Discrimination positive de Macron & PS

Après ses provocations en Algérie avec les crimes de guerre contre l’humanité de la colonisation française et appel du pied a l’électorat français d’origine arabe et outre-mer, voici que Macron récidive avec sa discrimination positive,  idée issu et +/- appliqué par le gouvernement PS. Il parle a juste titre d’une recomposition du paysage politique français traditionnel et il y participe activement.

Avant, les partis traditionnels français se déterminaient par rapport a la classe sociale dont ils privilégiaient les intérêts. La droite c’était plutôt la classe aisée, petit patron / agriculteurs et retraitée, tandis que la gauche c’était davantage la classe moyenne et modeste avec les fonctionnaires.
Ensuite est arrivé le critère écologique puis européen et le vote patriotique avec le Front National. Ces nouveaux critères complexifient le choix politique. Lire la suite

Publicités