Avoir raison et ne pas en profiter souvent

Mon expérience et mes capacités cognitives font que j’ai assez souvent raison avec mon entourage +/- immédiat. Souvent quand je montre les erreurs à mes interlocuteurs, j’en retire des grimaces et des discours défensifs aussi erroné que le message initial mais plus désagréable à mon égard. J’ai essayé de tirer partie de ma vision et perspicacité dans la finance mais j’ai vite constaté que les dés étaient partiellement pipés. La majorité des gens ont un complexe d’infériorité ou de supériorité avec un égo qui les empêche de reconnaitre leurs erreurs et de remercier le « conseiller ».  Ça touche toutes les couches sociales du plus modeste socialement à l’élite (politique, intellectuelle, artistique …) que j’ai pu observer directement ou via l’information issu des journalistes et des blogs.

Quand la reconnaissance arrive, je suis passé à un autre sujet ou je bute contre une nouveau obstacle. Je suis comme un défricheur qui au mieux laisse une voie dégagée derrière lui mais à souvent une dense végétation devant lui et le travail est considérable tant le raisonnement peut être altérés volontairement par intérêt ou involontairement par l’émotion  ou une  lacune en logique. Je me fais plus beaucoup d’illusion sur le progres de l’humanité d’une part car c’est une vue de l’esprit, une sorte d’idéologie et ensuite je cherche juste à tirer profit de mes capacités dans mon interet et celui de mon entourage immédiat sans y laisser ma santé. Le reste peut exploser je m’en moque. Enfin pas autant que ca, j’ai encore  un reste d’altruisme (mon côté secouriste – St Bernard) surtout quand je vois d’autres gens altruistes et généreux pas uniquement motivé par l’argent. Dans certaines sociétés « égoïstes », mieux vaut être soi même assez égoiste pour ne pas être désavantagé en utilisant son temps avec une multitude de gens qui n’en valent pas la peine. Je le sais mais je n’ai pas encore changé complètement mon caractère initial suivant le contexte régional. Je ne cherche pas à aller plus vite que la musique. Je prends mon temps et apprécie les changements sans utiliser de raccourci et trucs en tout genre. Je suis plutôt impatient et je vais déjà assez vite « naturellement » pour ne pas aller chercher des coachs pour me booster dans un sens donné. D’ailleurs  certains jeunes coach en management gagneraient à développer leur philosophie et spiritualité *. C’est amusant les discours d’entreprises ou d’employés/recruteur modèles. En regardant un site Web avec vidéo d’une SSII ou les intervants récités des textes appris par coeur, je me suis rendu compte que j’avais plus grand chose de commun avec ces gens là. 😀 Probablement que j’ai jamais été dans le bon milieu qui convenait à mes gouts et capacités. J’ai passé mon temps à me contenter de ma situation et de l’entourage que ce soit adolescent avec mes idiots de parent et une fois pris le pli j’ai continué sans vraiment m’en rendre compte, j’ai prolongé malgré mon expatriation. Ça m’a accompagné malheureusement.

* Par spirituel, je ne parle pas de religions ou des sectes, ni des tentatives de ‘philosophie chretienne’ plus ou moins récente. Ce blog est une étape. Je dois construire au lieu de simplement me moquer et rire des erreurs d’autrui. Construire nécessite une constance, un objectif et une résistance aux critiques. Les critiques de qualité et justifiées me feront progresser mais celles injustifiées et désagréables peuvent m’écarter de ma route et y perdre de l’énergie à y répondre. Il y a aussi que je suis pas entierement satisfait de mon expréssion écrite. Je lis des bêtises bien écrite et mon écriture est relativement maladroite par rapport aux vérités et réfléxions que je voudrais exprimer. Je trouve que cette forme fait préjudice au fond. Et puis je me dis qu’il doit bien avoir des intellectuels qui ont les deux avec une pensée similaire à la mienne et que je ne connais pas. C’est sans doute des excuses pour m’éviter un travail de réflexion pour un épicurien convaincu.  C’est d’ailleurs le paradoxe comment un philosophe épicurien peut s’attreindre à écrire un livre au lieu de profiter de la vie et des plaisirs. Je connais malheureusement les raisons d’une exception valable. Sinon on a davantage les écrit s d’hypocrite, de rats de bibliothèque ou de peine à jouir. 😆

Advertisements

2 commentaires sur “Avoir raison et ne pas en profiter souvent

  1. AVEC TOUS SES SPÉCIALISTES EN TOUT ET POUR TOUT POURQUOI LE MONDE EST IL SI ABRUTI ?

    EXEMPLES : VOTER NE CHANGE PAS LA VIE DES GENS. VOTER NE RAPPORTE RIEN AUX GENS.CELA RAPPORTE ..ET NE CHANGE QUE LA VIE DE TOUS SES TECHNOCRATE MAFIEUX DE POLITIQUES POURRIES.?=DE GAUCHE..COMME DE DROITE.

    AUTRE EXEMPLE LA BOURSE.? LE PLUS GRAND PIÈGE A CONS DU MONDE./.DE LA FINANCE MONDIALISTE.

    A QUOI SERVENT LES GRANDS PHILOSOPHES A CULTIVER LES TARES DE L’HUMANITÉ.

    OU ET L’ÉVOLUTION.?
    DE TOUS SES TECHNOCRATES MAFIEUX DE POLITIQUES POURRIES??QUI NE PENSE QUE CARRIÈRE..CUMUL DE MANDATS ET DE RETRAITES.ET NE SAVENT DÉFENDRE LES INTÉRÊTS FINANCIER DE LA FRANCE PAR EXEMPLE..TOUS POURRIES SES TECHNOCRATE VIEILLOT ET GRAS DU BIDE.?DE POLITIQUES AVEC LEUR DISCOURS POMPEUX ET ILLUSOIRE..COMME TOUJOURS.. ET LES GENS EN 2012 SON DEVENUE DES ZOMBIES??? ?LE TITRE DE MON PROCHAIN LIVRE SERAS.???LES ZOMBIES DE LA RÉPUBLIQUE?? TITRE ENREGISTRE CHEZ UN HUISSIER. VOILA VOTRE GRANDE DÉMOCRATIE EN 2012, 2030, 2050.

    QUELLE ÉVOLUTION ? QUEL PROGRÈS DE ZOMBIES ? TOUS CES TECHNOCRATES MAFIEUX DE POLITIQUES POURRIES. NOUS NE VOTERONS JAMAIS POUR CAUTIONNER CELA. N »EST CE PAS? CONNAISSEZ VOUS LE PROJET HAARP ? VOUS AVEZ LES INFOS SUR LE NET. ET VOUS SEREZ SURPRIS DE VOIR LES INFOS QUI CI TROUVE.AINSI QUE SUR L’AFFAIRE BUSH 1933. AFFAIRE VITE ÉTOUFFER. N’EST CE PAS? VOILA VOTRE GRANDE DÉMOCRATIE DANS LE MONDE DES ZOMBIES EN 2012.

  2. @CITRONS BLEUS
    il est temps de prendre du repos et de vous détendre. 🙂

    Je me suis permis de corriger un peu votre texte.

    Bien voter demande du travail de recherche d’information et de réflexion pour bien choisir. Et si tous les politiciens sont des pourris comme vous le dites alors il vous faut trouver les moins pourris et les plus efficients parmi les politiciens candidats. Si Voter ne vous semble pas suffisant, alors devenez militant. Si militant ne vous semble pas suffisant pour changer les choses en mieux, alors devenez un politicien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s