L’ultra-violence de la mafia russe

J’utilise ce mot ultra-violence car le mot violence recouvre une variété d’intensité assez large dans les media. Je n’aime pas trop m’aventurer dans le cote si sombre de l’humanité mais il faut parfois élargir son spectre pour relativiser un peu les petites violences quelles soient physiques ou verbales pour que la sanction judiciaire soit plus proportionnel et mieux appliqué. Je suis agacé par toutes ces petites agressions sexuelles supposées de star qui font la une de nos media traditionnels.
J’ai vu un reportage choc 2017 assez écœurant qui m’a sidéré par la violence et cruauté de ces mafieux russes. Elle a commencé a se développer dans les années 80 en Russie avec l’économie de marché et l’enrichissement de commerçants. La méthode de racket était particulièrement violente. Ils frappaient violemment d’entrée leur victime et menacer leur vie s’ils ne payaient pas immédiatement une « taxe » (entre 20 et 50% du chiffre d’affaire). Ils prenaient un pauvre sans domicile fixe qu’ils habillaient et nourrissaient pour jouer plus tard un jeu macabre dans le but de faire peur aux riches commerçants russes.
Avec une police et un état en déconfiture a l’époque… il semble que leur principal risque c’était la guerre entre organisations criminelles concurrentes.

En prison, de l’aveu d’un mafieux russe, c’était l’endroit pour choisir sa futur équipe. La prison c’est un ghetto d’escrocs et d’assassins. L’ex-prisonnier ressort avec une liste de contact. Comment peux t’on imaginer que ça va aider a sa reconversion positive dans la societe ? Ça ne peut marcher que pour les peines a perpétuité incompressible ou l’isolement complet. L’état français semble l’avoir compris pour les djihadistes en prison.

La societe commet des erreurs systémiques depuis des siècles et si ça continue de fonctionner c’est que la très grande majorité des gens sont relativement honnête par moral ou peur de la prison sinon ce système exploserai comme par exemple dans les pires cité de France ou les criminels imposent leur loi.

Ensuite quand ils ont privatise les societe d’état russes dans les années 90, ces mafia ont acheté a tour de bras a prix cassé. Les premières banques commerciales avaient semble t’il tout des fondateurs mafieux. Ces mafieux sont devenu des « hommes d’affaires ».

Enfin est arrive Poutine qui a remis de l’ordre mais s’en est mis plein les poches avec une corruption massive, en particulier pour les jeux olympiques. Il contrôle les media russe, et les russes vont voter majoritairement pour lui, comme s’il était un sauveur avec son culte de la personnalité. La misère intellectuelle et l’ignorance sont les conditions de l’exploitation humaine. Alors quand je pense a tout ces intello français qui défendent Poutine, a tous ces mafieux russe qui exploitent le travail des gens, je me dis que les journalistes devraient se concentrer sur les vrais problèmes de nos sociétés plutôt que les faits divers anecdotiques ou les catastrophes naturelles.

La Russie a plein de ressource pétrole, gaz, minerais … mais la vie des russes est souvent difficile. Ils ont eu un tzar pendant des siècles et ils ont aujourd’hui un président despote avec une mafia russe riche et puissante. Et quand ces « hommes d’affaires » mafieux décèdent, ils sont enterres avec les honneurs avec des hommes politiques corrompus.

Aujourd’hui certains de ces mafieux russes résident en France dans de somptueuses demeures au lieu d’être en prison pour les nombreux assassinats qu’ils ont commis ou organisé. Ce qui me sidère aussi dans nos sociétés matérialistes c’est de mettre presque sur un même plan les crimes « de sang » avec les crimes « financiers » (vols, escroquerie, corruption) vu le peu d’écart entre les peines maximales encourues. Ça se traduit dans le jargon judiciaire par le mot crime dans les deux cas et il faut préciser « de sang » quand il y a un assassinat (=meurtre avec préméditation) ou un meurtre (homicide volontaire). Selon l’ONUDC, le taux d’homicide volontaire pour 100.000 habitants en 2000 était de 28 en Russie, 6 aux États-Unis, moins de 2 au Canada, en Italie, en France et moins de 1 en Grèce et au Japon. Il serait autour de 11 plus récemment en Russie, ce qui demeure assez élevé soit 2 fois celui des États-Unis. Ce qui m’a un peu surpris c’est le taux d’homicide relativement bas en Italie avec la mafia italienne. Ses assassinats sont spectaculaire mais relativement peu nombreux pour l’ensemble de la population, tout au moins officiellement.

Ceci dit, il faudrait que l’état français s’inspire de la « taxation » des mafia russes pour les multinationales et grosses entreprises qui ne payent aucun impôt en France.
Solutions contre l’optimisation et l’évasion fiscale

Les mafias dans le monde d’après Wikipédia.fr

Les organisations criminelles considérées comme des mafias stricto sensu par les criminologues sont :

Il existe toutefois d’autres groupes criminels qui ne sont pas reconnus stricto sensu comme des mafias. C’est notamment le cas des cartels mexicains et colombiens, du milieu anglais et écossais, des clans nigérians, de la pègre du sud de la France ou du Milieu (crime organise français).

Publicités

Un commentaire sur “L’ultra-violence de la mafia russe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s