France-Québec : Accord sur les infirmières

France-Québec : Accord sur les infirmières

L’accord a été long à négocier en raison des différences de scolarité. Les infirmières françaises doivent décrocher un diplôme équivalant au baccalauréat nord-américain, tandis que les infirmières québécoises peuvent exercer avec un diplôme d’études collégiales.

Les négociateurs français semblent bien médiocre à ce que j’en apprend à travers cet article de presse. L’article ne dit pas quel est le niveau de scolarité de ces négociateurs et politiciens français responsable de l’accord. Même à niveau équivalent je parie que les québécois sont moins bon pour les compétences académiques vu comment ca se passe dans les université québécoises avec le feedback (note) que les étudiants doivent donner à leur professeur. Je regrette un peu de ne pas être venu passer mes diplômes au Québec, moi qui assurait le minimum pour passer au niveau supérieur. :mrgreen:

Petit H-S avec l’enseignement primaire au Québec.

Ma fille de 7 ans a des cours d’éthique alors qu’elle maitrise pas encore bien la lecture et que je m’improvise le soir avec ma conjointe professeur de français pour palier a ses lacunes et les lacunes pédagogiques de son professeur québécois de français. Bordel j’envoie pas ma fille pour qu’elle apprenne l’éthique québécois mais qu’elle sache lire et écrire le français. L’éthique j’ai pas besoin d’une enseignante québécoise qui d’ailleurs appelle ses élèves par un numéro (« c’est plus pratique et rapide ») et leur répéter qu’il faut respecter les gens.

Depuis que j’ai écarté la main d’une gardienne qui me poussait dehors, j’ai l’impression que l’enseignante et 2/3 gardiennes ne m’adressent plus la parole et évite même mon regard. Ça tombe très bien, je suis plutôt allergique à la connerie et la bêtise humaine même si j’essaye d’en rire à chaque fois que c’est possible et que l’occasion me le permet. Des idiots masculins ? Oh sans doute qu’il y en a aussi dans l’enseignement mais je ne peux pas le confirmer puisque ce sont TRES majoritairement des femmes (pour ne pas dire exclusivement avec la directrice, la psychologue, l’orthophoniste, l’avocate …) qui travaillent dans l’école publique où va ma fille, réputée une des meilleurs du Québec. Je dois dire que je suis impressionné favorablement par les activités extra-scolaire (sortie, cours musique, etc…) et services/équipements (orthophoniste, psychologue, dentiste, laptop Lenovo …) mais beaucoup moins par les spectacles (mise en scène médiocre voir ridicule du professeur) et l’enseignement du français.

Quand je relis les textes de mon blog qui sont essentiellement critiques, je me demande ce que je fais encore au Québec mais je ne parle pas assez des aspects positifs qui me font rester jusqu’à présent. La situation politique avec Sarkozyzy et économique française n’aide pas non plus au retour.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s