Reforme du droit d’auteur canadien

Les artistes montent aux barricades

Les artistes réclament notamment des redevances des fournisseurs de service Internet pour compenser les pertes qu’ils subissent en raison du téléchargement illégal de musique sur Internet. Une avenue écartée par Ottawa dans le projet de loi C-32. Les détenteurs de droits d’auteur en ont aussi contre le gel du régime de copies privées (compensation payée sur la reproduction d’une œuvre) et l’affaiblissement du droit de reproduction des œuvres. Le groupe réclame notamment qu’une redevance soit exigée pour les lecteurs numériques. Des redevances sont déjà imposées aux disques ou aux cassettes vierges avec lesquelles les utilisateurs peuvent reproduire des enregistrements musicaux.

Le ministre James Moore et son collègue de l’Industrie, Tony Clement, rétorquent cependant qu’ils ne veulent pas imposer une nouvelle taxe aux Canadiens. Une position qu’a réitérée le premier ministre Stephen Harper à la Chambre des communes, mardi.

Pour une fois que je suis d’accord avec la position du 1er ministre canadien, je ne vais pas me gêner pour le dire comme bon patriote canadien. :mrgreen: S’il y avait pas tout le reste (économie, environnement, justice …) et l’incompétence en général de son équipe, je voterai presque Harper aux prochaines élections.

Après un durcissement du droit d’auteur et des peines contre les contrevenants suite aux pressions du voisin américain j’accueille favorablement ce retour de balancier.

La solution, ça serait que les fournisseurs Internet nous donnent une redevance, parce que leur autoroute électronique, s’il n’y a pas de musique dedans, elle ne vaut plus rien, c’est une coquille vide. Robert Charlebois

Quand j’écoute certains « artistes », je me dis qu’on devrait supprimer le droit d’auteur pour les crétins ignorants ou de mauvaise foie. De la musique sur Internet je n’en écoute plus depuis que j’ai eu l’oreille bouchée dans une fête du travail pour Noël a Montréal avec une sonorisation beaucoup trop forte.

Je souhaite que Charlebois me paye pour écouter ses médiocres chansons mais je refuse de voir sa face d’épouvantail. Non il y a une limite a la laideur physique. 😆

Pour leur part, le Bloc québécois et le Nouveau Parti démocratique donnent leur appui à une redevance tirée de la vente des lecteurs numériques. Quant au Parti libéral, il est d’accord sur le principe de la rémunération des droits d’auteur, mais s’interroge toujours sur le mécanisme à adopter.

Bloc et  nouveau PD a boycotter !
Bien sur, il faut réfléchir comment rémunérer les artistes de talent qui sont moins populaires. Tout en diminuant les revenus obscènes des stars qui profitent a fond de la communauté et du droit d’auteur.

Les artistes s’opposent également à une disposition de la loi qui va rendre gratuite toute utilisation de leurs œuvres à des fins éducatives.

Ce genre d’artistes m’ecoeurent !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s