Augmentation des couts pour les catastrophes naturelles

Au JT de TF1, ils ont parle d’une année 2011 particulièrement riche en catastrophes naturelles (tornade, inondation, sécheresse, tempête de neige) aux USA. Le bilan 2011 est de 54 Milliards de dollars de dégâts et environ 650 morts. On peut se demander quelle part de ces augmentations est relie au réchauffement climatique.

Pendant que des milliers de Canadiens et d’Américains sont aux prises avec les pires inondations en plusieurs années, l’ONU révèle que le coût des catastrophes naturelles est appelé à grimper dans le monde. L’Organisation des Nations Unies se réunit mardi à Genève pour la troisième Conférence sur la réduction des risques liés aux catastrophes.
L’organisation révèle que les risques économiques liés aux désastres ont triplé dans le monde depuis 40 ans, passant de 526 à 1580 milliards de dollars.

« Le risque de perte de richesses lié aux désastres augmente aujourd’hui plus rapidement que la vitesse à laquelle ces richesses sont créées », prévient le coordinateur du rapport, Andrew Maskrey. « Les pertes issues des catastrophes sont souvent aussi importantes que celles subies par un pays à cause d’une forte inflation ou d’un conflit armé », ajoute-t-il.

L’ONU chiffre à 262 % l’augmentation du potentiel de risque pour les cyclones. Le nombre annuel moyen des catastrophes provoquées par des cyclones a non seulement triplé depuis 30 ans, mais il frappe également un plus grand nombre de pays. Dans les pays développés, le potentiel de pertes économiques provoquées par des inondations a augmenté de 160 % depuis 30 ans. L’étalement urbain et la construction d’habitations dans des zones jugées à risque expliqueraient en partie ce phénomène. À l’opposé, les sécheresses sont aussi en forte augmentation. Ces catastrophes ne touchent pas que les sinistrés. En raison des dommages causés aux récoltes, l’ensemble de la population mondiale peut maintenant ressentir l’effet des catastrophes. L’ONU croit d’ailleurs que les conséquences sur l’agriculture sont sous-estimées.

Les coûts des catastrophes sont appelés à augmenter en raison des changements climatiques, soutiennent les experts de l’organe de l’ONU chargé de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes.

Les erreurs de planification a un coût pour la communauté même si certains promoteurs, qui construisent sur des zones a risque, s’en moquent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s