Antiscience et désinformation sur les changements climatiques

L’article ci-dessous de Stéphane Foucart est tiré du cahier hebdomadaire Science & Techno, un supplément de huit pages publié dans Le Monde.

Je le reproduit en intégralité pour critiquer les gens qui critiquent les média « officiels » pour désinformation et font une désinformation plus importante et nuisible qu’elle soit finance ou le fait de leur ignorance en matière scientifique. Ce qui me sidère c’est l’assurance de ces crétins qui vous balancent une multitude de lien d’articles tout aussi médiocre que leur propre raisonnement. J’enrage pour avoir perdu autant de temps avec ces crétins dans le passé . C’est vrai que j’ai pris parfois un ton assez condescendant vis a vis d’eux mais c’est aussi devant l’opiniâtreté et sans complexe de tout ces gens tres informes mais mal et qui raisonnent médiocrement !

Michael Mann, le chercheur pourchassé  Lire la suite

Publicités

RC et Mars 2010

Climat : Mars, un mois record

Les données météorologiques enregistrées par l’Agence américaine responsable de l’étude de l’océan et de l’atmosphère montrent que mars 2010 aura été le plus chaud depuis 1880, l’année des premières compilations scientifiques.

Ainsi, la température combinée des océans et des terres pendant le mois a affiché un record de 13,5 degrés, soit 0,77 degré de plus que la moyenne du XXe siècle.

Les points rouges représentent les endroits qui se sont le plus réchauffés, les bleus, ceux qui se sont le plus refroidis.

On comprend pourquoi il vaut mieux parler de changement climatique avec les courants marins qui peuvent réchauffer ou pas le climat. Si certains scientifiques restent prudent sur les conclusions du GIEC, toute ces données convergent et constituent, si elles sont justes, un « faisceau de preuves » comme on dit en droit.

Le Canada semble le plus affecté par ce réchauffement climatique pour ce mois de Mars 2010 tandis que la Chine se refroidit. Le bilan global est un +0.77 degré sur la moyenne du XX siecle.