Dette publique grecque, québécoise et française

Selon l’OCDE, la dette de la Grèce représente 115% de son PIB en 2009 et évalue la dette du Québec à 94% de son PIB en tenant compte de la proportion de la dette fédérale  canadienne pour la province du  Québec.

il y a 19 points de % d’écart. Ça me semble essentiel d’ajouter la dette provinciale avec une partie de la dette fédérale. Le Canada et ses provinces semblent parfois de meilleurs élèves qu’ils ne le sont en réalité en dissimulant une partie de leur dette que ce soit celle fédérale ou provinciale. Un journaliste-économiste de Radio-Canada prétend que c’est correct. Je ne vais pas l’accabler en citant son nom et son article car généralement il ne dit pas de bêtises mais je réagis tout de même.

Il y a plusieurs pays européens qui ont une dette comprise entre 94% et 115% de leur PIB. D’après un article de Wikipedia, la dette publique de la France se situe a environ à 78% en 2009 et pourrait atteindre 84% en 2010.

Le montant et le % de la dette ne suffit pas vous dira sans doute un banquier il faut regarder les revenus, les biens qui peuvent être hypothéqués et autres garanties pour l’investisseur de récupérer un jour son argent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s