Bavures policieres a Montreal

Au lendemain de la fusillade policière qui a fait deux morts à Montréal, et quelques heures à peine avant une manifestation contre la répression policière au centre-ville, mercredi, deux policières de la Sûreté du Québec (SQ) ont dû utiliser leur arme à feu contre un suspect à Rawdon, dans Lanaudière, mercredi soir.

À 17 h 44, un huissier a fait un appel au 9-1-1 après avoir été prétendument victime de voies de fait par un client auquel il rendait visite sur le boulevard Pontbriand. Dans les minutes qui ont suivi, les deux policières sont venues à la rescousse de l’homme chargé d’exécuter les décisions de justice. Dès leur entrée dans le domicile, une dispute a éclaté entre les policières et le suspect qui se montrait agressif, selon Benoit Richard, porte-parole de la SQ. Vers 18 h 30, les deux policières ont jugé nécessaire d’utiliser leur arme à feu, pour assurer leur sécurité. Le suspect a été blessé au bas du corps et conduit au centre hospitalier, mais on ne craint pas pour sa vie.

Mardi 7 juin, un employé de l’hôpital St Luc a été tue avec une balle perdue au cours d’une fusillade au centre ville de Montreal et aujourd’hui 2 policières tirent sur un homme juge agressif qui avait reçu la visite d’un huissier.

Certes, il faut mettre ces fait divers en perspective avec le nombre d’interventions policières. Ce qui choque un peu c’est que c’est la police qui enquête elle-même sur ces incidents impliquant des policiers. Sur 300 enquêtes, seul 3 affaires ont abouti a des accusations sur des policiers. 1% c’est tres peu.

Cet épisode me rappelle un souvenir d’une intervention musclée sur l’autoroute ou des voitures de police ont volontairement percute une voiture pour l’arrêter sur une autoroute assez fréquenté au moment de l’incident et a  seulement 1 ou 2 km du centre ville de Montreal. Les policiers ont sorti leur revolver et je me suis couché dans ma voiture stoppée pour éviter de recevoir une balle perdue.

Leur comportement m’a fait pense a l’inspecteur Harry des films hoolywoodiens. Un comportement de cow boy qui m’a inquiété pour ma securite et aussi agace en sachant que c’est avec mon argent de contribuable qu’ils vont payer les degats faits a leur voiture en percutant cette vieille voiture sans doute volee que je n’aurai pas voulu avoir meme gratuite. Un deploiment de force policiere disproportionnée par rapport au delit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s