Le grand écart de Macron

J’ai écouté via BFM-TV le meeting du samedi 4 février d’Emmanuel Macron, candidat a l’élection présidentielle française  2017. Je ne sais pas s’il croit sincèrement tout ce qu’il dit ou c’est surtout la grande séduction, le grand écart pour attirer a lui un maximum de votes en parlant en positif de De Gaulle, Mitterrand et Chirac. Un gymnaste qui ferait ce grand écart, se déchirerai a coup sur les muscles adducteurs mais un bon orateur peut convaincre que c’est possible a des gens enthousiastes (« On va gagner », « Macron président ») qui espèrent un avenir meilleur.

Il se dit un européen convaincu 100% fidèle, libéral, pour une culture franc…ophone (pas de culture française) et pour une fraternité comme l’Allemagne qui accueille 1 million de réfugies. Cet économiste a une vision remplie d’utopie et d’optimisme libéral et fraternel, tout en étant ferme avec les perdants du système : suppression du RSA, forcé d’accepter un emploi « acceptable » sinon suppression des allocations chômages. Mais ces propositions semblent bien passer dans son auditoire avec « mes amis » répétés. Franchement son discours « marketing » m’a déçu, ennuyé après tout ce que j’entendais de positif dans les media de masse. Il se met en scène comme un homme providentiel mais son discours sur le fond n’a rien d’excellent. Il fait partie de cette élite qui par ses choix a mis le peuple depuis + 30 ans davantage dans les ennuis financiers, sociales et sécuritaires.

S’il est sans doute un bon économiste de la pensée classique avec ses prestigieux diplômes, c’est un penseur relativement moyen de ce que j’ai entendu de son discours. Il fait des citations et il semble traîner pleins de croyances, d’illusions culturelles digne d’un privilégié du système. Alors est ce qu’il croit a tout ce qu’il dit ou c’est juste un discours électoral ? Difficile a dire tant un bon politicien a intérêt a être un bon acteur charismatique pour être élu. Je pense qu’il manque un peu d’expérience et d’avoir vécu de vrai galère dans la vie.

Avec son programme En Marche on se dirige vers le mur dans la droite continuité des gouvernements français précédents. Il ne propose rien de bien innovant. C’est plutôt un gestionnaire, un banquier qui rêvent en couleur quand ils parlent de fraternité avec une culture francophone. 😀
Maintenant la situation de la France au sein de l’Europe avec la monnaie Euro, limite les leviers de pouvoir du gouvernement français. On peut lui accorder le crédit qu’il pourrait mieux optimiser les choses avec les cartes qu’il a en main. L’utopie c’est de prétendre faire le grand chelem avec un jeu si moyen, limité. La bulle Macron n’a pas encore éclaté sans doute a cause d’un contexte favorable : un candidat des républicains, François Fillon, rattrapé par les affaires d’emploi fictif avec enrichissement personnel et un bilan économique plutôt médiocre du gouvernement socialiste de Hollande dont il ne cite jamais le nom 😀 bien qu’il en a été le ministre de l’économie pendant 2 ans (août 2014 a août 2016). Cet ex-banquier parle encore moins de ses 2 années a la banque d’affaire Rothschild.

Ses soutiens financiers sont certainement les grandes entreprises européennes (et probablement son ancien employeur la Banque Rothschild) qui bénéficient a fond de l’Union Européenne, qui se moquent des cultures nationales, des conséquences des délocalisation en Europe de l’est, etc … La rentabilité (avec des salaire au plus bas possible) et la stabilité politique (paix) compte pour assurer leur investissement industriel ou financier.

L’offre politique française est assez riche mais aucun candidat n’a de mon point de vue un ensemble de propositions cohérentes et efficaces pour promouvoir une vision d’un futur possible d’un état français qui améliorerait la vie de l’ensemble des français. Il ferait peut être un bon ministre de l’économie mais il n’a pas la vision d’un bon président. C’est une sorte de Giscard – Hollande en plus jeune, plus souriant et moins social.

Comme le philosophe Michel Onfray je n’irai pas voter en 2017. Dans une interview sur France Culture il a parlé de son dernier ouvrage Décadence de l’Occident (que je n’ai pas encore lu). En 2007, je n’étais pas d’accord avec lui quand il parlait du centre mou, la ratatouille de François Bayrou. Je continue de penser qu’il faut savoir faire certains compromis en politique mais ça doit rester cohérent et efficace dans l’intérêt général des français. Avec Macron, c’est surtout dans l’intérêt des gagnants du système européen qui résident en France. Plus le temps passe, plus la classe moyenne et modeste doivent faire des sacrifices, s’endetter … avec l’épouvantail des partis radicaux, extrêmes et de la guerre que l’on leur agite. A un moment donné, ils n’ont plus grand chose a perdre et comme les américains certains votent contre le candidat soutenu par le lobby financier et les élites (Hillary Clinton).

Je continue d’écouter ces politiciens mais davantage pour anticiper les erreurs qu’ils vont commettre que pour croire aux promesses qu’ils n’auront pas les capacités financières ou humaines d’appliquer réellement. Je dois dire que le discours sur l’environnement et les nouvelles technologies est plutôt bon en general mème s’il arrive avec 20 a 30 ans de retard. C’est cette vision, cette projection du futur qui manque. Et miser sur l’U.E t’elle qu’elle est architecturé, c’est miser sur le mauvais cheval. Pourquoi ces élites s’entêtent dans l’erreur ? Sans doute  parce qu’elles en tirent un profit privé ou qu’elles ne voient pas d’alternatives.

Mise a jour: 15 février
Après « pas de culture française », Macron vient de commettre a mon avis sa 2e grosse erreur, sans doute pour faire du clientélisme avec les franco-algérien. En déplacement en Algérie, il parlé de la colonisation française comme un crime contre l’humanité, une barbarie. A 39 ans, son parcours est impressionnant mais pour devenir président RF il manque un peu d’expérience et de mesure. Et rien sur les exactions, dégradations dans les banlieues comme d’ailleurs Hamon, le candidat socialiste. Ça va mal en France … a part les douces températures digne du printemps.

Mise a jour: 18 février
Meeting de Toulon.
il s’excuse d’avoir blesser au sujet de son « crime contre l’humanité » lors de sa visite en Algérie mais il persiste dans son discours de vérité. il parle « crime contre l’humain » pour se réconcilier avec notre histoire et accessoirement gagner les votes des franco-maghrébins. Il ne reconnaît pas son erreur, il maintient son discours mais il reconnaît avoir blessé sans le vouloir.
Quel orateur, quelle grandiloquence mais au fond c’est un baratineur qui tord parfois la logique !
« Mes amis » « Je vous aime » « Merci a vous » « Vous êtes des courageux »
C’est un vrai flatteur. 😀

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s