Insurrection des Gilets jaunes

Critique médiatique
Si je vous montre cet vidéo de Radio-Canada sur l’insurrection française a Paris (et ailleurs en France) du 1er décembre 2018 c’est pour vous monter qu’on peut avoir un traitement objectif de qualité d’un service public (ici canadien). Dans les media audiovisuel du service public français et ceux du privée détenu par 8 milliardaires on entend des journalistes que la police répond alors que c’est elle qui commence a gazer. Aucun d’eux (parmi les nombreux que j’ai vu) ne parlent des policiers en civil, les appariteurs. Lire la suite

Publicités

Les journalistes, les internautes et la démocratie

mediasécrit avant les attentats parisiens

Depuis une trentaine d’année il y a une explosion formidable des media de masse (exception faite de la presse papier qui connaît des difficultés financières et diminue). Dans les années 70, on avait en France seulement 3 chaînes de TV puis 4, 5, 6. Ensuite est arrivé le satellite dans les années 90 pour capter les chaînes étrangères. Aujourd’hui avec l’internet et une application comme XBMC / Kodi, c’est des milliers de chaînes de TV et des dizaines de milliers de Radio qui sont accessibles dans différentes langues le plus souvent gratuitement ! Vient s’ajouter a cela tout les blogs et forum de discussion publique et c’est une véritable explosion de contenu tout azimut disponible depuis son ordinateur ou son téléphone intelligent.

C’est assez incroyable et merveilleux cette richesse de contenu mais il y a certains défauts en general et pour l’information de l’actualité :  Lire la suite

Choix difficile dans une démocratie représentative

peuple et representants du peupleA chaque élection, se pose la question de son choix politique a travers les promesses électorales qui ne seront que partiellement tenu, le programme politique qui sera réellement appliqué le plus probablement et le candidat de votre région qui représentera ce parti.

Le nombre de paramètres est assez énorme entre l’économie, la santé, l’éducation, l’environnement, la fiscalité, la sécurité, le social, la politique étrangère et l’immigration, la constitution … Puis la compétence et la crédibilité pour appliquer correctement et efficacement ce programme. Ensuite, la compétence du candidat local qui représente ce parti. Enfin le candidat qui a une chance raisonnable d’être élu. A quoi bon voter pour un candidat qui n’a aucune chance dans les sondages récents ? Voter VERT c’est bien moralement pour l’environnement mais dans la pratique ça fait pas une grosse différence avec l’abstention ou le vote Blanc quand ils font moins de 8% avec un vote majoritaire au Canada a un seul tour. Une fois qu’on est convaincu que son candidat est bien le meilleur suivant nos propres critères et analyse, on peut souhaiter l’aider comme militant bénévole et inciter ses voisins a voter aussi pour lui.

Lire la suite

Ras le bol des dynasties et de la pensée puritaine américaine

justin & pierre TrudeauOn a eu Bush père, Bush Junior et maintenant un autre fils de Bush comme candidat potentiel républicain face a l’épouse de Bill Clinton. Au Canada, on a comme candidat libéral Justin Trudeau, le fils d’un 1er ministre Canadien, qui a une chance de devenir le prochain 1er ministre. Des démocraties qui ont des allures de régime monarchique, de père en fils. En France, c’est plutôt les anciennes demeures des rois qu’occupent les présidents qui fait penser a une sorte de monarchie républicaine. Car il n’y a pas de dynastie de père en fils. On a eu seulement le président Hollande élu en 2012 et son ex-femme comme candidate déchue en 2007. Les présidents français n’ont pas de limite de candidature. S’il y en avait, on aurait peut être eu droit au fils ou fille de Giscard, de Chirac, de Mitterrand etc…

Ras le bol aussi de la pensée puritaine et de toute cette fébrilité pour des agressions sexuelles très mineure. Un général canadien a dit que les hommes sont « programmés biologiquement » pour avoir des pulsions les poussant à des inconduites sexuelles. Rien que du très élémentaire en psychologie mais c’est un levé de boucliers dans les media de masse et chez les politiciens de l’opposition. Justin Trudeau a demandé la démission de ce général pour ses propos. 😦 Ce fils a papa et Thomas Mulcair, le chef néo-démocrate, surfent sur le politiquement correct du moment en Amérique du nord. Je sais bien que je dois me faire une raison et relativiser cela pour voter contre Harper mais l’abstention ou le vote écologiste VERT me tente parfois très fort …

Que nous reste t’il pour se réconcilier avec l’intelligence humaine ?
Sans doute les découvertes scientifiques et avancées technologiques dont on ne parle pas assez dans les media de masse qui focalisent surtout sur les désastres, guerre, attentat, la politique, l’économie, les faits divers et le sport.

Efficacité de la démocratie en période de crise économique

Je viens de regarder les résultats du 1er tour des municipales 2014 en France. Un taux d’abstention record a 38% et une poussée du Front National. Au delà de ce désaveu cinglant du gouvernement socialiste de François Hollande j’aimerai élargir la réflexion a l’Europe et le reste des pays occidentaux.

Pendant une crise économique majeure comme celle que nous connaissons depuis 2008, je ne suis pas certain que la démocratie soit le meilleur système politique quand on voit comment réagisse une majorité d’électeurs.

Lire la suite

Pierre Jovanovic « Les banques ont volé la démocratie »

Pierre Jovanovic a écrit un livre Blythe Masters qui fait le portrait de la banquière de J.P. Morgan & Co qui a inventé credit default swap. On peut lire sur son site web :

Avec d’autres mathématiciens de la JP Morgan Bank, l’Anglaise Blythe Masters a mis au point la formule magique qui a transformé le papier en or et qui a rendu les banquiers complétement fous. Inconnue du public, Blythe Masters est pourtant, selon la formule consacrée du Guardian de Londres « la femme qui a inventé les armes financiéres de destruction massive« . Selon Newsweek, ces armes ont « libéré un monstre » qui est toujours en train de détruire l’économie mondiale, jusqu’à l’inévitable banqueroute universelle. En effet, les banques cachent encore une très grande partie des 55.000 milliards de dollars d’emprunts toxiques qu’elles ne reverront jamais dans leurs bilans.

Entretien avec Pierre Jovanovic: Les banques ont volé la démocratie

Cet entretien est une critique virulente de certains banquiers, des politiciens au pouvoir et de l’ensemble des média de masse avec une prévision très pessimiste de la crise financière et économique actuelle. L’interview est intéressante mais le propos du journaliste reste a vérifier dans le détail vu son profil assez original.

Lire la suite

Double alternance démocratique pour le Québec

Dans le contexte politique actuel entre un dirigeant au pouvoir impopulaire et une dirigeante du parti de l’opposition également impopulaire, le scenario le plus bénéfique serait probablement une double alternance avec un gouvernement PQ minoritaire. Ca permettrait de voir partir finalement Jean Charest, qui a montré plusieurs lacunes et échecs depuis 2003. Dans un an, le gouvernement PQ minoritaire de « transition » devrait être renversé pour se débarrasser définitivement cette fois de la Castafiore qui nous casse les … oreilles! :mrgreen: Lire la suite

Les fausses démocraties en Russie et ailleurs

Avec les élections en Russie, ses fraudes électorales (1) et son opposition sélectionnée, peux t’on encore parler de démocratie?  Nous pouvons généraliser ce débat avec d’autres nations comme la république de Chine, l’Iran, la Corée du nord, Cuba, etc … Un régime autoritaire qu’il soit communiste ou ultra-conservateur limite le droit démocratique a sa population d’une façon plus ou moins astucieuse.

« opposition molle »
Par exemple, on  peux sélectionner les candidats de l’opposition. Partant de la qui empêche le pouvoir de sélectionner les candidats ayant peu de probabilité de battre le candidat officiel du pouvoir en place.

L’autre volet c’est de contrôler l’information avec un (ou des) média officiel(s). On peut diffuser sa propagande et intoxiquer sa population comme en Libye pendant 40 ans.  Lire la suite

Déception parmi les électeurs juifs de Sarkozy

En 2007, Sarkozy affichait une position clairement pro-israélienne qui séduisait la communauté juive de France. Aujourd’hui la lune de miel semble bien loin derrière. En effet, j’ai trouvé par hasard et lu cet article sur un site clairement sioniste : TERRE PROMISE – ISRAËL La nation Juive.

Sarkozy insulte Netanyahu et tout Israël

Le président français Nicolas Sarkozy a dit au président américain Barak Obama qu’il ne pouvait pas supporter le premier ministre Benyamin Netanyahou et qu’il pensait que le premier ministre israélien était un menteur.
Selon une information parue lundi sur le site français “Arrêt sur Images,” après avoir répondu à des journalistes lors d’une conférence de presse du G20 jeudi dernier, les deux présidents se sont retirés dans une salle privée, pour discuter d’avantage des questions de la journée. La conversation a apparemment commencé lorsque le président Obama a critiqué Sarkozy pour ne pas l’avoir averti que la France allait voter en faveur de la candidature palestinienne à l’UNESCO, malgré une forte opposition de Washington. La conversation s’est ensuite portée sur Netanyahou, au moment où Sarkozy a déclaré : “je ne peux pas le supporter, c’est un menteur.Lire la suite

Le gouvernement Charest est impopulaire au Québec

Après le scandale dans le domaine de la construction et le 1er ministre Charest qui refusait une enquête publique jusqu’à récemment avant sa volte face,  l’opposition et les média ont eu le temps de surfer sur la grogne populaire.


Aujourd’hui je réagis a un article de Pierre JC Allard dont voici un court extrait :

Si les partis d’opposition demandent la démission du gouvernement et annoncent qu’il seront tous unis pour les élections qui suivront, afin de faire élire un gouvernement provisoire d’unité nationale dont le seul mandat sera de mettre fin au banditisme,  ils prendront le pouvoir. Ils pourraient ensuite organiser des élections dont seraient exclus le parti et les individus compromis dans ce brigandage.
Lire la suite