Ingéniosité au service de la folie destructrice militaire

Dans cette longue interview (2h) de cet astrophysicien français, il y a un coté passionnant et de progrès positif de la recherche avec ces aspects cocasse dans ces jeux de pouvoirs du milieu scientifique que J-P Petit nous raconte qui est réjouissante mais il y a aussi le cote sombre de la force pour parler a la manière de Stars War. Je veux bien sur parler la partie militaire, de destruction massive nucléaire. On y parle de torpilles a 500km/h voir 2000Km/h,  de missiles balistiques hypersoniques a Mach10 et de bombes nucléaires a 300 Mégatonnes TNT!  (soit 15000x la puissance bombe sur Hiroshima 20kT)

Cet homme de 81 ans qui semble bien maîtriser la raison, les maths, les sciences physique mais parle de pétard, de marrant dans ces recherches ayant des applications militaires bien qu’il a qualifié de monstrueuse cette puissance destruction nucléaire. Le volet éthique du scientifique ne lui est malheureusement pas enseigné.
C’est pas Trump ou Poutine qui serait capable intellectuellement de concevoir ces bombes nucléaires de destruction massive mais c’est eux qui peuvent les utiliser. On voit bien les inconvénients de la répartition des taches, celui qui conçoit la bombe et celui qui finance et l’utilise.
Qu’est ce qui pousse tout ces scientifiques a travailler dans le militaire ? le salaire ? le statut social ? la volonté de servir dans la défense nationale ? L’Idée que si c’est pas moi ça sera un autre scientifique vendu qui le fera ?
Qu’a gagné ce chercheur scientifique ? il a une retraite de 2000 euro par mois.
C’est quoi leur calcul, qu’il y aura aussi des applications civiles et puis après moi le déluge ?La dissuasion nucléaire a fonctionné depuis 70 ans jusqu’au moment ou elle ne fonctionnera plus avec un dirigeant fou (ayant l’arme nucléaire) ou bien l’émergence d’une Seule superpuissance militaire nucléaire ou une erreur technique comme en 1983.
Alors personne ne peut prédire la date de cette catastrophe humanitaire et si elle sera du au réchauffement climatique ou a l’armement nucléaire mais c’est clair qu’elle arrive également a très grande vitesse par rapport a notre histoire (100 000 ans soit 4000 générations ou 1000 siècles ) !

Mais cette longue interview intéressante ne se résume pas a cela il y aussi ce qui est considéré comme une « fake news » et qui demain sera reconnu comme une vérité. Celui qui est considéré par certains comme un illuminé et que d’autres considèrent comme un chercheur talentueux ayant des idées en avance sur son temps. Au passage, l’interviewer est un peu trop désobligeant. On a le droit (voir le devoir) d’être sceptique devant autant d’informations surprenantes mais sans être irrespectueux et diffamant. J’apprécie ceci dit l’émission car on ne voit que la personnalité interrogée et en general elle est pas trop coupé comme c’est le cas a la TV. Les intervenants sont souvent intéressants et différents de ceux qu’on voit dans les media de masse traditionnels.

J-P.Petit a publié un livre en 2005 : Ovnis et armes secrètes américaines

Jean-Pierre Petit, astrophysicien et directeur de recherche au CNRS, participe en Angleterre à un congrès consacré à la « propulsion avancée ».  Des collègues américains lui apprennent que les Etats-Unis, loin d’avoir abandonné les recherches en « MHD » (magnétohydrodynamique), les auraient au contraire poursuivies à grands frais et dans le secret le plus absolu. Un engin nommé Aurora volerait à 10 000 km/heure et à 60 km d’altitude depuis 1990. Les Américains posséderaient également des torpilles « hypervéloces » filant à 2 000 km-heure. Les Russes avaient engagé des recherches sur des projets analogues qu’ils n’ont pu achever (en 2005), faute de moyens financiers.

Ce que je sais c’est qu’il vaut mieux ne pas diffuser le savoir pour fabriquer une bombe nucléaire, comme on peut vendre des armes a tout le monde. C’est pourtant simple comme idée a comprendre mais c’est sans doute l’intérêt personnel et financier qui prévaut a l’intérêt general. Après moi le déluge de catastrophes …

Publicités

Un commentaire sur “Ingéniosité au service de la folie destructrice militaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s