Prisonnier au Québec

Avant de parler des policiers québécois a Montréal, je dois dire que je déteste plutôt les CRS parisiens, une sorte de police paramilitaire utilisée contre les manifestants agités et pour le maintien de l’ordre. Étudiant j’avais été emmerdé par un CRS qui m’avait vu faire un certain geste d’exaspération (casse couille) dans le dos d’un policier qui m’avait  demandé de changer de trottoir. Abus de pouvoir et connard ne font pas bon ménage pour le simple citoyen lambda qui paye indirectement le salaire de ces connards en uniforme. Attention je ne fais pas d’amalgame, le CRS n’est pas forcement un connard mais on remarque mieux les connards qui sont CRS. :mrgreen:

Bref, pour une altercation un samedi soir a Montréal, de 3x rien pour la France, j’ai vu 5 ou 6 policiers de la SPVM et je me suis retrouvé menotté dans le dos alors que j’étais tres calme et tres coopératif. J’ai d’ailleurs ironisé en le disant qu’ils avaient raison de prendre cette précaution, on ne sait jamais. Pas vraiment confortable pour s’asseoir en arrière d’une voiture de police avec barreau aux fenêtres et une banquette arrière conçu pour une personne de maximum 1,60 m. Rassurez vous c’est plus spacieux pour les  jambes des policiers en avant. Dans la voiture, un policier pianotait sur son ordinateur et m’a demande si j’avais eu d’autres arrestations et pour quel motif. J’ai plaisanté en leur disant oui plusieurs autres arrestations pour des cambriolages de banque. 😆 Ils n’ont rien répondu et je suis redevenu serieux. J’ai finalement répondu que c’était ma première arrestation et je l’espère la dernière.

Je suis toujours surpris positivement par la qualité de communication des policiers québécois même si c’est un peu cocasse dans la situation et que ça sonne parfois faux. A Paris, ça sonne en général plus franc et plus désagréable aussi. Quand je demandais une couverture avant d’aller dans ma cellule très climatisée, le policier me répondit que « le gardien se fera un plaisir de vous l’apporter ». Problème le gardien me l’a apporté que 3h après quand j’ai vu l’inspecteur et que celui-ci a dit que c’était inutile puisque j’allais bientôt sortir. J’ai eu droit des mon arrivée a un appel d’une avocate commise d’office. Notre entretien téléphonique a duré environ 3 minutes et je connaissais déjà le conseil de ne pas répondre aux questions pour éviter de s’incriminer soi-même.

Au moment de la photo d’identification pour criminels, j’ai souri. « C’est pas bon, il a souri » dit la policière photographe. Le policier Québécois qui avait pris mes empreintes digitales me dit que je ne devais pas sourire et être triste. Après réflexion, il se corrige « Triste c’est pas bon non plus. Vous devez être sérieux. » Sérieux et triste, j’avais des raisons de l’être aussi avec des cellules très spartiates (un banc en bois en guise de siège et lit) avec des toilettes sans papier et une camera vidéo pour filmer votre postérieur a moins que c’est placé la pour s’assurer de votre sexe. Je n’ai vu aucun autre prisonnier durant les 3h de ma détention. En effet, j’étais seul dans ma cellule neuve et personne dans les autres cellules voisines. Avant d’entrée dans ma cellule, on m’avait demandé de retirer mes lacets de chaussure, histoire d’éviter que je les mange :mrgreen: non sans doute pour éviter que je m’étrangle avec. Ils ont regardé aussi attentivement ce qu’avais dans mes poches et mon portefeuille et les ont mis dans un sac que le gardien a déposé dans un casier métallique.

Au moment de sortir du commissariat vers 3h du matin, j’ai eu la présence d’esprit de me rappeler que je leur avais remis une veste que le policier avait oublié de me rendre avec ma montre et mon porte-feuille. Heureusement pour moi car il faisait assez frais dehors +11. Un policier voleur ? Non vous y pensez pas ! Distrait ou décontracté plutôt et vu le contexte criminel très polie et courtois avec moi. N’aller pas penser que je suis un dangereux criminel récidiviste ou un caïd mafieux. C’était ma première et je l’espère dernière expérience de la cellule avec une arrestation policière classique et très calme. Je la regrette pas vraiment, c’était assez instructif. Et puis ça vous pose un homme, un vrai, pas un mouton qui s’écrase. Un vrai Gallo-romain en somme. 😆
Fière ? Euh …. oui il y a un peu de cela, la preuve je vous en parle.

Après 10 ans au Canada (et ma nationalité canadienne depuis 7 ans), je dois dire que j’en ai des choses a raconter aux immigrants francophones qui seraient tenté de venir au Québec. Comme ce jeune policier québécois en vélo qui pousse avec sa roue avant une femme itinérante pour la réveiller et la faire partir de sa place. Avec son age avancée, elle aurait pu être sa mère. Bonne communication ou pas de communication du tout, le résultat reste sensiblement le même. La voiture de police qui met une sirène très bruyante si vous n’effectuez pas bien votre arrêt a un panneau ARRET. La première fois ça surprend beaucoup et on se dit que c’est probablement un hasard et qu’ils doivent poursuivre un dangereux criminel. Le doute s’estompe quand ils restent derrière votre voiture. Ou ceci, comédie sécuritaire au Québec. Les québécois qui me liront vont se dire que je suis encore un maudit français. Oh, qu’ils pensent ce qu’ils veulent, je m’en moque un peu. Je n’ai jamais caché mes origines gauloises et romaines. D’ailleurs dans les institutions publiques québécoises ils me le demandent pratiquement a chaque fois. Au début je trouvais ça normal mais un peu moins maintenant au bout de 10 ans et ma nationalité canadienne.

Maintenant il faut bien sur regarder le bilan et ses propres critères de choix. La société Québécoise, et Canadienne en général. est une société nord-américaine avec une influence britannique assez forte comme ex-colonie. D’ailleurs la Reine d’Angleterre est toujours le chef d’état officiel du Canada avec une gouverneur générale sur place garante de la constitution canadienne. Une vieillerie qui reste et les nouveaux immigrants qui obtiennent leur nationalité canadienne comme moi doivent jurer fidélité a la reine d’Angleterre et ses descendants. Étant plutôt anglophobe et anti-royaliste, j’ai du me plier a cette mascarade protocolaire. Le Québec a bien sur aussi une influence française forte comme particularité. Mais cela on le remarque vite avec la langue et la francophonie.

Toujours difficile a faire ce bilan d’autant qu’on oublie certains inconvénients du pays d’origine et qu’on peut l’idéaliser avec l’éloignement. Si j’étais pas marié avec une québecoise + enfant, je pense que je serais déjà parti de cette région malgré plusieurs avantages canadiens et plusieurs inconvénients en France ou en Italie. Sarkozyzy ou papi Berlusconi pour n’en citer que deux au hasard et rapidement.

  1. Prisonnier au Québec
  2. Palais de justice a Montréal
  3. Présumé coupable et lenteur administrative policière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s