Québec, vu le mauvais état des routes, mieux vaut avoir de bonnes suspensions hydrauliques sur son vélo droit ou horizontal. En attendant l’épaisse mousse a mémoire de forme que j’ai placé sur mon siège, initialement pour avoir une position assise moins courbé, joue aussi un peu le rôle d’amortisseur avec les trous et bosses des routes et pistes cyclables que j’utilise.

Tricycle horizontal a enegie musculaire, solaire et eolienne

En surfant sur le web pour ajouter un sac a mon vélo horizontal (recumbent) pour le rendre plus pratique et aérodynamique (pointe arrière) je suis tombe sur cette vidéo :

Rediscovering America, A Cross-Country Sailing Adventure – pterosail.com


Voila un projet 2010 intéressant pour les générations futures qui devront se déplacer sans pétrole disponible. Les batteries ont un poids et un cout qui risquent d’imposer des limites a sa généralisation massive.

Le vélo électrique est très économique

Circuler en vélo à propulsion électrique coute moins cher que de circuler en vélo à propulsion musculaire

Sur son blog Objectif Terre, Olivier Danielo a fait un amusant calcul de dépense énergétique entre marche à pied, vélo classique à propulsion musculaire et vélo électrique. Je résume son article et arrondi ses calculs. Pour 100 km parcouru en vélo, il faut dépenser au moins 1 euro de nourriture pour alimenter la propulsion humaine et environ 0,1 euro en électricité en tenant compte de l’amortissement de la batterie avec sa durée de vie.  Chiffre à comparer au 10 euros d’essence environ que consomme une voiture « moyenne » pour parcourir 100 km sur ville et autoroute et sans compter les autres frais associés (amortissement, assurances, taxes, frais d’entretien et de réparation du garagiste). Le vélo électrique est 100 fois plus économique que la voiture « essence » pour le cout de l’énergie consommée.

Autre conclusion prévisible:

se déplacer à vélo (classique à 20km/h) consomme 2,2 à 3,4 fois moins d’énergie par kilomètre parcouru que se déplacer en marchant à 5km/h.

Du coup, il faut compter minimum entre 2 et 4 euro pour alimenter l’effort musculaire de l’humain qui marche 100 Km au lieu d’être au repos.

PS: A l’achat, le prix des VE est encore assez élevé au tour de 1500$ cdn (suivant le vélo et la batterie au Lithium). Les kits de conversion électrique type bionx.ca coutent au delà de 1000$ cdn !

PS2: j’ai trouvé en solde un VE à 700$ cdn à Canadian Tires mais avec une batterie au plomb, plus lourde et 500 cycles au lieu de 1000 et plus au Lithuim.