En voiture ! à droite, à gauche ou … sur le toit pour surfer?

Mieux vaut être anarchiste que de droite ou de gauche

L’auto-organisation ne se produit que si les hommes respectent des règles, soit empiriquement découvertes et adoptées, soient proposées et testées en petit comité avant d’être propagées. Qui dit règles, implique un système judiciaire, donc aussi une forme de gouvernance, gouvernance ne voulant alors pas forcément dire gouvernement avec des hommes responsables pour tous les autres.

Mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade.

Bon je réagis rapidement à un article du militant politique français Thierry Crouzet, expert de rien (comme il se définit lui-même),  qui radote depuis 2 ans maintenant comme un jeune retraité très actif. 😆

Toujours le style d’organisation et les moyens en occultant les ressources humaines en présence et les résultats escomptés/prévisibles. En France, les gens parlent beaucoup de politique mais posent à mon avis souvent assez mal le problème. Il y a la méthode, les objectifs mais aussi les personnes et les résultats à considérer. Si JE vous promets la LUNE (objectif) avec ma VOITURE (moyen) avec des ailes peintes dont je laisserai monter les femmes en avant avec les chômeurs (méthode) allez vous embarquer ? Probablement non car vous estimerez que le résultat sera un échec malgré un objectif ambitieux et une méthode originale et sympathique.

Dès lors, il faut faire un bilan de ces 4 critères (1) et choisir le meilleur compromis possible entre

  1. le(s) objectif(s) qui nous enthousiasme,
  2. la méthode mettant en œuvre efficacement et judicieusement nos moyens disponibles
  3. les candidats gouvernants compétents pour diriger et réussir ce(s) projet(s)
  4. taux de réussite prévisible du(es) projet(s) avec cette gouvernance-ci.

En fonction de notre situation sociale, nous allons privilégier le parti (ou petit comité) qui nous avantage dans les objectifs et/ou la méthode mais nous devons penser au taux de réussite et les conséquences en cas d’échec. Si je conceptualise tout cela, c’est que les gens ont une opinion politique qui ne résulte pas souvent d’un raisonnement logique et rationnel. C’est même plutôt l’irrationnel et l’émotionnel qui joue à voir sur quels critères les gens décident majoritairement. Attention ce n’est pas nécessairement mauvais mais tout le monde n’a pas une bonne intuition avec seulement quelques détails médiatisés d’un projet politique.

L’auto-organisation se met déjà en place sur le web. Ceux qui parlent le plus et sont les plus écoutés ne sont pas forcement les plus compétents comme nos élites politique. Le problème n’est que déplacé d’un petit nombre sélectionné avec des règles connues de tous pour un nombre un peu plus important de gens influents et des décideurs. On peut faire une analogie entre la presse papier classique et les blogs. On trouve des articles très intéressants parmi les blogs et de qualité supérieur à ce qu’on trouve dans la presse de masse. Reste que je ne suis pas certain que le bilan soit meilleur. Et c’est bien de cela qu’il est question, est ce que le bilan sera meilleur. Car aucun intérêt si c’est pour faire pire que le système actuel. Tout va dépendre des ressources humaines. Plus l’élite politique est médiocre plus le bilan de l’alternative semble plus positif et inversement.

Par exemple aux Etats-Unis, l’alternative anarchiste est plus séduisante avec un Bush Junior président qu’actuellement. Les objectifs d’un Obama sur le système de santé universel est bien meilleur que la volonté de plusieurs américains qui s’expriment activement contre et le traite de Nazi Socialiste pour ce dossier. La foule active n’est pas toujours tres cultivé,  intelligente et utile dans l’intérêt du plus grand nombre. Les effets de foule sont parfois dangereux et nuisible (morts par piétinement, lynchage etc…). Tout va dépendre de cette masse active dans un système auto-organisé. Quand on voit le nombre de militants par rapports aux citoyens d’un état, on se rend compte que cette masse politisée active est assez réduite (moins de 1%).  Un système judiciaire et une gouvernance implique des juges et des gouvernants même si la décision est collégiale avec une décision/responsabilité limitée et ponctuelle dans le temps. En diluant la décision on dilue aussi les responsabilités et donc on diminue les alternatives officielles d’un système démocratique.

Un système ne doit pas être étudié indépendamment des gens qui vont l’utiliser et du contexte, c’est un tout. A chaque contexte et type de population (avec sa mentalité, ses conventions sociales enracinés, …) correspond le système optimal dans l’interet du plus grand nombre. Le problème c’est qu’on ne change pas de système de gouvernance comme on change de vêtement suivant les saisons.

(1) J’oublie volontairement le critère de la durée (temps) pour simplifier un peu mon propos mais il est important, surtout dans la compétition internationale exacerbée avec la technologie et les  échanges commerciaux.

P.S. : A propos de communauté et d’auto-organisation, j’ai vu un hier soir un documentaire BBC sur les Iles du sud du Pacifique. Sur la toute petite ile d’Anuta, tres éloignée de toute autre civilisation, survit une communauté qui  met tout en commun et partage les fruits de leur travail et de la pêche. Sur l’île de Paques, au contraire une civilisation a disparu avec une compétition à qui fera la plus grosse statue. Tres consommateur en bois pour les déplacer, la déforestation qui s’en suivit a entrainé l’érosion des sols.

les premiers migrants avaient réussi à construire, à partir de ressources assez limitées, une société technologiquement avancée. Ils avaient dressé des centaines de statues. Les importantes ressources en arbres dont ils disposaient le long de la côte furent épuisées en quelques siècles. Dès les années 1500 à 1600, l’île aurait perdu la majeure partie de sa végétation; l’agriculture souffrant alors de l’érosion des sols. On suppose que les habitants auraient subi les effets des luttes tribales; à partir de cette époque la construction des statues et des plateformes cérémonielles diminue considérablement. Puis les maladies apportées par des nouveaux venus (européens) et les déportations (l’esclavage pratiqué par les blancs) réduisirent encore la population.  (source wikipedia)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s