Accès aux lacs et baignade limitée en Amérique du Nord

Comme français, je suis toujours choqué et tres contrarié de voir la nature complétement privatisée et commercialisé pour l’accès aux lacs et plages de sable. La première fois, c’était au Québec, au Lac des sables a St Agathe des Monts. Un tres grand lac dont presque tout le « littoral » était privé. Les 2 seuls endroits publics (plage de sable) était grillagés. La plage ouvrait entre des heures définies et une période limitée durant l’été. Il fallait payé plusieurs dollars et respectait plusieurs règlements pour la baignade sous peine de se faire siffler par des jeunes sauveteurs-emmerdeurs. Comme lieu de détente, le résultat était mitigé avec ces coups de sifflet tout les 10 a 20 min suivant la fréquentation et la docilité des baigneurs. Tout les gens se pliaient généralement de bonne grâce a tout cela.

Accès aux lacs
De plus en plus de municipalités interdisent l’accès aux lacs situés sur leur territoire à des non-résidents. D’autres municipalités exigent des tarifs tellement élevés pour pouvoir mettre une embarcation à moteur à l’eau que tous les pêcheurs ou plaisanciers en sont découragés.

Pourtant, la Politique nationale de l’eau, adoptée en 2002 par le Québec, affirme le droit de tous les citoyens de profiter des plans d’eau de la province. Cette politique propose même d’améliorer l’accès aux lacs en investissant dans des infrastructures de mise à l’eau. Et le document rappelle que les municipalités disposent de pouvoirs d’expropriation pour favoriser l’accès aux lacs.

Cet été, j’ai pu tester dans l’état de New-York aux USA, une plage payante privée et une plage payante publique, a proximité de Plattsburgh, qui donne sur un immense lac, le lac Champlain. La plage privée n’ouvrait qu’a 11h et l’entrée coûtait 5$ par voiture. Une immense plage mais une section réduite pour la baignade autorisée. Du coup tout le monde était concentrée sur 20 a 30% de la largeur. Ma fille a pu utiliser son matelas gonflable dans cette plage privée.

Un jour, cette plage était fermée pour l’entretien et nous avons essaye d’aller a une autre plage. La route la plus proche qui longeait le lac (route 9) était a environ 1000m du rivage et on ne voyait pas avec les arbres le lac la grande majorité du temps. Je me suis engagé dans une petite route et j’ai pu finalement accéder a cet immense lac en traversant le jardin privée d’une maison individuelle. Finalement nous avons réussi a trouver un parc national avec une plage « publique ». L’entrée au parc était a 7$ par voiture. Magnifique foret et une grande plage de sable dont une petite zone pour la baignade. Quand j’ai gonfle le matelas gonflable pour m’allonger sur le sable je me suis approche de l’eau et un jeune homme avec un T-shirt rouge, avec l’inscription « life guard » dans le dos, m’a dit en anglais que ce n’était pas autorise (pour la baignade). Agace je lui parlait en français et il ne comprenait pas. Pour clore notre contact sonore  je l’ai traite de connard pendant que ma conjointe lui expliquait en anglais que je ne me baignerai pas avec. Je sais j’aurai mieux fait de lui répondre OK et de finir de gonfler mon matelas. Ces jeunes hommes m’agacent avec leur sifflet et j’aurai le goût de leur faire avaler.

Encore une fois, nous payons pour voir nos libertés individuelles réduites au nom de la sécurité publique ! Au plus profond de la zone de baignade autorisée, l’eau m’arrivait a la taille. Difficile de se noyer dans ces conditions mais les maîtres nageurs Life guard prenaient tres au serieux leur travail de surveillance. Un gars était même sur un canoë a la limite supérieur. Au premier coup de tonnerre, ils ont sifflé et tout le monde est sorti de l’eau. Vous voyez si l’état américain doit réduire le nombre de fonctionnaire et de service, ce n’est pas moi qui pleurerait pour ces emmerdeurs a condition qu’il ne ferme pas complétement la plage comme ça risque fort d’être le cas pour respecter les règles administratives de sécurité publique. Et c’est ici qu’on peut acheter des fusils d’assauts en vente libre. Mais ils sont fous ces américains ! 😆

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s