Vote stratégique au Canada en 2015

stop harperAvec un système électoral majoritaire a un seul tour, le vote stratégique prend beaucoup plus d’intérêt que dans un système proportionnel voir même une élection majoritaire a 2 tours comme en France. Dans une élection majoritaire a un seul tour comme aux USA & Canada, un candidat peut être élu député avec moins de 30% des votes loin derrière les 50%+1 nécessaire d’un système majoritaire a 2 tours.

En 2015, après 10 ans de gouvernement Harper et les dégâts occasionnés sur l’environnement, la santé, l’économie, la recherche … il est plus que temps de le sortir. Il a fait des coupures dans les dépenses publiques qui peuvent être souhaitable quand c’est du « gras » mais ils ont trop coupé dans le « muscle » et le tout pour privilégier surtout les contribuables les plus riches. Il n’a rien compris a l’économie verte et les nouvelles technologies qui sont des opportunités d’affaire pour l’avenir.

Mais pour qui voter pour l’alternance ? Lire la suite

Publicités

Fraude électorale majeure du PCC dirigé par Harper

Le premier ministre canadien Stephen Harper dément toute implication des conservateurs dans un stratagème d’appels téléphoniques, que l’opposition qualifie de fraude électorale majeure.

Lors du scrutin de 2011, des milliers de foyers ont reçu des appels automatisés les informant que le bureau de vote de leur circonscription avait déménagé alors que ce n’était pas le cas. Les enquêteurs d’Élections Canada ont découvert que la compagnie albertaine RackNine est à l’origine des appels visant apparemment à décourager des électeurs de se rendre aux urnes. Or, cette firme de messagerie vocale a déjà été embauchée par de nombreux candidats conservateurs, dont le premier ministre lui-même. (source)

Lire la suite

Harper Junior majoritaire et tsunami NPD au Québec

  • Parti Conservateur : 166 députés avec 39.6% des suffrages
  • Nouveau Parti Démocratique : 103 avec 30.6%
  • Parti Libéral : 34 députés avec 18.9% des suffrages canadiens
  • Bloc Québécois : 4 avec 6%
  • Parti Vert : 1

Comme les sondages le laissaient entrevoir, le NPD a réalisé une progression spectaculaire et essentiellement au Québec ou il a pris presque toutes les circonscriptions au Bloc de Gilles Duceppe, qui démissionne.

Une bonne partie des électeurs votants canadiens (-40%) ont fait confiance a Harper Junior et ils vont bientot sentir leur erreur comme nos voisins du sud avec Bush Junior (s’ils ne sont pas complètement idiots). God save the Canada !

La chef des verts est contente d’avoir été élu. L’idiote, elle a participe avec la division du vote au gouvernement majoritaire de Harper avec les positions que l’on connait pour l’environnement et le réchauffement climatique. Rien que pour cela, je ne serai plus jamais tenter par le vote vert. Un manque évident de responsabilité et de maturité politique Consternant!

Ma plus grande colère est contre Ignatieff qui a été médiocre. Harper et Layton en ont bien profite. Mon souhait, une course pour un nouveau chef du parti Libéral qui concentre ses critiques contre le mauvais bilan de Harper Junior et soit plus rassembleur avec les  sympathisants du NPD et des verts … enfin parmi les plus responsables.

Maj du 14 mai:
Apres un recomptage judiciaire, un depute NPD supplementaire au Quebec et un depute conservateur en moins. 🙂

Fundraising effort to pay the Prime Minister of Canada, Harper

« Even Stephen » Campaign started

to assist the P.M. and his family

It is just not right.

The Prime Minister of Canada should be paid for his work. But according to the summary disclosure report prepared by federal Conflict of Interest and Ethics Commissioner, Mary Dawson, the Rt. Hon. Stephen Joseph Harper receives no income from the Government of Canada. Lire la suite

Harper inquiète les journalistes

Médias : Harper inquiète les journalistes

Des regroupements de journalistes de tout le pays dénoncent le gouvernement Harper pour le contrôle qu’il exerce sur l’information. Dans une lettre ouverte, ils affirment que l’information émanant d’Ottawa s’est tarie depuis l’arrivée des conservateurs au pouvoir, au point, selon eux, que le droit du public à l’information est menacé et qu’on assiste à une érosion de la démocratie.

La lettre évoque, entre autres, les obstacles rencontrés lors de demandes d’accès à l’information et la quasi-impossibilité pour les journalistes de pouvoir questionner les ministres ou les responsables des politiques publiques. Le texte souligne aussi que les photographes de presse se voient interdire de plus en plus l’accès à des événements de nature publique. Pour les signataires du document, la propagande a remplacé la transparence. Ils notent que les témoins indépendants sont parfois exclus d’événements publics et remplacés par des collaborateurs du premier ministre, qui produisent des documents photo ou vidéo.

Sous le règne du premier ministre Stephen Harper, l’information émanant d’Ottawa s’est tarie. Les ministres et les fonctionnaires sont muselés. Les demandes d’accès à l’information sont ralenties et parfois bloquées après intervention politique. La transparence a cédé le pas à une forme de propagande léchée dont l’objectif est de manipuler l’opinion publique.

Il est grand temps que les choses changent. Ce n’est pas de la détérioration des conditions de travail des journalistes dont il est ici question, mais d’une lente et certaine érosion de la démocratie.

— Extrait de la lettre ouverte

Je suis triste pour la démocratie canadienne mais je suis content pour tout ces journalistes qui n’ont pas assez mis les choses en perspective dans l’Affaire des commandites. Résultat les canadiens ont élu un politicien bien pire que les petites infractions du Parti Libéral Canadien sur 10 ans et quelques millions détournés. Ici on parle en plusieurs centaines de M$ entre les élections, le G8 et G20, le lac artificiel et sans parler de l’incompétence de l’équipe Harper et des dégâts dans l’image du Canada dans le secteur de l’environnement. Le bilan de ces gouvernements Harper est assez négatif malheureusement pour les canadiens et je suis triste même si ce boomerang médiatique m’amuse un peu sous le thème de l’arroseur arrosé.

J’espère qu’à l’avenir les journalistes mettront mieux en perspective les choses en sachant que le pire est toujours possible. Un politicien expérimenté et légèrement corrompu vaut mieux qu’un jeune politicien incompétent et escroc avec des allures de Mr Propre, tout souriant.

Harper inquiète aussi les citoyens canadiens comme Richard qui commente l’article de Radio-Canada:

Une raison supplémentaire de craindre un état totalitaire: Lorsque Harper parviendra à faire voter la loi sur le financement des partis les libéraux disparaitront comme parti parce que déjà ruinés et le NPD restera un squelette de parti. Les conservateurs auront la majorité absolue et là, oubliez l’opposition, la transparence, le dialogue. Harper aura le champ libre pour passer les lois d’extrême droite: Justice contrôlé par le gouvernement, accès à l’information inexistante, centralisation du pouvoir, mainmise sur le réseau d’information (radio-canada),réduction des droits civiques, etc.

Surveillez également attentivement Québécor avec son projet de réseau de nouvelles nationales copié sur Fox News qui servira d’outil de propagande au conservateur avec la complicité du nouveau président au développement de Québécor recruté chez les conservateurs.

Je continue à croire et répéter que ce gouvernement est le pire danger que le Canada a connu.

Le G8 et G20 coutera 883M$ pour assurer la sécurité des dirigeants

Sommets du G8 et du G20 : Près d’un milliard pour la sécurité

La sécurité n’a pas de prix. Pour assurer celle des sommets du G8 et du G20 qui se tiendront au Canada le mois prochain, Ottawa pourrait débourser près d’un milliard de dollars.

Le gouvernement fédéral avait prévu dans un premier temps d’allouer 179 millions à ce budget, mais le Parlement a annoncé mardi une rallonge de 654 millions. Et cette enveloppe totale de 833 millions pourrait encore enfler.

« En nous fondant sur une estimation moyenne des menaces, nous budgétons jusqu’à 930 millions », a expliqué Christopher McCluskey, porte-parole du ministre de la Sécurité publique Vic Toews. « Cela coûtera ce que cela coûtera ».

Êtes vous sur que c’est bien le gouvernement Harper qui a exploité l’affaire des commandites, ou quelques millions de dollars ont été détourné sur dix ans par des agences de communication, pour se faire élire ? Comment ? oui ils ont déjà lancé plusieurs élections à 300 Millions l’unité et gélé les travaux parlementaires plusieurs mois.

Comme ordre de grandeur je vous signale ce qu’a couté le :

  • Sommet du G20 à Pittsburgh (septembre 2009) : 20 millions de dollars
  • Sommet du G20 à Londres (avril 2009) : 30 millions de dollars

La note totale va couter au contribuable canadien de 10 à 20x plus que les précedents sommets. En tous cas, il n’y a pas qu’au Québec et le secteur de la construction qu’on pratique la sur-facturation.

Et en attendant au Québec, la situation sanitaire continue de se dégrader. Les médecins déjà en sous-effectif le seront davantage avec le départ progressif  à la retraite des médecins du baby-boom. Le contingent de nouveau médecins n’arrive pas a combler les départs. Ajouter les médecins qui seront tentés par le secteur privé et vous comprendrez dans quelle merde le Québec et le Canada sont.

Mise à jour du 28 mai:

Sheila Fraser va enquêter

La vérificatrice générale du Canada reconnaît que les coûts anticipés d’un milliard de dollars pour la sécurité des sommets du G8 et du G20, en Ontario le mois prochain, l’ont fait sourciller.

Le gouvernement Harper et le contrôle de l’information

Je viens découvrir le site web TOU.TV qui est une nouvelle web-télé axée sur la vidéo sur demande, offerte par Radio-Canada et une vingtaine de diffuseurs et de producteurs partenaires. Ce site diffuse avec une très bonne qualité des émissions TV en intégralité, gratuitement et pour l’instant sans publicité dans la vidéo. Vraiment pratique et agréable, de choisir son émission d’avancer ou de mettre sur pause.

Ces émissions sont classés dans 7 genres o catégories :

  1. Animation
  2. Entrevues et variétés
  3. Films et documentaires
  4. Magazines et affaires publiques
  5. Séries et télé-romans
  6. Spectacles et évènements
  7. Web-télés

Parmi ces émissions je vous présente un documentaire intéressant :

Le gouvernement Harper et le contrôle de l’information

En 2006, Stephen Harper prenait le pouvoir au Canada en promettant de diriger un gouvernement transparent et responsable. Quatre ans plus tard, on l’accuse de museler la fonction publique, de mépriser le Parlement et de saper les bases de la démocratie par un contrôle abusif de l’information. Enquête se penche sur les pratiques de communication du gouvernement Harper.

le reportage complet sur TOU.TV

Rappelez vous dans quel contexte Harper est accédé au pouvoir il y a quatre ans en exploitant massivement l’affaire des commandites dans les médias. Il promettait plus de transparence et un changement radical. Ce changement a bien eu lieu mais vers plus d’oppacité. :mrgreen:

La grosse stratégie de Stephen Harper

Radio-Canada a obtenu une vidéo tournée à son insu où Stephen Harper parle librement à ses partisans. Ecoutez-là c’est assez édifiant.

La stratégie de Stephen Harper

 » S’ils nous obligent à aller en élections, il nous faut leur donner une leçon, c’est-à-dire obtenir une majorité pour que leur coalition ne se réalise jamais. « 

À la lumière d’une allocution qu’il a prononcée lors d’un rassemblement à Sault-Sainte-Marie, la semaine dernière, le chef conservateur semble donc prêt à ressortir la rhétorique antiséparatiste qui animait son discours en novembre dernier, lors de la formation de la coalition entre les libéraux, les néo-démocrates et les bloquistes.

 » S’ils nous obligent à aller en élections, il nous faut leur donner une leçon, c’est-à-dire obtenir une majorité pour que leur coalition ne se réalise jamais. « 

Pourtant, le jour même où il a prononcé ce discours, le chef conservateur offrait en public l’image d’un premier ministre qui gouverne, renforce la frontière canadienne et refuse de se laisser distraire par la menace électorale.

Au cours de ce meeting à Sault-Sainte-Marie, auquel les médias n’avaient pas accès, Stephen Harper a également brandi la menace de l’abolition du registre des armes à feu et celle d’institutions publiques dominées par des « idéologues de gauche » si les conservateurs ne sont pas réélus.

 » Imaginez combien d’idéologues de gauche ils vont nommer dans les tribunaux, les institutions fédérales, les agences, le Sénat. « 

J’ai écouté cette harangue et ça m’a rappelé son discours partisan ridicule de novembre 2008. Ce sont des grosses ficelles de caricature et de désinformation. Je ne sais pas qui sont les plus crétins.  Les partisans qui applaudissent ou Stephan Harper qui le dit soit en y croyant sincèrement soit hypocritement en pensant que les électeurs seront majoritairement assez stupides pour avaler toute cette propagande là. Michael Ignatieff est plutôt de centre droit et il a appuyé 79 fois les conservateurs. Michael Ignatieff a raison de vouloir redéfinir les valeurs libérales. Il surfe sur le changement comme l’a fait Obama. C’est de bonne guerre mais il faudra mieux définir son programme électoral. Le mensonge ne fonctionne qu’une fois et je suis confiant que les conservateurs vont perdre ces élections.

Le clown blanc Harper en pré-campagne électorale

Stephen Harper - 20 mai 2009Charge contre Ignatieff

Le chef conservateur, qui s’exprimait lors d’une soirée de financement, a fustigé son adversaire Michael Ignatieff, qu’il a décrit comme « le chef libéral le plus centralisateur de l’histoire de ce pays ». M. Harper a soutenu que seul son parti croyait en une nation québécoise forte au sein d’un Canada uni. Il a d’ailleurs opposé le fédéralisme « centralisateur » des libéraux au « fédéralisme d’ouverture » des conservateurs.

Une nation au sein d’une nation ? Est ce que cet acteur comique « sérieux » tiendrait ce genre de discours en dehors du Québec ? C’est du sur mesure, du clientèlisme à la Sarkozy.zy. On dit ce que les gens veulent entendrent dans un endroit et on dit et fait autre chose par la suite. Ce genre de choses marche un certain temps mais quand les électeurs  s’en rendent compte, ils ne devraient pas beaucoup l’apprécier. D’ailleurs les sondages indiquent déjà depuis quelques mois une baisse du vote conservateur. Bien sur il y a les erreurs et mauvaises gestion de la crise économique mondiale mais il y a aussi cette crise politique canadienne qu’il a crée de tout pièce pour déstabiliser l’opposition. Indigne d’un chef d’état canadien en tout temps et encore bien pire si sa propre équipe est médiocre dans l’interet des canadiens. Dehors M. Harper et vite !

les conservateurs ont choisi un slogan révélateur pour leur soirée: « On s’enracine au Québec »

😆

Quand je vous dis des clowns. Regardez les derniers sondages au Québec. Espérons qu’ils sont conscients de ces mensonges sinon cette myopie est préjudiciable pour des responsables politiques et leur concitoyens.

Ignatieff répond aux conservateurs

Le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Michael Ignatieff, réplique à la plus récente campagne publicitaire des conservateurs, qui met en doute son attachement au Canada en raison de ses séjours à l’étranger. Dans une bande vidéo d’un peu moins de deux minutes, rendue publique mercredi, M. Ignatieff accuse le premier ministre Stephen Harper de s’en prendre à tous les nouveaux Canadiens. Il reproche aussi au chef conservateur de considérer les Canadiens qui habitent et travaillent à l’extérieur du pays comme « des citoyens de deuxième classe ».

Allez dire ça aux nouveaux Canadiens qui sont nés ailleurs. Allez dire ça aux Canadiens qui travaillent ailleurs. Tous les deux sont de bons Canadiens, point à la ligne. Michael Ignatieff

Le chef libéral a plaidé par ailleurs pour « une nouvelle façon de faire la politique, une politique qui ne se base pas sur les rumeurs et les attaques personnelles, mais sur la civilité et le bien commun ».

Assez bien répondu 🙂 mais il faut concentrer la charge sur le bilan de l’équipe Harper qui assez désastreux et évitez de trop perdre son temps avec ces diversions médiatiques sans grand intérêt. Comme stratège, je préconise donc l’attaque frontale bien coordonnée et massive au coeur du bilan du gouvernement Harper ! Oui je sais, ça fait des dégats dans les deux camps mais c’est plus rapide quand ca craque et décisif ! Il est plus que temps dans la situation de crise économique mondiale de donner le coup de grâce à ce genre de dirigeant canadien incompétent avec sa petite équipe de fidèles nulles. Il faut donner l’exemple et d’urgence aussi vis à vis de notre voisin et client du Sud dirigé par le président Obama qui a essuyé comme candidat une campagne de déstabilisation indirecte de Harper, 1er ministre du Canada avec l’Alenagate. Il faut cibler l’économie comme plat principal et pour le dessert la politique étrangère avec l’environnement comme cerise sur le gateau. 😀 Bien sur, il ne faut pas oublier les interets économiques à court terme de l’Alberta avec l’exploitation pétrolière. Reconnaissons que Harper a bien défendu ces interets à court terme mais trop à mon avis dans une perspective canadienne et le plus long terme. L’échec des conservateurs aux prochaines élections montrera la porte de sortie à Harper et espérons qu’il laissera vite sa place à un candidat plus intelligent et compétent dans l’intérêt des canadiens et de la démocratie canadienne.

Je ne connais pas encore la valeur de l’équipe libérale. D’apres les informations que je lis, je pense que  M.Ignatieff  sera tres probablement un bien meilleur chef d’état que le clown blanc actuel qui s’etait affiché « honnête et vertueux » avec l’affaire des commandites.

DoJ: $1 million reward for Harper, dead or alive

Stephen Harper : Une autre charge contre le Registre des armes à feu

Le gouvernement minoritaire du conservateur Stephen Harper veut soustraire les armes de chasse du registre. M. Harper demande aux chasseurs d’exercer des pressions en ce sens sur les députés de l’opposition afin qu’ils adoptent un projet de loi privé à ce sujet, qui fait son chemin à la Chambre des communes.

Ok ce registre a couté des millions de $ en dépassement de budget sous le gouvernement libéral qui l’a mis en place mais n’y a t’il pas des choses plus urgentes et importantes à faire avec les centaines de milliers de pertes d’emploi au Canada que ce qui plait aux chasseurs et une minorité d’électeurs canadiens (clientèlisme) ? S’il se sent impuissant pour ce qui est vraiment essentiel aux canadiens confrontés à une grave crise économique, pourquoi donc s’accroche-t il autant au commande?  C’est irresponsable au minimum.

Je demande aux chasseurs d’exercer des pressions sur leur gachette dès qu’ils apercoivent le Stephen Harper dans leur ligne de mire. La chasse est ouverte ! 😆

Et ca permettrait d’économiser les 300M$ de chaque élection fédérale induits par un gouvernement minoritaire Harper qui veut devenir majoritaire en scrutant les sondages et une gouverneur générale qui se couche devant un 1er ministre qui avait perdu la confiance de la majorité des députés canadiens. On rigole moins avec tout celà.

Pour les chasseurs de primes je vous signale les autres offres du Department of Justice (DoJ) 😆

  • $10 million reward for Bush Junior, dead or alive.
  • $6 million reward for Cheney, dead or alive.
  • $2 million reward for Sarkozy.zy dead or alive.