La récession n’est pas finie

Sur Les Affaires TV, le réputé gestionnaire Stephen Jarislowsky est loin de partager l’optimisme de la Banque du Canada, qui a récemment affirmé que la récession était terminée au Canada. Dans La récession n’est pas finie (7 aout 2009) il nous dit que nous ne sommes « pas sortie avant 2011 ou 2012 » et pourquoi rapidement.

Paul Dontigny, gestionnaire financier dans la région de Montréal, nous indique dans Les mauvaises bonnes nouvelles (6 aout 2009) plusieurs informations tres pertinentes. Il critique les informations publiques et les médias de masse optimistes. Ca dure 10 min et vous avez un rapide aperçu d’un expert financier. Il critique la Fed (1) & SEC (2) et s’interroge pourquoi ils n’ont pas pris des mesures avant 2009 depuis les 5 dernieres années pour mettre un peu d’ordre dans les fraudes et certaines pratiques financieres.

Pour finir mon rapide tour d’horizon du net, je vous indique un article de François Marginean qui donne plusieurs liens interessants dans son article avec un titre ironique C’est la fin de la récession (!?!) 😉 paru dans le blog les7duquebec. Je précise que je ne suis pas toujours d’accord avec ce blogueur, surtout quand il est un relais bien malgré lui de la propagande iranienne officielle ou contre les prévisions d’un réchauffement climatique.

(1) Fed, est la banque centrale des États-Unis

(2) Securities and Exchange Commission (SEC) est l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers.

Publicités

10 commentaires sur “La récession n’est pas finie

  1. Bonjour Paul,

    Le plus comique c’est que Flaherty a déclaré cette semaine ne pas être d’accord avec la Banque du Canada quant à la supposé amélioration de l’économie. Comment est-ce qu’on peut avoir un ministre des finances en désaccord avec la BC? Plus facile à expliquer lorsqu’on sait que la BC est maintenant gérée principalement dans par et dans l’intérêt des banquiers privés!

    Nous voilà donc en accord sur une chose: l’économie est loin de s’améliorer. Je dirais même que nous n’avons pas encore vu le pire…

    Quant à être un relais de la propagande iranienne, je ne suis pas exactement certain ce à quoi vous référez. Tout ce que je vois, c’est qu’on utilise les mêmes mensonges qu’ils ont utilisés avant la guerre en Irak pour nous vendre une guerre contre l’Iran. On nous terrorise et démonise l’Iran pour supposément vouloir développer un programme nucléaire militaire alors que c’est Israël qui en possède de façon clandestine en en fabrique sous Dimona depuis les années 60 sans avoir signé les Accords de non prolifération nucléaire, au contraire de l’Iran qui elle, admet les inspecteurs internationaux dans ses centrales. Un deux poids deux mesures assez flagrant, à mon avis.

    Pour ce qui est du réchauffement climatique, je vais bientôt écrire un nouvel article pour présenter toutes les nouvelles données à ce sujet qui montrent bien que le CO2 n’est pas responsable des changements climatiques et qu’en fait, alors que le CO2 augmente, la température moyenne des océans et du climat global se refroidissent. Les modèles par ordinateurs se sont gravement trompés, pour ne dire que cela.

    Merci d’avoir repris cet article, cher ami.

    Tous mes respects à vous et votre famille,

    Longue vie à votre blog,

    François Marginean

  2. Bonjour François,
    Merci pour vos chaleureux encouragements et commentaires.

    Pour l’Iran, je pense à un ancien article que vous avez écrit et le gouvernement iranien qui cherche à impliquer de pauvres innocents dans un complot occidental pour renverser l’actuel président. C’était votre thèse le complot occidental dans les manifestations iraniennes.

    Des manifestants inculpés se repentent

    Le journaliste irano-canadien Maziar Bahari, détenu depuis le 21 juin, a quant à lui demandé pardon au guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, lors d’une déclaration à la presse à la sortie de l’audience, selon l’agence officielle IRNA.

    « Inconsciemment, j’ai participé à la révolution de velours » que l’Occident voulait organiser en Iran avec l’aide de ses médias, a déclaré celui qui travaille pour l’hebdomadaire américain. Il a affirmé que les médias étrangers avaient joué un rôle de premier plan dans les manifestations et il s’est excusé d’avoir « porté atteinte à la sécurité nationale » en participants à ces rassemblements.

    Ça rappelle les procès soviétiques ou les repentis récitent un texte appris par cœur. 😀

    Une Française accusée

    Les aveux des accusés en Iran doivent être considérés comme suspects: le système juridique ne ressemble en rien à celui des pays occidentaux et il est bien connu que le gouvernement extorque des aveux sous les menaces, voire la torture.

    Mme Reiss a été arrêtée le 1er juillet alors qu’elle s’apprêtait à rentrer en France. Passionnée de culture perse, elle avait passé les derniers mois à enseigner le français à l’Université d’Ispahan lorsqu’elle a été interpellée. On lui reproche d’avoir pris des photos de manifestations et de les avoir envoyées par Internet.

    Pauvre étudiante française au mauvais endroit et mauvais moment.

  3. Je pense que le gouvernement iranien torture et est plein de mar**, mais je sais aussi que les É-U torture aussi et sont tout aussi plein de mar** et on un long passé d’intervention dans les affaires de pays étrangers, comme le coup d’État de 1953 en Iran. La révolution verte? Dans la même lignée des révolutions colorées dans plusieurs autres pays, financés par la NED et la CIA.

    Je ne me fie donc pas aux témoignages de ces manifestants arrêtés par le gouvernement iranien, mais plutôt à l’argent transmit, aux circonstances, aux analyses d’experts et d’historiens et à mon GBS (gros bon sens).

    Obama a même annoncé qu’il faisait acheminer des millions de dollars pour financer les partis politiques dissidents et Bush avait investi $400 millions octroyé par le Congrès pour financer des opérations de déstabilisation en Iran.
    On sait aussi qu’une partie de cet argent est allé à financé des cellules terroristes Shias lié à l’Al Qaïda qui ont perpétré des attentats contre plusieurs forces de l’ordre en Iran, dont des policiers et des soldats.

    Il n’y a pas que quelques iraniens qui voudraient un changement de régime à Téhéran… On a envahit l’Irak après que Saddam Hussein ait commencé à vendre son pétrole en Euro au lieu de US$ (pas la seule raison, mais quand même) et maintenant l’Iran vend son pétrole en d’autres devises et possède son marché du pétrole indépendant de Londres et Wall Street.

    Le fils du Shah d’Iran qui fut renversé à la révolution iranienne vit présentement aux États-Unis. Et comme par magie, durant les excitations des dernières élections, on commençait à nous en parler comme d’une option potentielle et des drapeaux non pas de l’Iran, mais du Shah d’Iran qu’on avait pas vu depuis 30 ans, se sont mis à être déployés par des manifestants aux É-U.

    Enfin, c’est difficile à tout bien étaler en si peu d’espace, mais je pense qu’avec tout les indices, les réactions des médias et de Washington, etc, il est assez évident que la main occidentale était mêlée à cette affaire.

    Bien à vous

  4. La torture a été rendu légale a Guantanamo mais c’est du passé.

    C’est fort possible que Bush a investi 0,4 G$ octroyé par le Congrès pour financer des opérations de déstabilisation en Iran.
    Sauf que les manifestants sont iraniens et risquent leur vie pour un mécontentement profond et pas pour quelques billets papiers.

    Notre désaccord, se situe sur l’importance de l’implication occidentale dans les manifestations iraniennes. Je ne la nie pas mais elle me parait moins importante avec mon GBS 😉 que votre article le laissait entendre.

  5. « La torture a été rendu légale a Guantanamo mais c’est du passé. »

    Mmmm, un beau vernis pour les campagnes de PR, mais que dire des autres prisons secrètes et connues des États-Unis en Irak, Afghanistan et ailleurs, sans compter les pays sous-contractants et les compagnies de services militaires privées? Êtes-vous si certain que la torture américaine est terminée partout?

    « Notre désaccord, se situe sur l’importance de l’implication occidentale dans les manifestations iraniennes. »

    C’est bien vrai. Et je pense que si on a un si bon précédent en 1953, qu’il est facile de comprendre qu’il est usuel d’utiliser les mouvements dissidents et extrémistes, de les enflammer et les radicaliser pour ensuite les lâcher contre le régime en place et déstabiliser le pays tout en s’en lavant les mains publiquement en disant que ce n’est qu’une affaire iranienne. Même tactique utilisée partout en Amérique du sud, en Asie, Afrique et ailleurs dans la série des révolution colorés des pays de l’est et des pays satellites de la Russie. Un vieille tactique de la CIA et des pouvoirs corporatifs et intérêts financiers.

    Allez, je vous quitte, c’est la nuit ici!

    Merci pour cet échange.

  6. Je pense que l’opération a été arrêtée lorsque quelqu’un a fait remarquer que la BBC avait montré des photos avec la mauvaise identification de rassemblements pro-Ahmadinejad (essayant de les faire passer pour des rassemblements contre lui – http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/iranprop.php) et que les drapeaux distribués aux manifestants étaient ceux du Shah! (http://whatreallyhappened.com/WRHARTICLES/iranflag.php)
    PERSONNE ayant vécu avant 1979 ne veut un retour au pouvoir du Shah!!

    C’est à ce point que l’illusion d’un soulèvement populaire s’est effondrée.

  7. Obama vient de reconnaitre publiquement l’intervention des USA dans le coup d’état du Shah de 1953. Ça devient délicat d’intervenir aussi directement par contre le gouvernement iranien a beau jeu de jouer cette carte là de l’ingérence étrangère.

    En attendant la répression continue et le soulèvement populaire ne semble pas s’effondrer. J’ai revu l’histoire de l’Iran avec notre discussion et l’Iran a connu une prospérité économique et modernisation sous le régime du Shah qui n’était pas démocratique tout comme ce régime actuel qui est une parodie avec un guide suprême qui choisit les candidats possibles. Il faudrait aussi parler de la propagande iranienne et des média officiels pour être objectif. Une vrai démocratie a besoin de la liberté de la presse pour avoir la possibilité d’informer correctement même si ça déplait au gouvernement.

  8. Vous n’avez pas tort non plus à plusieurs égards et il faut nuancer toute la situation, c’est bien vrai. Le président actuel est soumis au guide suprême qui lui possède le vrai pouvoir. Il y a un certain manque de démocratie, de liberté et d’objectivité.

    Et le guide suprême des États-Unis c’est Wall Street et les banquiers privés et je ne suis pas certain que notre presse fait un bien meilleur travail, mais c’est une autre question.

    À bientôt Paul!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s