La bêtise de masse au Québec et ailleurs

Il suffit d’avoir un article sur l’arrestation d’un adolescent pour vol de voiture pour constater la bêtise humaine s’étalait sans complexe en français sur un site comme Radio-Canada. Et la masse silencieuse s’exprime a travers ses votes pour supporter les commentateurs de crétins et être en désaccord avec les commentaires pertinents.

Partant delà comment voulez vous qu’une démocratie qui se base sur l’opinion de la masse puisse donner de bons résultats. C’est mal parti des le départ. Certes ça ne donne que plus de valeur aux personnes intelligentes mais que les crétins expriment leur connerie en long et en large ça me dépasse.

Tout au long de ma vie, j’ai entendu des bêtises qui m’agacent assez souvent et j’essaye d’en rire quand je le peux. Le problème c’est que c’est la masse qui élit les représentants politiques qui font les lois qui nous régissent. La  masse est elle le mieux place pour élire ses dirigeants. Imaginez une entreprise qui demande a ses employés et riverains d’élire son PDG. S’il y a plusieurs bon candidats c’est pas trop risque mais s’il n’y a qu’un seul bon candidat et un ou deux médiocre candidat dirigeant vous comprendrez le risque pour la société.

Les média de masse se concentrant sur ce qui ne va pas, les gens veulent de plus en plus de lois, de sanctions sans penser aux abus et lourdeurs financières que cela entraînent. Alors quel est notre choix comme citoyen ? Travailler et payer pour entretenir ce système médiocre auquel on n’adhère idéologiquement que partiellement ?

Pourquoi vouloir durcir la loi si la criminalité est en baisse?

Pour surfer politiquement sur la bêtise de masse … canadienne.

Voici l’extrait complet de ce texte de Pierre Hamel, avocat et directeur-conseil aux affaires juridiques pour l’Association des centres jeunesse du Québec »

Dans l’édition du Devoir du 22 juillet 2011, on fait état des statistiques sur la criminalité au Canada. Depuis plus de 20 ans, le Canada connaît une diminution de la criminalité. De plus, la grande majorité des crimes sont non violents.

Alors que le taux de criminalité diminue aussi chez les jeunes, le gouvernement Harper s’apprête à modifier la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents (LSJPA) dans le but de durcir davantage les peines qu’on leur impose.

Malgré les appels répétés des experts en matière de délinquance des mineurs prônant la réadaptation plutôt que la répression, le gouvernement Harper persiste à vouloir se doter d’outils législatifs puissants afin de punir davantage les adolescents sans distinction de leurs besoins et des facteurs reliés à la commission de leur délit et par conséquent, le risque de récidive qu’ils peuvent présenter.

Pour la majorité des adolescents, la commission d’un délit revêt un caractère de défiance de la règle, défiance qui s’inscrit dans le processus d’intégration des normes sociales. On dit généralement que les adolescents font l’apprentissage des règles sociales souvent «en testant» les limites de celles-ci. Ceux-ci présentent généralement peu de risque de récidive et des mesures de réparation envers les victimes ou la société suffisent à les conscientiser aux torts qu’ils ont commis et permettent d’éviter la récidive.

Par ailleurs, pour un nombre limité d’adolescents, les actes délictueux sont le résultat de déficits importants sur le plan de leur personnalité et ceux-ci peuvent adopter une conduite délictueuse comme mode de réaction sociale, comme mode de vie. Nous croyons que des mesures de réadaptation ciblées sur les déficits et les causes du comportement délinquant qu’ils présentent sont plus susceptibles de modifier les comportements et permettre d’assurer la protection du public.

Faire cavalier seul

Les futures mesures proposées par le gouvernement fédéral iront à l’encontre de toutes les approches et les pratiques développées au Québec au fil des ans. Pendant que plusieurs pays viennent s’enquérir de la façon de réadapter les jeunes adolescents au Québec, le gouvernement Harper continue de faire cavalier seul, ne reconnaissant pas les avancées et les résultats dans ce domaine. Nous considérons que la mise en place de mesures de prévention et de réadaptation est plus susceptible d’assurer la protection du public que toute mesure répressive coûteuse et sans réel effet.

Depuis 1908, le Canada a toujours prôné la réadaptation et la réinsertion sociale des adolescents contrevenants afin d’assurer la protection durable du public, tandis que le gouvernement s’apprête à les reléguer au second rang.

Sensibles et empathiques à l’égard des victimes, l’Association des centres jeunesse du Québec et les directeurs provinciaux affirment que le gouvernement fait fausse route lorsqu’il prétend que la protection de la société sera davantage assurée par la mise en place de mesures plus coercitives.

En somme, il y a fortement lieu de s’inquiéter des effets à long terme des changements mis de l’avant par le gouvernement. La perte de la protection de l’identité de l’adolescent, les peines exemplaires basées sur la dénonciation et la dissuasion s’éloignent totalement du modèle de réadaptation au Québec et des besoins spécifiques dont les jeunes ont besoin. La population n’en sera pas mieux protégée.

Immigration et grand privilège d’être au Canada

Un autre sujet ou la bêtise canadienne s’exprime publiquement sur le site de Radio Canada c’est au sujet de l’immigration. Le commentaire suivant au sujet de la répression en Syrie et des canadiens d’origine syrienne qui manifestent pour la paix et la démocratie dans leur pays.

Tous ce que cet article démontre c’es que c’es gens la sont venu vivre au Canada, mais ne se considère pas Canadiens mais bel et bien encore Syriens. Il es la le problème de l’immigration.

53 crétins / ignorants ont approuvé ce commentaire, rempli de fautes de français, contre 24 en désaccord.

Une autre affaire qui m’agace ou me fait rire jaune, c’est l’opinion tres répandue de canadiens, sans doute de souche ou pure laine, que les nouveaux canadiens immigrants doivent ressentir un grand privilège de vivre au Canada. La majorité des immigrants franco-canadiens ne doivent pas le penser ainsi puisqu’ils retournent en France. 😆

Si la situation économique était meilleur ailleurs, le Canada perdrait une bonne partie de sa population immigrante. Car le choix de quitter son pays d’origine n’est pas une décision facile et les racines sont importantes dans ce qui définit une personnalité, une culture et les liens sociaux avec la famille reste au pays d’origine. Ca devrait être pas si difficile a comprendre pour un mouton canadien …

Enfin les affaires de mœurs comme l’affaire DSK sont propices a un déversement continu de bêtises

Dominique Strauss-Kahn dit avoir été « humilié » à New York

La encore les réactions sont majoritairement stupides quand je parcours les commentaires et les votes sur le site de Radio Canada voir certains certains site de quotidiens français. Les québecois semblent majoritairement aussi crétins que leur voisin du sud. Inutile de répéter toutes leurs inepties. C’est a la fois amusant au début et déprimant vu le nombre sur l’intelligence humaine. Je me ferais jamais a la mentalité nord américaine qui semble se répandre avec le cinéma hollywoodien au delà des frontières américaines. J’ai été surpris de constater que les féministes françaises étaient presque aussi connes que leur homologues américaines. Toute une performance ! 😆 Ah la misère intellectuelle, une source intarissable pour rire et pleurer.

Que voulez vous les gens ont accès aux technologies de pointe mais dispose d’une philosophie et psychologie d’homme de cro-magnon et ils n’ont pas honte de l’exprimer publiquement :mrgreen: encouragé par l’exemple affligeant des politiciens médiocres qui surfent sur la bêtise de masse avec la participation / complicité des média de masse. Sur le 13h de TF1, quelques commentaires sélectionnés de français « moyen » (la cible de TF1) étaient souvent tres  moyens voir médiocres. La prestation de DSK était excellente et claire mais il y a toujours des couillons français ou étrangers pour ne rien comprendre ou de travers. A rire ou pleurer au choix.

Passons, il faut se concentrer sur les propos intelligents et ils sont rare dans les média de masse … j’essaye d’apporter ma modeste participation mais il y a des jours ou je suis découragé. A quoi bon ?

2 réflexions sur “La bêtise de masse au Québec et ailleurs

  1. Bonjour Alain,
    J’en fais aussi des fautes de français mais pas autant que plusieurs québecois. Sur les forums français, ça irrite les intellectuels snobs qui me le font remarquer de manière souvent assez désagréable. J’essaye surtout d’éviter les erreurs de raisonnement et les ambiguïtés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s