Ingéniosité au service de la folie destructrice militaire

Dans cette longue interview (2h) de cet astrophysicien français, il y a un coté passionnant et de progrès positif de la recherche avec ces aspects cocasse dans ces jeux de pouvoirs du milieu scientifique que J-P Petit nous raconte qui est réjouissante mais il y a aussi le cote sombre de la force pour parler a la manière de Stars War. Je veux bien sur parler la partie militaire, de destruction massive nucléaire. On y parle de torpilles a 500km/h voir 2000Km/h,  de missiles balistiques hypersoniques a Mach10 et de bombes nucléaires a 300 Mégatonnes TNT!  (soit 15000x la puissance bombe sur Hiroshima 20kT) Lire la suite

Publicités

Sarkozy : rétrocommissions et attentat de Karachi

J’écris cet article pour les indécis et les potentiels abstentionnistes des élections présidentielles français du 6 mai prochain. J’ai vu la série ( 6 épisodes de 50 min) sur l’affaire Clearstream. Vous pouvez voir ces 6 épisodes sur youtube dont voici le 5e épisode en intégralité.

Episode 5 : Karachi et le trésor de guerre


A la 40e min, vous voyez le clown Sarkozyzy rire et mentir effrontément. Lire la suite

Bavures policieres a Montreal

Au lendemain de la fusillade policière qui a fait deux morts à Montréal, et quelques heures à peine avant une manifestation contre la répression policière au centre-ville, mercredi, deux policières de la Sûreté du Québec (SQ) ont dû utiliser leur arme à feu contre un suspect à Rawdon, dans Lanaudière, mercredi soir.

À 17 h 44, un huissier a fait un appel au 9-1-1 après avoir été prétendument victime de voies de fait par un client auquel il rendait visite sur le boulevard Pontbriand. Dans les minutes qui ont suivi, les deux policières sont venues à la rescousse de l’homme chargé d’exécuter les décisions de justice. Dès leur entrée dans le domicile, une dispute a éclaté entre les policières et le suspect qui se montrait agressif, selon Benoit Richard, porte-parole de la SQ. Vers 18 h 30, les deux policières ont jugé nécessaire d’utiliser leur arme à feu, pour assurer leur sécurité. Le suspect a été blessé au bas du corps et conduit au centre hospitalier, mais on ne craint pas pour sa vie.

Mardi 7 juin, un employé de l’hôpital St Luc a été tue avec une balle perdue au cours d’une fusillade au centre ville de Montreal et aujourd’hui 2 policières tirent sur un homme juge agressif qui avait reçu la visite d’un huissier.

Lire la suite