Papy star et flux migratoire

Quand j’étais adolescent, il m’arrivait de voir des vieux a la télévision française. C’était souvent le pape, un roi, un président ou un ancien acteur.

Aujourd’hui avec nos civilisations occidentales vieillissantes (et une panne de l’ascenseur social), je suis surpris de voir le nombre d’animateurs, journalistes et artistes ages qui dépassent 70 ans a la télé française (et italienne). Les spectateurs doivent s’habituer progressivement a cela mais quand on ne la regarde plus pendant des années et qu’on s’y remet, ça saute aux yeux tout ces cheveux grisonnants. Idem au Cinéma ou dans les salles de concert avec par ex. les Papy Rolling Stones.

Lire la suite

Publicités

Difficulté de juger la performance économique et financière

dette-publique-grecqueLa crise grecque va continuer d’alimenter nos discussions économiques et politiques pour encore plusieurs années. C’est clair que la gouvernance grecque a été médiocre pendant au moins 25 ans entre ces riches qui ne payaient pas assez d’impôt, une mauvaise perception des taxes et ces pensions de retraite a partir de 56 ans!  C’est insoutenable en temps de paix avec une population vieillissante et un accroissement de l’espérance de vie. Ces pensions représentent actuellement 15% du PIB de la Grèce. Vu le niveau de chômage des jeunes et la crise économique, plusieurs retraites aident financièrement leur jeune progéniture. Une sorte de correction se met en place mais ce n’est pas suffisant. En 2010, le Canada (gouvernement Harper) a dépensé 5 % de son PIB sur les pensions, ce qui est faible par rapport à la moyenne de 9,4 % des pays de l’OCDE.

Lire la suite

Obama et Hollande impopulaire chez eux

Barack-Obama-et-Francois-HollandeAprès les belles promesses électorales du candidat, les beaux discours du président et une reprise économique artificielle ou qui ne bénéficie qu’a certains spéculateurs ou banques d’affaire, Obama a perdu les élections sénatoriales de mi-mandat.
J’étais amusé par la surprise du journaliste français du JT de France2 pour cette impopularité « malgré la reprise économique américaine » :mrgreen: Les américains de la classe moyenne ne semblent pas être aussi dupe de cette escroquerie / magouillage de chiffre (1) et vivent avec un pouvoir d’achat qui se réduit réellement et très souvent.

Lire la suite

Nouveau maire a Toronto

rob ford avec dealer drogueBonne nouvelle pour Toronto, le scandale politique de Rob Ford se termine finalement. L’ancien maire Ford avec sa consommation de crack et d’alcool ont fait les manchettes un peu partout dans le monde au cours des deux dernières années. Tres récemment il a abandonné la course municipale pour son éventuelle réélection a la mairie au profit de son frère Doug pour des raisons de santé (cancer).

Malgré tout ce préjudice médiatique et administratif (blocage conseil municipal) pour la ville de Toronto durant 2 ans, 1 électeur sur 3 a vote pour Doug Ford! C’est beaucoup et ça me fait penser aux électeurs italiens qui ont vote pour Berlusconi malgré tout ses problèmes judiciaires (corruption et sexe). Ces électeurs sont majoritairement des crétins mais il y a aussi les drogués, les alcooliques et les fidèles reconnaissants qui ont reçu directement ou indirectement des avantages financiers ou emploi / contrat pour la ville de Toronto. Et idem en Italie.

Je précise que ces problèmes se sont révélés exactes dans les deux cas car sinon c’est une sorte de calomnie médiatique comme dans l’affaire DSK ou une femme de ménage a trouvé un moyen légal de gagner vite beaucoup d’argent en mentant avec la complicité d’un avocat qui du coup devient une sorte de proxénète.

Qualité du vote démocratique durant une grave crise économique

Mario MontiQuand on regarde le résultat des récentes élections italiennes, on remarque qu’une large majorité d’électeurs italiens ont vote pour un riche escroc incompétent ou un ex-acteur alors que le candidat compétent et sérieux Mario Monti ne recueille qu’environ 10% des voix.

L’homme de la situation

Efficace commissaire européen à la concurrence, il a été capable d’infliger une amende historique à Microsoft pour non-respect des règles du marché, s’attirant l’estime des milieux européens. Enseignant à la célèbre Université Bocconi de Milan, il s’était toujours distingué par son remarquable équilibre, son aplomb, son impartialité. Une fois arrivé à la Présidence du Conseil le 13 novembre 2011, après que Berlusconi eut donné sa démission en raison de son incompétence manifeste à affronter la crise (le spread des Bons du Trésor italiens par rapport aux Allemands frôlait les 700 points), Mario Monti a fait merveille. Il a rétabli la confiance, et le spread est passé en dessous de la barre des 300 points, entamé une réforme du système de relations syndicats-patronat, et réussi à imposer un nouvel allongement de l’âge de la retraite.

Lire la suite

Les fausses démocraties en Russie et ailleurs

Avec les élections en Russie, ses fraudes électorales (1) et son opposition sélectionnée, peux t’on encore parler de démocratie?  Nous pouvons généraliser ce débat avec d’autres nations comme la république de Chine, l’Iran, la Corée du nord, Cuba, etc … Un régime autoritaire qu’il soit communiste ou ultra-conservateur limite le droit démocratique a sa population d’une façon plus ou moins astucieuse.

« opposition molle »
Par exemple, on  peux sélectionner les candidats de l’opposition. Partant de la qui empêche le pouvoir de sélectionner les candidats ayant peu de probabilité de battre le candidat officiel du pouvoir en place.

L’autre volet c’est de contrôler l’information avec un (ou des) média officiel(s). On peut diffuser sa propagande et intoxiquer sa population comme en Libye pendant 40 ans.  Lire la suite

Conserver ou changer

Aujourd’hui vendredi 13 novembre, je vous fait part de mes réflexions un peu tout azimut. Hier, j’ai été surpris de voir  mon nom sur un site français d’échecs qui reprenait en nouvelles un de mes deux articles sur les Échecs. C’est le début de la célébrité 😀 alors que je ne suis pas un maitre d’échecs mais seulement un blogueur amateur d’échecs.

Dans une démocratie avec un système électoral majoritaire à un tour comme aux États-Unis ou au Canada, le choix politique des citoyens se résume souvent à choisir entre conserver l’équipe dirigeante ou miser sur le changement. Bien souvent les gens ne sont pas satisfait de l’équipe dirigeante mais même si on est d’accord avec plusieurs critiques de l’opposition, nous ne savons pas si ce changement apportera dans la réalité un bilan global plus positif pour une majorité de citoyens ou plus négatif.

Les gens qui critiquent les média de masse sont nombreux sur la blogsphère francophone que je consulte, je pense en particulier à un contact québécois François Marignean. Et bien de quoi parle t’il de nos jours ? de la grippe avec les autres média de masse et encore de la grippe avec la vaccination et les lobbys de la pharmacie. Alors il ne parle pas d’une n-ieme victime ou du taux de vaccination et apporte une autre perspective mais il nous détourne de sujets plus important et intéressants. Il réagit aux média de masse en parlant d’un sujet dont  je me moque complètement dans un contexte de crise économique et financière majeure que nous vivons actuellement. Alors la vie continue et on ne va pas parler que d’économie, de compétitivité d’entreprise, des pays émergents comme la Chine, l’Inde, etc … mais passé autant de temps sur la grippe A me rappelle que ceux qui critiquent ne sont pas toujours capable de faire mieux et peuvent même faire pire avec les meilleurs intentions du monde. Idem pour ceux qui veulent changer de systéme d’organisation politique ou financier.

Ce matin, j’ai lu un court article sur le recrutement des soldats canadiens volontaires pour la guerre en Afghanistan avec les commentaires de jeunes soldats intéressants. Ont ils vraiment choisi en toute liberté cette voie ? Ils pensent être libre mais dans une société nous sommes tous conditionnés par une culture et un environnement. Ensuite certain auront un caractère plus indépendant et critique que d’autres. Les jeunes militaires sont une catégorie de personne plutôt conservateur si on occulte ceux qui sans emploi ont choisi cette alternative comme solution financière. Comme je l’écrivais sur le site de Radio Canada, je compatis avec les familles canadiennes qui verront un fils ou un père tué,  mutilé ou avec un traumatisme psychologique aliénant. Dans le même temps, le contribuable canadien devrait connaitre ce que coute cette guerre aujourd’hui et demain avec les pensions aux invalides de guerre. Plus difficile de savoir, ce que le gouvernement canadien gagne a soutenir cette initiative américaine qui a été au départ motivé officiellement pour la capture de Ben Laden (avec sa milice) qui semble t’il court toujours. Manipuler et endoctriner est toujours plus simple sur de jeunes sujets. Le courage, certaines valeurs morales font partie de la panoplie du manipulateur avec les avantages financiers. Les talibans aussi doivent recruter des combatants et plusieurs kamikazes. Eux ils utilisent probablement la religion, le sens de la résistance face a l’envahisseur mécréant étranger, le paradis pour les braves quand ils utilisent pas des enfants inconscients de ce qu’ils font vraiment.

Le candidat Obama, comme tout politique dans l’opposition devrait faire, a misé sur le thème du changement. Aujourd’hui il a une situation économique, financiere, militaire, diplomatique et sociale très délicate à gérer. Toujours difficile de recoller les morceaux qu’un autre avant soi a casser. Il n’a que de bonnes intentions mais avec les injections massives d’argent  public il encourage la reprise mais il plombe davantage la dette publique US ( 11 000 G$)  et les générations futur de contribuables américains. L’avenir nous dira si l’équipe économique d’Obama avec le président de la Fed ont fait les bons choix ou pas. Certains  analystes financiers comme Michel Santi critiquent déjà leur action. En tous cas, attribuer le prix Nobel de la paix a un président qui gère deux guerres  ridiculise un peu a mon avis cette institution norvégienne et par extension l’occident qui semble négligé les décés de milliers de civils afghans et irakiens.

Référendums pendant un scrutin électoral

Au cous des élections américaines, j’ai découvert que les électeurs américains votaient outre pour leur président et députés mais devait aussi répondre à plusieurs questions et référendums. L’avantage c’est que c’est fait simultanément et donc le cout du scrutin doit rester constant. C’est un acte démocratique enrichi intéressant et qui permettrait d’interroger la population sur plusieurs questions de société. Pour le Québec, on peut imaginer une question sur l’indépendance de la province.

A cette élection US 2008, les californiens se sont prononcés sur plusieurs questions référendaires dont le mariage gai.

Le 4 novembre dernier, les Californiens n’ont pas voté uniquement pour élire le prochain président des États-Unis. Par référendum, ils ont adopté par 52,1 % des voix la proposition 8, qui stipulait que « seul un mariage entre un homme et une femme peut être valide ou reconnu en Californie ». Le référendum, qui était notamment soutenu par des groupes chrétiens conservateurs, avait pour objectif de renverser la décision de la Cour suprême californienne.  source Radio-Canada