Bye M.Charest et Mme Marois!

Si des élections provinciales avaient lieu aujourd’hui au Québec, le Parti québécois l’emporterait facilement sur son adversaire libéral. Mais si Gilles Duceppe était le chef des troupes péquistes, il raflerait une majorité écrasante de votes.

Un sondage CROP/La Presse dévoilée samedi démontre qu’avec Pauline Marois à la tête du parti, le PQ récolterait 38 % des intentions de vote contre 23 % pour le PLQ, 15 % pour l’ADQ et 12 % pour Québec solidaire. Ces résultats permettraient au PQ de récolter environ 80 sièges sur 125 à l’Assemblée nationale et de former un gouvernement majoritaire.

Ces résultats augmenteraient de quelques points si Pauline Marois cédait sa place à Pierre Curzi ou Bernard Drainville à la tête du parti. Toutefois, lorsque l’on soumet aux répondants l’hypothèse d’un Gilles Duceppe à la barre, ce sont pas moins de 49 % des gens qui se disent prêts à voter pour le Parti Québécois. Ce sont 11 points de pourcentage de plus que le score obtenu par Pauline Marois.

Impopularité des chefs

Les chefs actuels n’ont pas la cote. Si 59 % des gens estiment que Pauline Marois devrait quitter la scène, un écrasant 77 % demande le départ de Jean Charest. (source RC)

Ce sondage CROP – La Presse a été est réalisé auprès de 1000 internautes du 17 au 22 novembre 2010. Si ces 1000 personnes sélectionnés sont assez bien représentative de l’électorat québécois, le résultat d’une éventuelle élection semble sans grande surprise. Nous verrons bien ce qui produira dans la réalité d’ici 6 mois.

L’impopularité des deux chefs politiques des principales forces politiques montre bien le malaise et le blocage politique au Québec. Les gens en ont marre de Charest mais supportent guère  davantage le chef de l’opposition, Pauline Marois qui a laissé de triste souvenir quand elle était ministre de la santé : Les mains sales de Pauline Marois (groupe facebook)

Les successifs gouvernements québécois depuis au moins 25 ans n’arrivent pas a garantir un service de santé de qualité pour l’ensemble des québécois. Et avec le vieillissement de la population, le départ a la retraite des médecins du baby-boom, le corporatisme du collège des médecins, la situation ne va pas s’améliorer de si tôt. C’est pour cette raison plus d’autre facteur que j’ai le gout de partir du Québec après 10 ans de résidence.

Avec les média de masse qui focalisent sur ce qui ne fonctionnent pas, la vie de politicien est particulièrement délicate. Et puis quand c’est le moment des élections, c’est a celui qui fera le plus de promesse électorale et caresser dans le sens du poil ses électeurs potentiels. C’est un exercice que maitrisent bien les vainqueurs mais cette compétence  n’a pas nécessairement de corrélation forte avec la compétence de gestionnaire et d’entrepreneur.

Nous avons actuellement Sarkozyzy en France, Berlusconi en Italie et Charest au Québec qui sont corrompus et de piètre gestionnaire dans l’intérêt de leur concitoyens. Obama est un bon communicateur mais il n’a pas toujours bien sélectionné ses collaborateurs quand on pense a l’économie et la finance.

Ces politiciens payent sans doute aussi la sous performance de leur économie et la récession qui s’ensuit avec ces conséquences politiques de mécontentement pour les gouvernements au pouvoir. L’alternance dans les démocraties va  fonctionner sans vraiment réparer l’économie nationale.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s