Quand les medias sont complice du mensonge gouvernemental

La propagande et la désinformation est bien connu dans les dictatures comme en Libye du temps de Kadhafi ou dans l’ex-URSS. La désinformation est plus subtile dans nos démocraties occidentales. Difficile de savoir pour chaque cas s’il s’agit d’une complicité consciente des media de masse ou d’une forme d’incompétence. Les journalistes doivent réagir rapidement a l’actualité et ne prennent pas toujours le temps de vérifier le bien fondé d’une information gouvernementale qu’elle soit nationale ou étrangère.

Avec la grave crise économique américaine, sa dette publique colossale et sa récession un journaliste de Radio-Canada a répéter un mensonge officiel selon lequel Le taux de chômage à un creux en quatre ans aux États-Unis

L’économie américaine a créé 146 000 emplois en novembre et le taux de chômage a reculé à 7,7 %, son niveau le plus faible des quatre dernières années.

Le journaliste peut répéter un mensonge officiel en indiquant sa source mais il se doit de le commenter sinon il se fait complice du mensonge et désinforme son public. Si on réduit / manipule par ex. la population active on peut avoir un chômage officiel = 0%

Que le chômage officiel soit sous-estime est une pratique courante parmi les gouvernements mais dans le contexte de récession cette « baisse » est proprement ridicule et choquante pour les 23% d’américains en situation réellement difficile et dur.

taux de chomage US

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s