Quand le $ US va t’il chuter et l’inflation exploser ?

dollars-usInflation, déflation, or, dollar… rien ne se passe comme prévu, dans cette dépression! par Bill Bonner

Ces 10 dernières années, la masse monétaire américaine s’est développé environ deux fois plus rapidement que le PIB. Et la Fed a doublé ses engagements rien qu’au cours des 18 derniers mois. Cette dernière information est stupéfiante. Il a fallu près de 100 ans à la Banque centrale américaine pour faire grimper sa trésorerie à 1 000 milliards de dollars. Puis, sous la direction de Ben Bernanke, elle a ajouté 1 000 milliards supplémentaires en quelques mois. Cela signifie que les responsables de la Fed ont acheté une gigantesque quantité de dette aux agences américaines et au secteur financier. Ils ont « monétisé » cette dette, ils l’ont transformée en cash en la payant avec de l’argent créé spécialement dans ce but.

Il y a une loi d’airain, en économie. La qualité et la quantité évoluent en proportions inverses. Sauf que jusqu’à présent, le dollar ne s’est pas effondré. Il a chuté, mais en douceur.

Parallèlement, le taux d’inflation n’a PAS grimpé. Il a plutôt baissé. Allez comprendre. Quand on ajoute une telle quantité d’inflation monétaire, on pourrait s’attendre à voir l’IPC grimper. Mais non. Pas encore.

Encore plus surprenant, le marché obligataire ne s’est PAS effondré. Voyons voir, une gigantesque injection d’inflation monétaire : voilà qui devrait tuer le marché obligataire. Il y a aussi eu les plus grandes ventes de bons du Trésor américain de l’histoire — nécessaires pour couvrir un déficit de 1 700 milliards de dollars cette année. Cela aurait aussi dû tuer le marché obligataire. Et par-dessus tout, une projection de la Maison Blanche qui nous dit que les autorités ajouteront 9 000 milliards de dollars de dette au cours des 10 prochaines années. Et ça en se basant sur une reprise totale de l’économie ! Voilà qui devrait certainement tuer le marché obligataire. Pas du tout ! Les rendements obligataires ont grimpé… mais le bon du Trésor américain à 10 ans ne rapporte toujours que 3,4%.

L’analyste financier Bill Bonner conclu que soit la loi d’airain a été annulé soit elle n’a pas encore rattrapé le marché. Je pense que le marché va bientôt suivre cette loi de dilution monétaire mais il y a une autre possibilité toute théorique. Si je chute mais qu’un objet chute aussi vite que moi, en regardant cet objet j’ai l’illusion d’être statique. En d’autres termes, le cours du dollar US fluctue en fonction d’autre monnaie et pays qui connaissent aussi des difficultés financières et économiques. Dans l’absolu, la loi d’airain peut être respecté sans que le dollar s’écroule par rapport aux autres monnaies si ces autres monnaies chutent également en valeur intrinsèque. L’Europe semble aussi endetté que les USA mais pas la Chine. Elle maintient le dollar encore à flot selon moi, le temps pour elle de se débarrasser des bons du trésor américain et autre placements financiers en $ US.

Autant Bush Junior a participé au déclin politique, économique et diplomatique des USA, autant Ben Bernanke va participer au déclin monétaire avec la participation du gouvernement Obama qui n’a certes pas beaucoup de choix dans ce contexte de crise économique majeure. C’est la fuite en avant toute et misère aux générations futures américaines. Ils auront le poids de la dette à rembourser et le réchauffement climatique à gérer pour les abus passés des générations précédentes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s