Le cartel des poisons

Vandana Shiva est une écologiste et écrivaine qui travaille dans l’agriculture biologique. Son résumé est un peu abusif mais sa synthèse est originale et très intéressante pour ouvrir les yeux des con-sommateurs. Elle parle du cartel du poison pour les sociétés qui font des pesticides et des médicaments.
Sa conférence « La santé de la planète est la santé d’homme ».

Publicités

Erreurs médicales : 3e cause de mortalité

Pour les petits soucis de santé, ces statistiques officielles nous incitent a se soigner davantage avec les plantes médicinales, quitte a consulter un naturopathe expérimenté et attentif (60min). La visite de 5 min chez le médecin débordé je m’en méfie comme de l’infirmière fatiguée a l’hôpital.

Les erreurs médicales à l’hôpital, cause majeure de mortalité

Les erreurs médicales constitueraient la troisième cause de décès aux États-Unis, derrière les maladies cardio-vasculaires et les cancers. C’est le constat auquel parviennent deux médecins américains, Martin Makary et Michael Daniel, tous deux du service de chirurgie de l’université Johns-Hopkins à Baltimore. Pour parvenir à ce classement, ils ont effectué un calcul, en appliquant aux données d’hospitalisation dans leur pays en 2013 – un peu plus de 35 millions d’admissions – le pourcentage d’événements indésirables mortels évitables dans des études antérieures, remontant parfois à la période 2000-2002. C’est ainsi qu’ils en concluent que les erreurs médicales sont à l’origine de 251 000 morts par an.

Lire la suite

Pharmaciens a l’ancienne au Canada

Au Québec et dans le reste du Canada, quand vous avez une prescription pour un médicament, vous devez attendre 10 a 50 min suivant le nombre de clients. Pourquoi ? Parce que le pharmacien va compter le nombre exact de pilules, les mettre dans une capsule plastique avec une étiquette ou figure le nom du médicament, votre nom et votre posologie, l’adresse de la pharmacie et le nom du médecin qui vous la prescrit. Souvent vous avez des sièges pour attendre. Vous payez indirectement tres cher ce travail artisanal du pharmacien. « Indirectement » oui par vos impôts, car vous ne payez que la partie non remboursée par l’assurance médicament. Même avec des médicaments génériques la note reste élevée.

Le pharmacien et riche homme d’affaires Jean Coutu a transformé ses pharmacies en magasin d’alimentation. D’un cote les médicaments et de l’autre les dentifrices et bonbons ou autres confiseries sucrées. Au lieu d’attendre assis, et bien vous pouvez faire des courses pendant que le pharmacien compte vos pilules et imprime votre étiquette.

Je me demande depuis quelle époque les pharmaciens français ne comptent plus les pilules et vous donnent une boite de 15 ou 30 comprimes fabriques par les compagnies pharmaceutiques.

S’il n’y avait que cette incongruité la, ça ne serait pas dramatique mais il y en a d’autre dans le secteur de la sante.  Restons avec les pharmacies. Si vous avez une prescription annuelle et que vous la donnez a une pharmacie, vous devez retourner chaque mois a cette pharmacie ou tout au moins la même compagnie (Jean Coutu, Pharmaprix) car ils vous ont pris votre prescription médicale. C’est pratique dans un sens car ça vous évite de la perdre mais si vous voulez aller dans une autre pharmacie, il faut transférer votre dossier !