Quand la « bulle médicale » va-t-elle éclater ?

Je vous invite a lire Quand la « bulle médicale » va-t-elle éclater ?, un long et détaillé article du Dr. Dupagne (en France) qui fait une analogie délicate entre le secteur de la santé avec le secteur immobilier et l’éclatement de sa bulle spéculative. Voici ci-dessous mon message rapidement rédigé que je lui ai laissé et que je reproduit ici pour conserver une trace de mon état actuel de reflexion.

« Je n’ai pas lu tout votre article ni tous les commentaires mais je tiens à vous faire part de mon experience canadienne. Votre analogie d’un secteur semi-public, les soins de santé, avec le secteur privé de l’immobilier est assez délicate mais l’exercice est interessant.

Le prix de vente est fonction de l’offre et la demande et pas de sa qualité intrinséque.

Au Canada, il y a une pénurie de medecin avec des medecins salariés par l’état. Le medecin est stréssé et ne vous accorde souvent que 5 min de son temps. il prescrit moins de médicament qu’en France mais il gagne mieux sa vie surtout le spécialiste. La qualité me semble plus médiocre et on aurrait tendance à y retourner plus souvent car mal soigné si le système avec les temps d’attente fait tout pour vous en dissuader.

Dans le secteur de santé privé ou les soins ne sont pas « gratuit » (pris en charge par l’état) les dentistes pratiquent des prix presque doublent de la France. Chaque dentiste a 1 secretaire, 1 assistante et 1 hygieniste. La secretaire vous appelle 24h avant votre RdV pour être sur que vous viendrait sinon elle trouve un autre patient client.

Si la bulle peux éclater elle a encore une belle marge de progression car la santé c’est vitale et que la pénurie de médecin semble assez repandu dans nos sociétés vieillisantes. Maintenant il est possible que l’état se désengage avec son endettement. D’ailleurs au Canada, les lobbys poussent à faire éclater le système de santé publique pour générer les profits US du privé. Quand on regarde ce qui se passe aux USA, on réalise que la bulle en France peut encore grossir.

Aux USA, c’est la recession mais ce secteur a un solde positif d’emploi.

J’ai appris a ne plus faire confiance aux médecins car ils sont des humains qui peuvent être stressés, fatigués, distraits ou pas à jour dans leur connaissance médicale. Quand on a un diagnostic différent à chaque médecin on se dit que ces praticiens ont encore une belle marge de progression. »

il a cité un extrait d’une comedie française que j’apprécie avec Louis Jouvet.  😀

Le Dr Knock invente la médecine moderne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s