Canada : Victoire de l’alternance

Résultat électoral CANADA 2015 :

Parti Libéral : 184 députés (54%) Justin Trudeau
Parti Conservateur : 99 (29%) Stephen Harper
Nouveau Parti Démocratique : 44 (13%) Thomas Mulcair
Bloc Québécois : 10 (3%) Gilles Duceppe (pas élu)
Parti Vert : 1 Elizabeth May

Je suis très content que les Canadiens ont majoritairement tourné la page Harper avec ses 31,9 % des voix contre 39,5 % au Parti Libéral. Le taux de participation de 68,5% est en augmentation par rapport aux élections fédérales de 2011 avec 61.1%. J’ai écouté le discours bilingue de Justin Trudeau qui m’a ému en restant assez lucide et modeste. Il a écouté les canadiens qui n’y arrivaient plus économiquement. C’est une très bonne nouvelle pour le Québec, Montréal et ma circonscription dont le député sera le prochain 1er ministre du Canada, Justin Trudeau. 🙂
C’est aussi une très bonne nouvelle pour l’environnement et la conférence de Paris sur les changements climatiques dans 41 jours. Lire la suite

Publicités

Choix difficile dans une démocratie représentative

peuple et representants du peupleA chaque élection, se pose la question de son choix politique a travers les promesses électorales qui ne seront que partiellement tenu, le programme politique qui sera réellement appliqué le plus probablement et le candidat de votre région qui représentera ce parti.

Le nombre de paramètres est assez énorme entre l’économie, la santé, l’éducation, l’environnement, la fiscalité, la sécurité, le social, la politique étrangère et l’immigration, la constitution … Puis la compétence et la crédibilité pour appliquer correctement et efficacement ce programme. Ensuite, la compétence du candidat local qui représente ce parti. Enfin le candidat qui a une chance raisonnable d’être élu. A quoi bon voter pour un candidat qui n’a aucune chance dans les sondages récents ? Voter VERT c’est bien moralement pour l’environnement mais dans la pratique ça fait pas une grosse différence avec l’abstention ou le vote Blanc quand ils font moins de 8% avec un vote majoritaire au Canada a un seul tour. Une fois qu’on est convaincu que son candidat est bien le meilleur suivant nos propres critères et analyse, on peut souhaiter l’aider comme militant bénévole et inciter ses voisins a voter aussi pour lui.

Lire la suite

Néo-libéralisme et mensonge du ministre des finances conservateur

Voici une belle escroquerie et mensonge public de la part du ministre des finances canadiens :

Alors que les conservateurs font la promotion de leur plus récent budget au Canada comme à l’étranger, le ministre des Finances, Jim Flaherty, vante les bienfaits de cinq années consécutives de baisse d’impôts pour les entreprises sur les revenus du gouvernement fédéral.

M. Flaherty a déclaré cette semaine devant des reporters de New York et d’Edmonton que les sommes récoltées par Ottawa auprès des entreprises continuaient à augmenter en dépit de la diminution des impôts sur leurs bénéfices. Selon le ministre, cela prouve que réduire les impôts des sociétés génère davantage d’activités économiques, d’investissements et d’emplois.

Mais les chiffres actuellement disponibles ne corroborent pas cette affirmation. Lire la suite

Scandale: Appels trompeurs du Parti conservateur

Au fil des jours qui passent, ce scandale de fraude électorale au Parti conservateur du Canada se précise a travers plus de 700 plaintes spécifiques qu’a reçu Élection Canada. Je suis curieux de voir les mesures de Élection Canada pour punir ces agissements. Par précaution, je vous recommande de ne plus indiquer vos opinions politiques a des sondages téléphoniques pour diminuer ce genre d’arnaque et appels frauduleux.

Plusieurs électeurs qui ont reçu des appels trompeurs leur indiquant que leur bureau de vote avait changé d’endroit le 2 mai dernier avaient préalablement reçu des appels du Parti conservateur, et avaient indiqué dans la majorité des cas qu’ils n’entendaient pas voter pour eux, révèle une enquête du réseau anglais de Radio-Canada. (source) Lire la suite

Fraude électorale majeure du PCC dirigé par Harper

Le premier ministre canadien Stephen Harper dément toute implication des conservateurs dans un stratagème d’appels téléphoniques, que l’opposition qualifie de fraude électorale majeure.

Lors du scrutin de 2011, des milliers de foyers ont reçu des appels automatisés les informant que le bureau de vote de leur circonscription avait déménagé alors que ce n’était pas le cas. Les enquêteurs d’Élections Canada ont découvert que la compagnie albertaine RackNine est à l’origine des appels visant apparemment à décourager des électeurs de se rendre aux urnes. Or, cette firme de messagerie vocale a déjà été embauchée par de nombreux candidats conservateurs, dont le premier ministre lui-même. (source)

Lire la suite

Harper Junior majoritaire et tsunami NPD au Québec

  • Parti Conservateur : 166 députés avec 39.6% des suffrages
  • Nouveau Parti Démocratique : 103 avec 30.6%
  • Parti Libéral : 34 députés avec 18.9% des suffrages canadiens
  • Bloc Québécois : 4 avec 6%
  • Parti Vert : 1

Comme les sondages le laissaient entrevoir, le NPD a réalisé une progression spectaculaire et essentiellement au Québec ou il a pris presque toutes les circonscriptions au Bloc de Gilles Duceppe, qui démissionne.

Une bonne partie des électeurs votants canadiens (-40%) ont fait confiance a Harper Junior et ils vont bientot sentir leur erreur comme nos voisins du sud avec Bush Junior (s’ils ne sont pas complètement idiots). God save the Canada !

La chef des verts est contente d’avoir été élu. L’idiote, elle a participe avec la division du vote au gouvernement majoritaire de Harper avec les positions que l’on connait pour l’environnement et le réchauffement climatique. Rien que pour cela, je ne serai plus jamais tenter par le vote vert. Un manque évident de responsabilité et de maturité politique Consternant!

Ma plus grande colère est contre Ignatieff qui a été médiocre. Harper et Layton en ont bien profite. Mon souhait, une course pour un nouveau chef du parti Libéral qui concentre ses critiques contre le mauvais bilan de Harper Junior et soit plus rassembleur avec les  sympathisants du NPD et des verts … enfin parmi les plus responsables.

Maj du 14 mai:
Apres un recomptage judiciaire, un depute NPD supplementaire au Quebec et un depute conservateur en moins. 🙂

Diffamations et sondages en campagne électorale

Un mois c’est court pour une campagne électorale canadienne qui en plus démarre a l’improviste. Ceci dit a Montreal, on ne peut pas longer une rue principale sans voir plusieurs affiches de candidat député qu’il soit PLC, PCC, Bloc ou NPD. C’est une pollution visuelle qui dure plus d’un mois car ces panneaux ne sont pas retirer immédiatement après les élections. J’ai reçu un email du PLC pour voter pour son candidat et plus dérangeant j’ai reçu un message automatique par téléphone du candidat conservateur qui n’a  pratiquement aucune chance de gagner dans ma circonscription, Jeanne Le Ber, vu les precedents résultats des élections canadiennes. Lire la suite

La montée du NPD et de Jack Layton dans les sondages

Un nouveau sondage EKOS réalisé pour iPolitics.ca place le NPD en deuxième position à l’échelle nationale. Selon le sondage, la formation de Jack Layton obtiendrait 28 % des voix, devant les libéraux, qui récolteraient 23,7 % des votes. Le Parti conservateur est en tête avec 33,7 % des intentions de vote.

Le sondage a été réalisé du 22 au 24 avril auprès de 2783 personnes. Sa marge d’erreur est de 1,9 %, 19 fois sur 20.

Jusqu’à récemment dans la campagne, Harper semblait concentrer ses attaques sur le Parti Libéral et le Bloc pour le Québec. La division du vote avec les verts et le NPD, lui serait plutot favorable. Avec les nouveaux sondages privées auxquelles il a accès, il y a risque un risque de perdre quelques circonscriptions et du coup perdre la majorité au parlement qu’il vise. Du coup changement de cible et comme Ignatieff pour le Parti Libéral, il attaque le NPD.

Si c’est un bon stratège politique de la division, il ne réussit bien qu’a cause de la bêtise humaine d’une grande partie de ses électeurs car ses compétences comme 1er ministre sont bien médiocre. Il réussit aussi car au Parti Libéral, il manque un chef charismatique et qui sait convaincre. Stephane Dion avait un style trop professoral mais il faut une personne qui explique bien la situation aux canadiens. Parmi l’électorat du PCC seul une partie vont tirer profit d’un gouvernement conservateur et le reste est trompe, abuse. C’est dans ces gens abuses et les non votants qu’il faut travailler.

Bien que membre du Parti Libéral du Canada (PLC), inscrit quand Stéphane Dion avait lance l’idée d’une coalition pour renverser le gouvernement minoritaire conservateur, je viens de voter pour le candidat du NPD qui a une petite chance de gagner dans ma circonscription. Pourquoi ?
D’une par parce que le Parti Conservateur du Canada (PCC) est loin derrière le Bloc et le PLC dans les précédentes élections.  D’autre part, je n’aime pas comment le candidat officiel Libéral de ma circonscription Jeanne Le Ber a gagne sa candidature en achetant tres probablement des votes mais surtout je n’apprécie pas la stratégie (pas de coalition avec le NPD) et la ligne politique du chef libéral actuel, Michael Ignatieff. Si le NPD faisait un gros score, ça serait la solution pour se débarrasser d’un coup de Harper Junior et de Ignatieff en une seule élection. Sinon il faut deux élections pour les renvoyer a la maison. Chaque élection coute environ 300 Millions de $ aux contribuables canadiens qui ont boude un temps le Parti Libéral pour l’affaire des commandites qui a détourne qq millions sur 10 ans. Mr Propre Harper les avec ces multiples élections dépouillait le plus honnêtement du monde et officiellement de 100 a 200 x plus et sans parler des autres affaires moins officielles et plus cachées comme les dépenses tres généreuses pour la réunion du G20. Il faut bien renvoyer l’ascenseur aux entreprises qui financent généreusement son partie. C’est un bon gars ce Harper. :mrgreen:

Aux USA, ils n’ont pas cette possibilité avec seulement deux principaux candidats. A la dernière élection c’était soit un démocrate noir soit un républicain gâteux avec une colistière idiote. Pour une démocratie, le choix est réduit au minimum.

Alors bien sur, une partie des candidats du NPD manque d’expérience et les promesses électorales de Jack Layton sont trop généreuses et creuseraient notre déficit fédéral. S’ils voudraient vraiment les appliquer il faudrait augmenter les taxes et le fardeau ne serait pas porter uniquement par les grandes entreprises qui ont des experts comptables et pratiquent l’exode fiscale mais aussi par la classe aisée et moyenne. Ces promesses, il les fait car son parti n’est pas un parti de gouvernement mais un parti d’opposition qui fait du lobby pour son électorat modeste et il le fait assez bien. Ce qui m’ennuie c’est qu’il joue parfois un peu trop avec le risque conservateur et a une occasion proposait d’apporter ses voix. En clair, il est un peu trop opportuniste et manque parfois de cohérence : d’ou son surnom de girouette.

A chaque electeur de verifier dans sa circonscription si la division du vote pourrait beneficier au PCC et risquer de mener a un gouvernement majoritaire conservateur de Harper Junior.

Duceppe parle du vote utile au Québec

Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, craint que le Nouveau Parti démocratique ne divise le scrutin au Québec, une situation qui, selon lui, pourrait permettre aux conservateurs d’obtenir un gouvernement majoritaire. Fait rare, M. Duceppe a commenté les sondages qui montrent que son adversaire néo-démocrate, Jack Layton, est de plus en plus populaire au Québec. Le chef bloquiste demande donc aux Québécois de voter de façon « utile » en donnant leur confiance à son parti.

Layton devant Duceppe dans les sondages

Avec le système électoral majoritaire a un seul tour au Canada et une dispersion du vote, un parti peut devenir majoritaire avec moins de 25% des votes exprimes.

Ignatieff a encore raison de parler de la seule alternative possible au gouvernement Conservateur mais vu la médiocre performance dans les sondages du Parti Libéral, ça peut un jour basculer cette stratégie et se retourner contre son chef actuel. Alors je comprend que certains soit tenter de jouer la carte Jack Layton pour montrer la porte a Harper et Ignatieff mais ça risque de conduire a un gouvernement majoritaire de Harper : horreur !

Au lendemain des débats télévisés, les personnes interrogées par Angus Reid portent un jugement sévère sur les leaders des deux grands partis qui s’échangent depuis toujours le pouvoir à Ottawa. Pas moins de 52 % désapprouvent le travail du premier ministre Harper – dont le record d’impopularité se trouve au Québec, à 66 %. Et 54 % sont mécontents du chef de l’opposition Ignatieff.

En revanche, 50 % vantent ce que fait Jack Layton, à la tête d’une trentaine de députés. Au Québec, cette note culmine à 62 %, dépassant largement le score du bloquiste Gilles Duceppe (46 %).

Intentions de vote au Canada *

PCC 36 %
PLC 25 %  NPD 25 %

BQ  9 %
PVC 5 %

* Électeurs décidés.  Sondage du 15 et 16 avril avec 2032 citoyens, dont 587 au Québec.

Au niveau de chaque circonscription, l’électeur n’a pas souvent accès a des sondages qui lui indiquerait le risque d’avoir un député conservateur si le vote se disperse trop. Une coalition aurait évite cela mais Ignatieff n’en voulait pas ! Je serais tenter de sanctionner cette stratégie isolationniste bien qu’une coalition semble délicate avec la girouette Jack Layton qui lance des idées et des propositions comme on lance des ballons dans le ciel pour faire joli et attirer l’attention populaire.

Encore aujourd’hui bien que membre du Parti Libéral, inscrit quand Stéphane avait lance son idée de coalition, j’hésite encore un petit peu a voter Libéral bien que dans ma circonscription c’est probablement le seul choix raisonnable et le candidat est suffisamment expérimenté par rapport au jeune député du Bloc.

Éviter de diviser le vote pour réussir a élire un député qui ne soit pas conservateur est utile pour  un Canada plus solidaire et plus respectueux de l’environnement mais que peux bien faire un députe du bloc (PQ) dans l’opposition fédérale ou l’alternative liberale ne veut pas de lui avec son chef actuel ? Le vote le plus utile au Québec pour barrer la route au candidat conservateur  de Harper Junior c’est un candidat Libéral quand il peut être élu et seulement ensuite un candidat du bloc (ou NPD)  quand la circonscription est un bastion du bloc (ou du NPD). Maintenant le vote des québécois est parfois tres instable comme le montre le passe électoral et les sondages actuels et des bastions tombent parfois devant un gros ras le bol. Et il peut tomber sans dommage s’il ne profite au candidat conservateur de Harper Junior.

Au Québec
La culture c’est important tout comme l’environnement pour une civilisation mais le plus important a court et moyen terme pour un individu c’est la santé et un emploi pour subvenir a ses besoins financiers. Au Quebec, les soins de santé sont médiocre avec des long temps d’attente, en partie pour dissuader de trop utiliser des services « gratuits » qui coutent cher au contribuable québécois vu les prestations offertes. Le Parti Québécois est responsable de cette situation avec des coupures dans le passe quand Pauline Marois était ministre de la santé et Jean Charest n’a pas tenu ses promesses par rapport au temps d’attente. Jean Charest qui était progressiste au fédéral avant de venir au Parti Libéral du Québec. 77% des québécois veulent qu’il parte selon un sondage réalisé en novembre 2010 et 59% pour que Pauline Marois parte. Pourtant ces deux chefs s’accrochent au commande et restent. Sommes nous vraiment dans une démocratie ?

Reforme du droit d’auteur canadien

Les artistes montent aux barricades

Les artistes réclament notamment des redevances des fournisseurs de service Internet pour compenser les pertes qu’ils subissent en raison du téléchargement illégal de musique sur Internet. Une avenue écartée par Ottawa dans le projet de loi C-32. Les détenteurs de droits d’auteur en ont aussi contre le gel du régime de copies privées (compensation payée sur la reproduction d’une œuvre) et l’affaiblissement du droit de reproduction des œuvres. Le groupe réclame notamment qu’une redevance soit exigée pour les lecteurs numériques. Des redevances sont déjà imposées aux disques ou aux cassettes vierges avec lesquelles les utilisateurs peuvent reproduire des enregistrements musicaux.

Le ministre James Moore et son collègue de l’Industrie, Tony Clement, rétorquent cependant qu’ils ne veulent pas imposer une nouvelle taxe aux Canadiens. Une position qu’a réitérée le premier ministre Stephen Harper à la Chambre des communes, mardi. Lire la suite