Harper inquiète les journalistes

Médias : Harper inquiète les journalistes

Des regroupements de journalistes de tout le pays dénoncent le gouvernement Harper pour le contrôle qu’il exerce sur l’information. Dans une lettre ouverte, ils affirment que l’information émanant d’Ottawa s’est tarie depuis l’arrivée des conservateurs au pouvoir, au point, selon eux, que le droit du public à l’information est menacé et qu’on assiste à une érosion de la démocratie.

La lettre évoque, entre autres, les obstacles rencontrés lors de demandes d’accès à l’information et la quasi-impossibilité pour les journalistes de pouvoir questionner les ministres ou les responsables des politiques publiques. Le texte souligne aussi que les photographes de presse se voient interdire de plus en plus l’accès à des événements de nature publique. Pour les signataires du document, la propagande a remplacé la transparence. Ils notent que les témoins indépendants sont parfois exclus d’événements publics et remplacés par des collaborateurs du premier ministre, qui produisent des documents photo ou vidéo.

Sous le règne du premier ministre Stephen Harper, l’information émanant d’Ottawa s’est tarie. Les ministres et les fonctionnaires sont muselés. Les demandes d’accès à l’information sont ralenties et parfois bloquées après intervention politique. La transparence a cédé le pas à une forme de propagande léchée dont l’objectif est de manipuler l’opinion publique.

Il est grand temps que les choses changent. Ce n’est pas de la détérioration des conditions de travail des journalistes dont il est ici question, mais d’une lente et certaine érosion de la démocratie.

— Extrait de la lettre ouverte

Je suis triste pour la démocratie canadienne mais je suis content pour tout ces journalistes qui n’ont pas assez mis les choses en perspective dans l’Affaire des commandites. Résultat les canadiens ont élu un politicien bien pire que les petites infractions du Parti Libéral Canadien sur 10 ans et quelques millions détournés. Ici on parle en plusieurs centaines de M$ entre les élections, le G8 et G20, le lac artificiel et sans parler de l’incompétence de l’équipe Harper et des dégâts dans l’image du Canada dans le secteur de l’environnement. Le bilan de ces gouvernements Harper est assez négatif malheureusement pour les canadiens et je suis triste même si ce boomerang médiatique m’amuse un peu sous le thème de l’arroseur arrosé.

J’espère qu’à l’avenir les journalistes mettront mieux en perspective les choses en sachant que le pire est toujours possible. Un politicien expérimenté et légèrement corrompu vaut mieux qu’un jeune politicien incompétent et escroc avec des allures de Mr Propre, tout souriant.

Harper inquiète aussi les citoyens canadiens comme Richard qui commente l’article de Radio-Canada:

Une raison supplémentaire de craindre un état totalitaire: Lorsque Harper parviendra à faire voter la loi sur le financement des partis les libéraux disparaitront comme parti parce que déjà ruinés et le NPD restera un squelette de parti. Les conservateurs auront la majorité absolue et là, oubliez l’opposition, la transparence, le dialogue. Harper aura le champ libre pour passer les lois d’extrême droite: Justice contrôlé par le gouvernement, accès à l’information inexistante, centralisation du pouvoir, mainmise sur le réseau d’information (radio-canada),réduction des droits civiques, etc.

Surveillez également attentivement Québécor avec son projet de réseau de nouvelles nationales copié sur Fox News qui servira d’outil de propagande au conservateur avec la complicité du nouveau président au développement de Québécor recruté chez les conservateurs.

Je continue à croire et répéter que ce gouvernement est le pire danger que le Canada a connu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s