22 août 2011: Libération de Tripoli

Les rebelles libyens affirment avoir pris le contrôle de Tripoli, à l’exception du complexe de Bab Al-Aziziah, où se trouve le quartier général du colonel Kadhafi.

Pour plagier un discours français grandiloquent du 25 août 1944 :

Tripoli ! Tripoli outragé ! Tripoli brisé ! Tripoli martyrisé mais Tripoli libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de l’OTAN, avec l’appui et le concours de la Libye tout entière : c’est-à-dire de la Libye qui se bat, de la seule Libye, de la vraie Libye, de la Libye éternelle.

Enfin une bonne nouvelle après 6 mois de guerre civile entre les forces fidèles au tyran Kadhafi et les forces de libération libyennes.

Un fils de Kadhafi capturé, un autre se rend

Le procureur de la Cour pénale internationale a confirmé l’arrestation d’un des fils de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam. Un autre fils du dirigeant libyen, Mohamed Kadhafi, s’est lui rendu aux rebelles, a déclaré à Reuters Adel Dabbechi, coordinateur du Conseil national de transition libyen.

La capture Seif al-Islam avait été annoncée plus tôt par les rebelles. « Nous avons eu confirmation de l’information selon laquelle nos hommes ont capturé le fils de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam », avait déclaré Moustapha Abdeljalil, le président du CNT

Maj du 23 août:

Dans la nuit de lundi à mardi, le deuxième fils du colonel Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam, dont les rebelles libyens avaient annoncé l’arrestation dimanche, s’est présenté devant les médias. Il est arrivé, libre, à bord d’un véhicule tout terrain devant Bab al-Aziziah, le complexe du dirigeant libyen à Tripoli, où avait été emmené un groupe restreint de journalistes.

où est Kadhafi?

Les heures du régime Kadhafi semblent comptées en Libye, à mesure que les rebelles libyens progressent dans la capitale Tripoli.

Personne ne sait où se trouve réellement Mouammar Kadhafi. Alors que Washington estime qu’il est toujours en Libye, les rumeurs se multiplient selon lesquelles il aurait réussi à fuir la capitale, peut-être même le pays.

De violents combats entre les forces pro-Kadhafi et les rebelles libyens sont rapportés lundi à la frontière tunisienne. Les forces fidèles au dirigeant libyen ont aussi évacué la ligne de front de Brega, située dans l’est du pays, et ont fui vers l’ouest en direction de Syrte, région d’origine et bastion de Kadhafi.

À Tripoli, les forces fidèles au colonel Kadhafi résistent toujours. Après que les rebelles eurent tenté de pénétrer à l’intérieur du quartier général du dirigeant libyen, des blindés sont sortis du complexe de Bab Al-Aziziya lundi matin et ont ouvert le feu. De fortes explosions ont été entendues à proximité.

3 scénarios se dessinent :

  1. il réussit a s’enfuir et continue de diriger la résistance a distance, créant un chaos en Libye.
  2. il est capturé vivant et jugé.
  3. il est tué durant les combats ou se suicide.

Bien évidement les deux derniers scenario sont les plus favorable a un rétablissement rapide de la paix et sécurité en Libye.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s