Erreurs familiales et personnelles

Ma mère m’a répété plusieurs fois quand on parlait alimentation :

les anciens disaient il faut manger un peu de tout

« Les anciens » ne mangeaient pas le blé moderne de plus en plus riche en gluten que nous mangeons depuis 50 ans. Il n’y avait pas aussi autant de pollution et de pesticides dans leur alimentation. Les vaches ne mangeaient pas de farine animale et les poissons sauvages n’étaient pas aussi chargés en métaux lourds (mercure, etc…). Et puis l’espérance de vie des anciens étaient plus courte d’au moins 10 ans.

La diversité oui mais pas n’importe quoi non plus pour une bonne santé / vitalité a long terme.
L’amidon par ex. issu des céréales (blé, riz …) est une colle comme les sucres raffines (pensez au caramel). Pas idéal pour nos intestins : difficile a digérer et a éliminer.
Les erreurs et fausses croyances il faut arrêter de les répéter et faire trop confiance aux docteurs, aux dogmes, aux modes. Il faut expérimenter soi-même les choses mais ça demande quelques connaissances du domaine et principe de base avant de se lancer pour eviter les plus grosses erreurs avec les mauvais thérapeutes et thérapie (ou régime).

Si je change d’alimentation depuis environ 15 ans ce n’est pas pour la mode dont je me fiche royalement, c’est pour aller mieux. J’essaye et bien sur j’ai fait des erreurs comme quand je suis devenu végétarien en mangeant trop de légumineuse (gaz) mais j’ai eu aussi certaines améliorations par ex. en diminuant fortement le lait de vache avec mes inflammations, douleurs articulaires. Il faut faire la transition progressivement quand vous ajoutez de nouveaux aliments pour habituer sa micro-biote intestinal.

Jeune j’ai eu des problèmes d’allergies, de bronchites chroniques, de nombreuses caries … et sans lien avec l’alimentation les problèmes de dos (légère scoliose du peut être au cartable scolaire lourd avec ces livres que je portais sur mon épaule droite).
Mais c’est surtout après 18 ans que ça s’est accrue avec ma chute en vélo de course avec courte perte de connaissance. inflammation, douleur aux épaules, vertiges (vertèbre du cou) …
Mon père me disait ne t’écoutes pas (ou fritelina) et ma mère (sous AD) c’est probablement psychologique a tout mes maux physique ou presque ce qui m’a longtemps agacé.

J’ai essayé de me soigner et puis devant les échecs (tendinite au talon d’Achille, discopathie/scoliose) j’ai abandonne trop vite et trop accepté, trop cru certains médecins diplômés. La médecine occidentale s’affiche comme scientifique mais les principes émis ne sont pas tous certain comme un théorème mathématique. Les médecins peuvent vous dire une chose ou son contraire qq années plus tard. Et puis ils sont déjà pas d’accord entre eux a une même époque.

Je réalise mes erreurs qui me coûtent cher en qualité de vie. Maintenant quand un thérapeute me donne pas d’amélioration et d’espoir j’en change jusqu’à trouver un qui m’aide vraiment. Avant après 2 ou 3, j’abandonnais ou j’avais peur d’essayer un kiné / ostéopathe après les mauvaises expériences (parce que je leur faisais trop confiance et je souffrais trop en silence). La peur m’a souvent bloqué, elle m’a aussi eviter les mauvaises expériences.

La dépression, l’anxiété c’est une forme de myopie de ses sentiments, de son moi profond automatique ou « inconscient » qui régit très majoritairement notre organisme. Plus tu l’ignores (avec ou sans AD, Anxiolytique) et plus il envoie des émotions fortes pour te faire réagir. La médecine moderne soigne trop les symptômes qui sont des alertes que les causes profondes. Iriez vous coller un sparadrap devant le voyant d’essence de votre voiture quand il s’allume en rouge ?

Depuis 5 mois, j’ai appris beaucoup de choses sur les plantes médicinales, les suppléments, l’hypnose, la méditation, la méthode Tipi, l’alimentation (cru, jus), les intestins, la psychologie humaine, les rapports humains … Avant j’étais trop axe sur l’économie et la politique et ça se reflète dans les articles de mon blog. Trop anxieux aussi avec l’argent.

Ça m’aurait été très utile début 2015 quand j’ai commence a me sevrer progressivement a mon anti-dépresseur (AD) prescrit pour des crises de panique. Je faisais juste du vélo allongé pour me détendre et un peu de coherence cardiaque (respiration abdominale). Les plantes m’auraient aidé et tout cette information était disponible sur le net depuis au moins 4 ou 5 ans.

Des regrets j’en ai beaucoup actuellement …
J’espère qu’il n’est pas trop tard pour corriger ses erreurs passées et me régénérer. J’ai appris de mes erreurs et si ça peut servir a d’autres tant mieux.

Bonne régénération !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s