Nouveau maire a Toronto

rob ford avec dealer drogueBonne nouvelle pour Toronto, le scandale politique de Rob Ford se termine finalement. L’ancien maire Ford avec sa consommation de crack et d’alcool ont fait les manchettes un peu partout dans le monde au cours des deux dernières années. Tres récemment il a abandonné la course municipale pour son éventuelle réélection a la mairie au profit de son frère Doug pour des raisons de santé (cancer).

Malgré tout ce préjudice médiatique et administratif (blocage conseil municipal) pour la ville de Toronto durant 2 ans, 1 électeur sur 3 a vote pour Doug Ford! C’est beaucoup et ça me fait penser aux électeurs italiens qui ont vote pour Berlusconi malgré tout ses problèmes judiciaires (corruption et sexe). Ces électeurs sont majoritairement des crétins mais il y a aussi les drogués, les alcooliques et les fidèles reconnaissants qui ont reçu directement ou indirectement des avantages financiers ou emploi / contrat pour la ville de Toronto. Et idem en Italie.

Je précise que ces problèmes se sont révélés exactes dans les deux cas car sinon c’est une sorte de calomnie médiatique comme dans l’affaire DSK ou une femme de ménage a trouvé un moyen légal de gagner vite beaucoup d’argent en mentant avec la complicité d’un avocat qui du coup devient une sorte de proxénète.

Publicités

Minorité blanche dans une école de Montréal

Selon Statistique Canada, chaque année depuis 1990 entre 200.000 et 255.000 immigrants d’origine tres variés, arrivent au Canada avec un visa permanent. Le Québec a reçu environ 45 000 immigrants par année entre 2006 et 2008, mais ce nombre a augmenté graduellement pour atteindre 50 000 en 2009, puis près de 55 000, en 2010. Ils vont surtout dans les grandes villes comme Toronto, Montreal ou Vancouver. De plus certaines communautés se regroupent massivement dans certains quartiers.

Quand j’ai emménagé dans mon nouveau quartier a Montreal, situé juste a l’ouest du quartier « la petite Italie », je savais que c’était un quartier riche en indien et pakistanais. Mon quartier fait partie d’un des arrondissement les plus peuplé de Montreal avec 146 000 personnes en 2008.

Lire la suite