Paradis et Enfer de la drogue

Au début, c’est le paradis quand vous consommez une drogue, ça vous détend et vous oubliez vos soucis, stress et ennuis de la vie quotidienne. Mais le jour ou vous décidez d’arrêter, alors les ennuis sérieux commencent. Pourquoi ? Parce qu’en plus de l’addiction psychologique il y a parfois une addiction physique très forte. Bienvenu en Enfer !

De quelle drogue je parle ?
Héroïne, Cocaïne, … ?
Non, non une drogue légale prescrite par les médecins comme un médicament et vendue dans toutes les pharmacies. Je parle du XANAX, un anxiolytique de la famille des Benzodiazépines.

Lire la suite

Publicités

Hypertendu, hypertension : libérez vos émotions

J’ai pris pendant environ 2 ans des comprimes pour un peu d’hypertension. Depuis que j’ai changé d’alimentation (quasi végétarien avec perte de poids) plus un peu de méditation et détente régulière grâce a un sport plaisir je n’ai plus d’hypertension (sans médicament). Avant je pensais que c’était génétique ma mère, ma tante avait de l’hypertension mais le déclic est arrivé quand j’ai vu la très faible tension artérielle que j’avais durant mon sommeil (mesure automatique chaque 1/2h pendant 24h).

Je trouve intéressant les conférences de Jean-Jacques Crèvecoeur, un ex-physicien belge expatrié au Québec. son site

Motivation pour le travail cognitif

Je vous présente encore une conférence TED, très intéressante et surprenante.
Dan Pink, conseiller en carrière, examine les méandres de la motivation en partant d’un fait que les sociologues connaissent mais que la plupart des dirigeants d’entreprises ignorent : les récompenses financières ne sont pas toujours aussi efficaces que l’on croit. Ces récompenses sont efficaces pour le travail mécanique mais elles sont contre-productive pour le travail cognitif, même facile.


On pourrait voir la pensée d’une récompense financière comme un stress positif qui perturbe la réflexion des employés. Ceux qui n’ont pas ce stress, travaillent mieux et plus vite. Et puis dans  le management traditionnel (de la carotte et du bâton), ce stress positif peut souvent être associé au stress très négatif du licenciement.

Voir positivement votre stress

Le Stress accélère votre rythme cardiaque, votre respiration et vous donne des sueurs. Mais alors que le stress a été désigné comme un ennemi de la santé publique, de nouvelles recherches suggèrent que le stress n’est mauvais que si vous croyez que c’est le cas. La psychologue Kelly McGonigal nous enjoint de voir le stress comme un élément positif, un ami pour surmonter l’épreuve et nous initie à un mécanisme méconnu de réduction du stress: aller vers les autres (être aider ou aider les autres).

Excellente conférence en anglais avec sous-titres français. 🙂