Plastique : la double intoxication

Si vous n’avez pas vu le dernier reportage de Cash Investigation sur France2 je vous le recommande. On y découvre une double  intoxication: la première intellectuelle avec une intoxication de l’information publique via la propagande des organismes « vert » financées par les industriels de l’emballage plastique et la deuxieme intoxication bien plus problématique et dangereuse, celle sanitaire avec la pollution et ses conséquences pour la santé humaine et animale. Dans la pollution je connaissais celle visible dans les océans remplis de plastique ainsi que l’estomac des poissons mais je ne connaissais pas le produits chimiques dangereux POP (Polluant organique persistant) inclus dans le plastique comme le Brome utilisé comme retardateur de feu qu’on retrouve dans le plastique de nos écrans, ordinateurs, tablettes, portables et chargeur qui chauffe ! Je savais pour les nano-particules de plastique que nous ingérons sans le savoir mais pas qu’une partie provenait de nos vêtements synthétiques. On y apprend aussi que le plastique est faiblement recyclé dans la pratique (7% au niveau mondial pour Coca-Cola) et que le nombre de recyclage est limite (3 fois) comparativement au verre recyclable a l’infini.
J’apprécie le travail de la journaliste Elise Lucet et son équipe mais elle a un style parfois un peu trop procureur dans ses interviews qui déforme les propos de ses interlocuteurs « cibles » qu’elle veut piéger a tout prix. C’est dommage mais le contenu demeure très informatif même si le cote polémiste est souvent inutile, contre-productif et lourdingue. Les faits rien que les faits, ma chère Elise.

Publicités

Guerre économique et propagande

Les media occidentaux critiquent beaucoup Trump et ses Tweets qui parfois m’amusent mais j’y vois aussi plusieurs avantages intellectuelles a son élection. Voici un rapide résumé pour vous eclairer entre les critiques négatives systématiques ou positives béa.

Discours politique direct et plus claire

Avec les propos Trump, les choses deviennent plus claires a comprendre pour celui qui s’intéresse suffisamment a l’actualité et l’histoire géopolitique américaine et européenne. Le discours diplomatique ou la langue de bois est plus difficile a décrypter avec un Obama ou un Bill Clinton charmeur. « America First » est très simple a comprendre. Il rompt avec le discours diplomatique (sauf quelques phrases factices qu’on lui dicte a dire) mais il est dans une sorte de continuité de la politique impérialiste américaine. Il présente juste les choses différemment, plus clairement bien qu’il y a des contradictions, des incohérences au fil du temps. Quand Reagan lance sa guerre des étoiles, il parle d’un « bouclier nucléaire ». Ça parait défensif au prime abord mais ça pousse l’URSS a la course a l’armement. Le « bouclier nucléaire’ si effectif rendrait caduque la dissuasion nucléaire. Moi americain je peux te frapper car je ne crains pas ta réplique nucléaire avec mon bouclier. Trump parle de suprématie spatiale et pas de la coopération internationale habituelle, bla bla. Voila un exemple parmi tant d’autres.

Le pouvoir politique peux diriger le pouvoir économique

Lire la suite

Géopolitique: propagande et cinéma US

Une analyse pertinente de l’actualité et la géopolitique avec des considérations historique et culturelle intéressantes. Le jeune interviewer s’en mêle un peu les pinceau mais la qualité de son invite compense. Au moins la camera reste sur l’invite ce qui nous change des interviews classique a la TV.

Conséquences et remèdes a la maltraitance psychologique

Dans les médias de masse on parle parfois de maltraitance physique des enfants ou des femmes et abondamment d’agression sexuelle (politicien, star, homme d’affaire) mais rarement de la maltraitance mentale ou psychologique qui ne laisse pas de trace visible mais a des conséquences néfastes a long terme sur la santé mentale de la victime. Ça m’agace d’ailleurs cette emphase sur les agressions sexuelles qui ne sont pas toujours fondés comme dans l’affaire DSK au Sofitel ou le boxeur Tyson avec des affabulatrices qui cherchent a gagner vite beaucoup d’argent sur le dos de ces célébrités.

Lire la suite

Discrimination positive de Macron & PS

Après ses provocations en Algérie avec les crimes de guerre contre l’humanité de la colonisation française et appel du pied a l’électorat français d’origine arabe et outre-mer, voici que Macron récidive avec sa discrimination positive,  idée issu et +/- appliqué par le gouvernement PS. Il parle a juste titre d’une recomposition du paysage politique français traditionnel et il y participe activement.

Avant, les partis traditionnels français se déterminaient par rapport a la classe sociale dont ils privilégiaient les intérêts. La droite c’était plutôt la classe aisée, petit patron / agriculteurs et retraitée, tandis que la gauche c’était davantage la classe moyenne et modeste avec les fonctionnaires.
Ensuite est arrivé le critère écologique puis européen et le vote patriotique avec le Front National. Ces nouveaux critères complexifient le choix politique. Lire la suite

Le grand écart de Macron

J’ai écouté via BFM-TV le meeting du samedi 4 février d’Emmanuel Macron, candidat a l’élection présidentielle française  2017. Je ne sais pas s’il croit sincèrement tout ce qu’il dit ou c’est surtout la grande séduction, le grand écart pour attirer a lui un maximum de votes en parlant en positif de De Gaulle, Mitterrand et Chirac. Un gymnaste qui ferait ce grand écart, se déchirerai a coup sur les muscles adducteurs mais un bon orateur peut convaincre que c’est possible a des gens enthousiastes (« On va gagner », « Macron président ») qui espèrent un avenir meilleur.

Il se dit un européen convaincu 100% fidèle, libéral, pour une culture franc…ophone (pas de culture française) et pour une fraternité comme l’Allemagne qui accueille 1 million de réfugies. Cet économiste a une vision remplie d’utopie et d’optimisme libéral et fraternel, tout en étant ferme avec les perdants du système : suppression du RSA, forcé d’accepter un emploi « acceptable » sinon suppression des allocations chômages. Mais ces propositions semblent bien passer dans son auditoire avec « mes amis » répétés. Franchement son discours « marketing » m’a déçu, ennuyé après tout ce que j’entendais de positif dans les media de masse. Il se met en scène comme un homme providentiel mais son discours sur le fond n’a rien d’excellent. Il fait partie de cette élite qui par ses choix a mis le peuple depuis + 30 ans davantage dans les ennuis financiers, sociales et sécuritaires.

Lire la suite

Les journalistes, les internautes et la démocratie

mediasécrit avant les attentats parisiens

Depuis une trentaine d’année il y a une explosion formidable des media de masse (exception faite de la presse papier qui connaît des difficultés financières et diminue). Dans les années 70, on avait en France seulement 3 chaînes de TV puis 4, 5, 6. Ensuite est arrivé le satellite dans les années 90 pour capter les chaînes étrangères. Aujourd’hui avec l’internet et une application comme XBMC / Kodi, c’est des milliers de chaînes de TV et des dizaines de milliers de Radio qui sont accessibles dans différentes langues le plus souvent gratuitement ! Vient s’ajouter a cela tout les blogs et forum de discussion publique et c’est une véritable explosion de contenu tout azimut disponible depuis son ordinateur ou son téléphone intelligent.

C’est assez incroyable et merveilleux cette richesse de contenu mais il y a certains défauts en general et pour l’information de l’actualité :  Lire la suite

Taux d’emploi et taux de chomage

taux d'emploi chomage USAIl n’y a pas que le gouvernement chinois qui triche sur ses statistiques économiques. Aux États-Unis, mieux vaux regarder le taux d’emploi (1) pour mieux coller a la réalité que le taux de chômage (2) avec les règles évolutives. Maintenant, il ne faut pas croire que les media de masse répètent les mensonges officiels et désinforment tout le temps. Il faut être vigilant mais ne pas tomber non plus dans le panneau des extrémistes & sceptiques (RC) qui sont souvent des crétins sans solide raisonnement ou des escrocs.

1. Le taux d’emploi est la proportion de personnes disposant d’un emploi parmi celles en âge de travailler (15 à 64 ans).

2. Le taux de chômage est le pourcentage des personnes faisant partie de la population active qui sont au chômage. La population active est la population en âge de travailler et qui travaille ou souhaite travailler.
Un chômeur est une personne qui n’a pas d’emploi et qui en recherche un. La définition du taux de chômage peut varier d’un pays à l’autre, les comparaisons brutes des taux officiels de chaque pays sont donc inappropriées.

Lire la suite

Obama et Hollande impopulaire chez eux

Barack-Obama-et-Francois-HollandeAprès les belles promesses électorales du candidat, les beaux discours du président et une reprise économique artificielle ou qui ne bénéficie qu’a certains spéculateurs ou banques d’affaire, Obama a perdu les élections sénatoriales de mi-mandat.
J’étais amusé par la surprise du journaliste français du JT de France2 pour cette impopularité « malgré la reprise économique américaine » :mrgreen: Les américains de la classe moyenne ne semblent pas être aussi dupe de cette escroquerie / magouillage de chiffre (1) et vivent avec un pouvoir d’achat qui se réduit réellement et très souvent.

Lire la suite

Media de masse et les nouveaux chiens de garde

Les nouveaux chiens de gardeCe documentaire français de 2011 très intéressant et souvent ironique commence par la citation d’un essai de Paul Nizan, Les chiens de garde paru en 1932.  On y découvre des journalistes amis des politiciens au pouvoir et des experts économiques qui n’ont rien vu venir de la crise d’octobre 2008 mais qui continuent d’être très majoritairement interviewé par les journalistes des principaux médias de masse français. C’est une famille entre industriels, politiques, journalistes et experts qui s’invitent et se soutiennent mutuellement et qui n’explosera que si tout le système explose. C’est malheureux dans notre contexte de crise économique majeure mais c’est ainsi.

Le site officiel

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré-mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

Lire la suite