Course a la direction du Parti Libéral du Québec

Après la défaite électorale du PLQ, Charest quitte finalement son poste de chef du Parti Libéral du Québec mais il y a fait des dégâts pendant plus de dix ans. La course a la direction du PLQ est lancée et c’est l’occasion de faire le bon choix. Espérons que les membres le feront mais j’ai de sérieux doutes quand je vois le soutien qu’avait l’ancien chef médiocre.

Les principales règles de la course à la direction du PLQ

  • Être membre en règle du PLQ
  • Effectuer un dépôt de sécurité de 50 000 $
  • Respecter la limite de dépenses de 600 000 $
  • Présenter un document de 500 signatures en appui à sa candidature
  • Les signatures doivent provenir d’au moins 50 circonscriptions recoupant au moins 10 régions du Québec
  • Déposer leur candidature au plus tard le 14 décembre

Elles sont assez contraignantes ces règles mais la course à la direction compte déjà quatre candidats dont Raymond Bachand (ex-ministre nul des Finances), Philippe Couillard (ex-ministre nul de la Santé) et Pierre Moreau (ex-ministre des Transports).

Seul Jean David n’est pas un ancien ministre du gouvernement Charest. Il a quitté le parti en 2002 et il propose de reformer les institutions démocratiques.

Ancien vice-président marketing au Cirque du Soleil et chef d’une entreprise de consultants en création et marketing depuis 1999, Jean David affirme travailler chaque jour avec des entrepreneurs et créateurs qui osent se remettre en question régulièrement pour recentrer leurs activités et améliorer leur façon de faire. Une attitude totalement absente des partis politiques québécois, selon lui. (source)

En décembre 2002, Jean David avait des mot durs sur Jean Charest :

«Jean Charest est une coquille vide», «un vrai professionnel de la politique (…) mais pas un leader pour le Québec», a déclaré Jean David, qui était l’un des responsables de la plate-forme du PLQ, Réinventer le Québec, dévoilée par les libéraux en septembre dernier. «Il n’a pas de vision, il ne comprend pas ce qu’est un projet de société», a-t-il asséné, admettant que ce ton était «dur». (source)

A l’époque, il ne pouvait pas savoir qu’il serait aussi corrompu qu’incompétent… En tous cas c’est le seul candidat du PLQ qui ne soit pas un ancien collaborateur de Charest et ça lui donne a mes yeux une certaine honorabilité qu’on perdu les 3 autres candidats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s