Optimisation rentabilité au dépend des employés les mieux payés

Le PDG et fondateur de CGI Serge Godin et son président exécutif

Nous savons ce que certaines multinationales peuvent faire entre les délocalisations massives, la chasse aux subventions et aides gouvernementales sans en respecter les conditions, l’évasion fiscale ou une prise de risque déraisonnable pour l’environnement et la santé publique.

Aujourd’hui je veux vous parler d’une grande entreprise de service informatique canadienne, qui a racheté plusieurs autres compétiteurs dans le monde. Le nombre d’employé n’a cessé d’augmenter d’ici les dix dernières années. C’est devenu de nos jours une grosse multinationale avec plus de 70.000 employés dans 40 pays.

J’ai plusieurs contacts dans cette multinationale. Depuis plusieurs années, cette entreprise semble licencier au Canada les seniors expérimentes bien payes pour embaucher des jeunes moins payes ou utiliser la délocalisation avec des employés dans les filiales en Inde ou ailleurs ou les salaires sont plus bas.

En novembre 2011, les affaires.com publiait Des indemnités de départ et d’autres charges plombent les profits de CGI au T4

Les plus récents résultats trimestriels de la firme-conseil en informatique CGI (TSX:GIB.A) ont été plombés par d’importants frais de restructuration liés notamment à des licenciements.

L’entreprise montréalaise, qui compte 31 000 employés dans 125 bureaux à travers le monde, s’est départie d’environ 200 employés au cours des derniers mois, ce qui s’est traduit par le versement d’indemnités de départ totalisant 11,4 millions $.

Ça fait une moyenne de 57.000$ d’indemnité de départ par employé en 2011. Avec la nouvelle loi canadienne sur l’assurance emploi, le gouvernement Harper vient de faire un très joli cadeau aux entreprises canadiennes. Un employé avec plusieurs années d’ancienneté a droit normalement a des indemnités de 2 semaines minimum par an si on le licencie.

D’après plusieurs cas il semble qu’il y a une stratégie de réduire ces frais de licenciement sans en avoir la preuve. Pour éviter de les payer et « plomber les profits » pour le PDG et les actionnaires, ils mettent certains employés seniors en mise a pied temporaire. En disponibilité, l’employé touche le chômage (max. 8 mois suivant les provinces canadiennes). Ensuite il propose des contrats assez loin du lieu de résidence de l’employée (<100km) et en dessous de ses compétences. S’il refuse, avec le cadeau Harper, ils peuvent considérer qu’il démissionne et ne lui verseront plus rien. C’est l’employé qui est salement plombé : plus d’emploi et pas d’indemnité de chômage ABSOLUMENT RIEN!

Ingénieux et dégoûtant. On comprend mieux dans ce contexte pourquoi plusieurs canadiens manifestent contre les nouveaux règlements de l’assurance emploi du gouvernement conservateur Harper qui force un chômeur a accepter un emploi jusqu’à 100 km de sa résidence et 70% de son ancien salaire sinon il perd ses indemnités chômage qui ne sont pas déjà bien énorme (un plafond assez bas) et longue au Canada (max. 8 mois).

Je ne connais pas le bilan international de cette multinationale mais au niveau canadien ça va mal pour traiter ainsi ses propres employés, dont plusieurs ont fait des « burn out« . Quand le citron n’a plus de jus ou coûte trop cher on le jette pour le remplacer par un nouveau et moins cher.

En mai 2012, la presse canadienne publiait

Le Groupe CGI (TSX:GIB.A) s’apprête à devenir le sixième plus important fournisseur de services informatiques au monde avec l’acquisition de la firme britanno-néerlandaise Logica pour 1,7 milliard de livres, soit 2,8 milliards $.

L’acquisition de Logica permettra à CGI de doubler sa taille. En fait, l’entreprise européenne est plus importante que CGI: elle compte 41 000 employés et a enregistré des revenus de 3,9 milliards de livres (6,2 milliards $) l’an dernier, alors que la multinationale montréalaise a des effectifs de 31 000 personnes et un chiffre d’affaires de 4,3 milliards $. La rentabilité de Logica est toutefois moindre que celle de CGI.

Logica indemnisait sans doute mieux les employés qu’elle licenciait en Europe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s