Le clown blanc Harper en pré-campagne électorale

Stephen Harper - 20 mai 2009Charge contre Ignatieff

Le chef conservateur, qui s’exprimait lors d’une soirée de financement, a fustigé son adversaire Michael Ignatieff, qu’il a décrit comme « le chef libéral le plus centralisateur de l’histoire de ce pays ». M. Harper a soutenu que seul son parti croyait en une nation québécoise forte au sein d’un Canada uni. Il a d’ailleurs opposé le fédéralisme « centralisateur » des libéraux au « fédéralisme d’ouverture » des conservateurs.

Une nation au sein d’une nation ? Est ce que cet acteur comique « sérieux » tiendrait ce genre de discours en dehors du Québec ? C’est du sur mesure, du clientèlisme à la Sarkozy.zy. On dit ce que les gens veulent entendrent dans un endroit et on dit et fait autre chose par la suite. Ce genre de choses marche un certain temps mais quand les électeurs  s’en rendent compte, ils ne devraient pas beaucoup l’apprécier. D’ailleurs les sondages indiquent déjà depuis quelques mois une baisse du vote conservateur. Bien sur il y a les erreurs et mauvaises gestion de la crise économique mondiale mais il y a aussi cette crise politique canadienne qu’il a crée de tout pièce pour déstabiliser l’opposition. Indigne d’un chef d’état canadien en tout temps et encore bien pire si sa propre équipe est médiocre dans l’interet des canadiens. Dehors M. Harper et vite !

les conservateurs ont choisi un slogan révélateur pour leur soirée: « On s’enracine au Québec »

😆

Quand je vous dis des clowns. Regardez les derniers sondages au Québec. Espérons qu’ils sont conscients de ces mensonges sinon cette myopie est préjudiciable pour des responsables politiques et leur concitoyens.

Ignatieff répond aux conservateurs

Le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Michael Ignatieff, réplique à la plus récente campagne publicitaire des conservateurs, qui met en doute son attachement au Canada en raison de ses séjours à l’étranger. Dans une bande vidéo d’un peu moins de deux minutes, rendue publique mercredi, M. Ignatieff accuse le premier ministre Stephen Harper de s’en prendre à tous les nouveaux Canadiens. Il reproche aussi au chef conservateur de considérer les Canadiens qui habitent et travaillent à l’extérieur du pays comme « des citoyens de deuxième classe ».

Allez dire ça aux nouveaux Canadiens qui sont nés ailleurs. Allez dire ça aux Canadiens qui travaillent ailleurs. Tous les deux sont de bons Canadiens, point à la ligne. Michael Ignatieff

Le chef libéral a plaidé par ailleurs pour « une nouvelle façon de faire la politique, une politique qui ne se base pas sur les rumeurs et les attaques personnelles, mais sur la civilité et le bien commun ».

Assez bien répondu🙂 mais il faut concentrer la charge sur le bilan de l’équipe Harper qui assez désastreux et évitez de trop perdre son temps avec ces diversions médiatiques sans grand intérêt. Comme stratège, je préconise donc l’attaque frontale bien coordonnée et massive au coeur du bilan du gouvernement Harper ! Oui je sais, ça fait des dégats dans les deux camps mais c’est plus rapide quand ca craque et décisif ! Il est plus que temps dans la situation de crise économique mondiale de donner le coup de grâce à ce genre de dirigeant canadien incompétent avec sa petite équipe de fidèles nulles. Il faut donner l’exemple et d’urgence aussi vis à vis de notre voisin et client du Sud dirigé par le président Obama qui a essuyé comme candidat une campagne de déstabilisation indirecte de Harper, 1er ministre du Canada avec l’Alenagate. Il faut cibler l’économie comme plat principal et pour le dessert la politique étrangère avec l’environnement comme cerise sur le gateau.😀 Bien sur, il ne faut pas oublier les interets économiques à court terme de l’Alberta avec l’exploitation pétrolière. Reconnaissons que Harper a bien défendu ces interets à court terme mais trop à mon avis dans une perspective canadienne et le plus long terme. L’échec des conservateurs aux prochaines élections montrera la porte de sortie à Harper et espérons qu’il laissera vite sa place à un candidat plus intelligent et compétent dans l’intérêt des canadiens et de la démocratie canadienne.

Je ne connais pas encore la valeur de l’équipe libérale. D’apres les informations que je lis, je pense que  M.Ignatieff  sera tres probablement un bien meilleur chef d’état que le clown blanc actuel qui s’etait affiché « honnête et vertueux » avec l’affaire des commandites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s