Les chutes et accidents en vélo allongé / couché

recumbent-ussLes chutes seules

Les gens dans la rue, intrigué par mon vélo en position allongée / couchée me demandent si c’est difficile a conduire et si j’ai fait des chutes au départ. Je leur répond que le comportement est comme celui d’un vélo classique une fois lancé mais que le démarrage demande un peu de pratique. Oui j’ai fait des chutes au départ parce que personne m’avait indiqué l’astuce de tenir son frein avant de se lancer. Avec ce petit truc et un peu de pratique ça devient relativement facile le démarrage.

Je leur dit aussi qu’on tombe de moins haut, les pieds en avant et on se fait bien moins mal qu’en vélo droit.

Récemment j’ai glissé sur un pont qui avait un revêtement métallique devenu très glissant avec l’eau de pluie. Je ne me suis pas casse la clavicule comme ça peut arriver sur un vélo de course droit et passé une petite douleur de crampe je suis repartie au bout de quelques secondes.

Les accidents avec des voitures conduites par des personnes pressées ou distraites

En août 2012, j’avais déjà raconté mon accident avec une portière d’auto ouverte juste devant moi. Je n’ai pas fait de constat avec cette jeune mère qui amenait son jeune enfant chez le docteur. Je le regrette un peu car mon poignet avant droit a été cassé lors de cet accident et mon vélo a subit de légers endommagements.

Récemment un automobiliste pressé pour aller a son travail, m’a coupé la route alors que je descendais a vive allure (+30km/h) la piste cyclable descendante de la rue St Urbain a Montréal. Je n’ai pas pu l’éviter et je me suis encastré dans son aile avant droite, juste derrière le phare avant. Je me suis aussitôt relevé après ma chute sans trop de douleur et parlé au conducteur. Avec un vélo droit j’aurai probablement basculer par dessus le capot avant de la voiture et je me se serais fait très mal. Je connais cet avantage de sécurité par rapport a un vélo droit et je prends sans doute plus de risque. Je me laisse moins impressionner par une voiture qui force la priorité face a un cycliste. Ce conducteur pressé et distrait l’a appris aux dépens de la carrosserie de sa voiture. Il s’est garé et NE m’a PAS demandé si ça allait! Ce salopard a commencé a me crier dessus en anglais en me menaçant avec son doigt et m’insulter avec « Fuck French« . Ma grande taille, mon calme et les témoins l’ont sans doute dissuadé de se bagarrer avec moi. Les gens autour ont regardé la scène sans bouger. Il a dit que j’avais beaucoup de chance parce qu’il devait aller a son travail sinon…

Oui j’ai eu de la chance dans cet accident de m’être pas fait davantage mal et mon vélo n’a eu qu’un dérailleur avant déplacé et une fourche arrière un peu faussée. Ce jeune conducteur, plutôt costaud, a aussi eu de la chance que je sois resté très calme et qu’il n’a pas pris un bon coup de pied avec mes clip métal de mes chaussures automatiques, ni goûté a mon poivre de Cayenne d’un petit pulvérisateur dissimulé dans ma main droite.

Après avoir rapidement inspecté son aile défoncé par mon vélo / pédale il est reparti. Je ne sais pas si c’est un délit de fuite ou pas. Je suis reparti aussi après avoir remis mon dérailleur avant et chaîne en place. J’ai parcouru environ 70 km de mon parcours habituel avec juste un hématome sur ma main gauche, un bleu sur ma jambe gauche et un dos / épaule droite / cou très légèrement contusionné par le choc de l’accident. A chaud je ne l’ai pas vraiment senti mais c’est davantage au repos et le lendemain. Un peu de glace et de pommade Arnica a été nécessaire pour limiter l’enflure au poing gauche. J’espère que le montant de la facture de ce chauffard pour réparer son aile sera assez élevé pour qu’il fasse plus attention la prochaine fois quand il tourne et coupe une piste cyclable!

Si vous roulez seul, je vous conseille vivement d’avoir un téléphone mobile / portable pour éventuellement appeler un service d’urgence comme l’ambulance ou la police pour faire un constat et signaler un chauffard agressif. Portez un casque et soyez vigilant avec les voitures, camions, bus, motos mais aussi les cyclistes, les patineurs et les piétons.

Dans un prochain article, je parlerai du confort et grand plaisir a rouler en vélo allongé / couché. Je dois dire que je suis devenu addictif a ce plaisir comme une sorte de drogue.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s