Corruptions et arnaques autour du Stade Olympique de Montréal

stade-olympiqueJe ne sais plus comment je suis arrive sur ce site La vraie vérité sur le stade Olympique de Montréal. Le site est très bien fait et documente. Il est rédigé par un ingénieur Claude Phaneuf qui y indique un livre de Taillibert, l’architecte français du Stade, que j’ai emprunte a ma bibliothèque de quartier mais que vous pouvez aussi acheter pour 15$.

Cet ouvrage de 97 pages se lit pratiquement d’un seul jet tant il est intéressant et instructif malgré une pluie de noms qui ne me disait souvent rien. On y découvre entre autres que plusieurs journaux québécois ont participé a une cabale contre le maudit architecte français et masque les vrai responsables de ce désastre financier. On y découvre que ce projet devait renflouer les caisses du Parti Libéral au pouvoir avec le 1er ministre du Québec Bourassa mais que d’autres se sont invites et le tout a sérieusement dérapé. On y découvre les rivalités politiques et comment on sacrifie un beau projet pour stopper une carrière politique. C’est assez désolant ce gaspillage d’argent et de talent.

Stade olympique de Montréal, mythes et scandales

par Roger Taillibert (2010)

Chère Montréal ! N’oublie pas que ton Stade olympique, qui a reçu toutes les communautés sportives du monde, a permis de t’identifier aux yeux de la planète entière. Sur ton sol, plus de cinquante-deux nationalités se côtoient. En ce site, elles se reconnaissent. Le Stade olympique est devenu le symbole de Montréal. C’est le monument que les touristes visitent, comme on va voir Tower Bridge à Londres ou le Ponte Vecchio à Florence. Ce site est à toi, il n’appartient pas à tous ces politiciens ou affairistes qui ont cherché à le détourner à leur profit. Je peux te le dire : je n’ai jamais rencontré autant d’adversité sur un chantier de ma vie. La Tour penchée (qui reste encore la plus haute au monde), le toit mobile, je les ai conçus alors que tes nobliaux me faisaient la guerre. Pourquoi cette guerre ? Quels en sont encore, trente-quatre années après, les enjeux ? J’ai 84 ans à présent, et je voudrais porter à ta conscience cette aventure de la conception, du chantier et du devenir de cet ouvrage.Ton Stade olympique est l’œuvre qui m’a le plus préoccupé. J’y ai mis toute mes forces. Je prends la plume, trente-quatre années après, pour donner ma lumière sur cet immense projet et mettre les cartes entre tes mains, Montréal, puisqu’il touche à la fois au grand mythe de ton identité et aux scandales ourdis par certains en ton sein.

On y découvre aussi la connerie québécoise qui vire les entrepreneurs français capable de bien réaliser le projet pour embaucher des entrepreneurs québécois sans la compétence nécessaire qui se plantent lamentablement et désignent le compétent architecte français comme bouc émissaire et responsable des catastrophes qui sont en réalité issu directement de leur propres lacunes. Dégoûtant ! C’est anecdotique mais je le souligne car ça me semble assez représentative d’une certaine mentalité québécoise du « maudit français » plus ou moins répandue.

Cette vérité arrive bien tard et probablement que les média qui ont véhiculé des fausses informations et calomnies n’ont pas fait de rectificatif.

Une réflexion sur “Corruptions et arnaques autour du Stade Olympique de Montréal

  1. Au sujet du « maudit français »
    Je sais bien que des connards et xénophobes on en trouve dans toutes les nations (la France les regroupe même sous un parti Le Front National qui fait presque 20% de votes) mais quand on en croise deux dans la même demi-journée ça fait réfléchir sur la nature humaine même si on croise plusieurs personnes aimables et souriantes.

    Samedi après-midi, a deux reprises j’ai eu un petit accrochage verbal avec des cyclistes québécois (de souche) qui roulaient en parallèle sur une piste cyclable étroite rendant délicat le dépassement avec mon vélo allongé.
    Le premier ne s’est pas serre voir a fait le contraire a ma clochette et m’a dit toi le français mets toi en file et attend ton tour. Comme maudit gaulois je ne pouvais que lui répondre Ok, pauvre connard.
    Le deuxième la trentaine a crie Colinss quand il m’a vu le frôlé et je lui ai répondu Colinss toi-même. Pris d’une rage, il a soudainement accéléré pour me rattraper puis me dépasser pour me cracher et me dire tout sorte d’insultes et de retourner en France.
    Une fraction de seconde, j’ai eu l’idée de lui rentrer dedans et puis je me suis dit que ce pauvre couillon n’en valait la peine. Il y a tellement de connard que ca servira pas la société québécoise si j’en écrase un de temps en temps.:mrgreen:
    De toute façon cette culture si on peut parler de culture va disparaître a long terme avec tout les asiatiques et arabes qui immigrent au Québec.
    Ceci étant dit, ces connards ignares et xénophobes ont un culot ou complexe de supériorité a pleurer de rire au fond. Ah s’ils savaient l’étendue de leur bêtise ils se cacheraient et fermerait leur gueule. Mais non ils parlent. C’est tellement grotesque et affligeant que je garde assez bien mon calme dans ces situations tendues. Pour s’énerver, il faudrait que je donne un minimum de crédit a ces conneries et pour cela il faudrait être aussi con qu’eux. Tout un challenge!😆

    Ah j’allais oublie, sur une piste cyclable qui avait une ligne jaune continue, une vielle québécoise roulant a 10Km/h et derrière son conjoint me répondit a ma clochette avertissement que je ne pouvais pas dépasser. A 30km/h je n’ai pas eu le temps de bien entendre ni surtout d’y répondre.:mrgreen:

    Mais fort heureusement pour un connard on croise au moins deux personnes aimables et souriantes mais la mémoire est assez sélective et retient plutôt les mauvaises rencontres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s