Record du budget US en 2009

Les records s’enchainent avec un budget record de 3724 G$ pour les dépenses du gouvernement US en 2009 soit un déficit de 1750 G$ par rapport au déficit de 455 G$ pour 2008 selon l’article de Radio-Canada.

États-Unis : À besoins énormes, budget énorme

Le déficit projeté pour l’année budgétaire commencée le 1er octobre 2008 représenterait 12,3 % du produit intérieur brut (PIB), soit la proportion la plus importante depuis celle de 21,5 % enregistrée en 1945. L’an dernier, le déficit américain s’établissait à 455 milliards de dollars.

Ce plan, qui prévoit en partie les revenus et les dépenses de l’État pour les 10 prochaines années, doit réconcilier les gigantesques dépenses qui ont été ou qui seront engagées par le président avec sa promesse de réduire l’énorme déficit budgétaire de moitié d’ici 2013. Il s’établirait ainsi à 533 milliards de dollars, soit 3 % du PIB. Il prévoit de nouveaux investissements dans les domaines de l’énergie, de la santé et de l’éducation, mais aussi, à plus long terme, des réductions des dépenses pour les guerres en Irak et en Afghanistan, des hausses d’impôts pour les plus riches et de nouveaux revenus provenant de la vente de permis d’émissions de gaz polluants que le gouvernement prévoit délivrer dans le cadre d’un système d’échanges de crédits d’émissions.

Système de santé

Selon les informations distillées dans les médias américains, le président proposera notamment de mettre sur pied un fonds de 634 milliards de dollars sur dix ans pour la réforme du système de santé. La moitié du fonds serait financé par un plafonnement des déductions fiscales pour les ménages dont les revenus excèdent 250 000 $ par année. L’autre moitié des fonds proviendrait de réductions de coûts du programme Medicaid et Medicare, qui viennent en aide aux plus pauvres.

Énergie et environnement

Le plan budgétaire prévoit aussi des revenus supplémentaires de plusieurs milliards de dollars provenant de la vente de « permis de polluer » aux entreprises. Ces revenus ne seraient toutefois récoltés qu’à compter de 2012, dans la mesure où le plan de lutte contre le réchauffement climatique sera adopté cette année.

Des mesures qui semblent aller dans le bons sens pour la majorité d’américains sans protection de soins de santé et taxer les pollueurs. Reste qu’on manoeuvre pas un paquebot comme un voilier de course. La situation impose des mesures energetiques mais ce n’est pas vraiment l’état qui produient des richesses mais les entreprises. Avec ses symboles et modele comme Roosevelt pour le new deal et Abraham Lincoln, je crains qu’ils oublient sa place comme simple politicien. Pour les dégats, ils peuvent en faire de gros avec un Bush Junior mais j’attend de voir l’efficacité des remedes de cheval.

L’urgence d’agir

Le gouvernement Harper annonce la création, dans son budget des dépenses, d’un fonds d’urgence de 3 milliards de dollars destiné à stimuler l’économie.

Pendant ce temps l’équipe Harper bat un autre record celui de l’incompétence. 😀 Oui je sais c’est facile et pas sérieux sur un blog qui s’apelle esprit logique mais je profite de toutes les occasions pour sourire ou rire. Certains politiciens prennent la masse pour des idiots et je considère plusieurs politiciens comme des clowns talentueux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s