La grosse stratégie de Stephen Harper

Radio-Canada a obtenu une vidéo tournée à son insu où Stephen Harper parle librement à ses partisans. Ecoutez-là c’est assez édifiant.

La stratégie de Stephen Harper

 » S’ils nous obligent à aller en élections, il nous faut leur donner une leçon, c’est-à-dire obtenir une majorité pour que leur coalition ne se réalise jamais. « 

À la lumière d’une allocution qu’il a prononcée lors d’un rassemblement à Sault-Sainte-Marie, la semaine dernière, le chef conservateur semble donc prêt à ressortir la rhétorique antiséparatiste qui animait son discours en novembre dernier, lors de la formation de la coalition entre les libéraux, les néo-démocrates et les bloquistes.

 » S’ils nous obligent à aller en élections, il nous faut leur donner une leçon, c’est-à-dire obtenir une majorité pour que leur coalition ne se réalise jamais. « 

Pourtant, le jour même où il a prononcé ce discours, le chef conservateur offrait en public l’image d’un premier ministre qui gouverne, renforce la frontière canadienne et refuse de se laisser distraire par la menace électorale.

Au cours de ce meeting à Sault-Sainte-Marie, auquel les médias n’avaient pas accès, Stephen Harper a également brandi la menace de l’abolition du registre des armes à feu et celle d’institutions publiques dominées par des « idéologues de gauche » si les conservateurs ne sont pas réélus.

 » Imaginez combien d’idéologues de gauche ils vont nommer dans les tribunaux, les institutions fédérales, les agences, le Sénat. « 

J’ai écouté cette harangue et ça m’a rappelé son discours partisan ridicule de novembre 2008. Ce sont des grosses ficelles de caricature et de désinformation. Je ne sais pas qui sont les plus crétins.  Les partisans qui applaudissent ou Stephan Harper qui le dit soit en y croyant sincèrement soit hypocritement en pensant que les électeurs seront majoritairement assez stupides pour avaler toute cette propagande là. Michael Ignatieff est plutôt de centre droit et il a appuyé 79 fois les conservateurs. Michael Ignatieff a raison de vouloir redéfinir les valeurs libérales. Il surfe sur le changement comme l’a fait Obama. C’est de bonne guerre mais il faudra mieux définir son programme électoral. Le mensonge ne fonctionne qu’une fois et je suis confiant que les conservateurs vont perdre ces élections.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s