Lettre d’un intello sur Internet

Lettre à Emmanuel Todd

J’aurais aimé écrire un livre intitulé Après la démocratie, j’y aurais parlé de la démocratie qui n’a pas encore vu le jour. Vous, dans ce livre, vous parlez de la fin de la démocratie et des solutions désespérées pour la sauver. C’est un peu gâcher mais je reconnais vous avoir lu avec impatience en deux jours. Vos chiffres et vos analyses m’ont stimulé tout en ouvrant des pistes de réflexion.

C’est gênant ces confidences privées devenu publiques. Encore un pirate informatique qui a réussit à récupérer une lettre privée pour se moquer publiquement en la publiant sur le net ! 😀

Difficile de trouver ce qui cause ces dérapages écrits avec la raison. Bon tout n’est pas mauvais loin delà et il y aurait beaucoup de choses à préciser avec ce très rapide survol d’un livre entier. Je ne reprend qu’un seul commentaire de cet intellectuel français engagé et pressé, Thierry Crouzet.

Vous montrez bien que le libre-échange n’est pas synonyme de démocratie et qu’il accroît les inégalités.

Oui il accroit les inégalités des plus aisés qui ont profité de ce libre-échange et tend à équilibrer à travers le monde le salaire des emplois délocalisables. Ça stagne ou baisse en occident et monte en Chine et Inde. Regardez par ex. le salaire des informaticiens en Inde. L’avantage concurrentiel de salaire plus bas se déplace progressivement avec des salaires plus haut vers un critère de norme de qualité. Si la population mondiale n’était pas aussi nombreuse, l’effet d’harmonisation serait probablement plus rapidement visible.

Sinon l’internet nous montre des gens décomplexés, les communications se multiplient pour le meilleur et le pire aussi. Est ce qu’il existait autant d’intello avant dans leur coin isolé ? Est que l’internet encourage ces gens a placarder leur avis sur tout ? Certainement et il y a du plus et du moins. Quel est le bilan pour la masse qui veut s’instruire ? Je ne sais pas mais il est possible qu’il soit plutôt négatif pour les gens qui n’ont pas un esprit suffisamment critique et logique pour profiter du bon et laisser de côté le médiocre qui pullule sur Internet et les média de masse. Après l’écart grandissant des richesse matérielles entre pauvre et riche, j’assiste parallèlement à un écart grandissant des capacités de raisonnement et de connaissances. Difficile de distinguer le fait brut avec une prise de conscience grandissante de cet écart de qualité via les discussions publiques de l’internet. Misère combien de gens raisonnent mal ou moyennement tout en étant cultivé et instruit ! C’est tout simplement étonnant, parfois cocasse mais aussi inquiétant. Je me pose des questions sur la solidité de nos avancée en connaissance. Est ce que l’élite intellectuelle réelle (je ne parle pas ici de l’élite officielle et médiatique qui peut éventuellement parfois se recouper avec l’élite réelle) peut avancer aussi loin si la base ne suit pas. Ne risque t’on pas un effondrement comme cela se produit en économie actuellement ? La qualité de l’enseignement et le choix des matières à enseigner m’apparait de plus en plus comme essentiel.

La première fois que j’ai constaté cet écart, c’était durant les « trois jours » de recrutement pour le  service militaire. J’étais en contact direct non plus avec des étudiants universitaires mais  une collection de jeune de mon âge de tous horizon.

Ce qui est instructif et qu’a détaillé Martin Lessard, ce sont les critères d’autorité cognitive sur l’internet (et ailleurs) que certains intello usent et abusent consciemment ou inconsciemment pour enfumer et d’ailleurs s’enfumer eux-même. Les gens qui étudient la communication mettent davantage l’accent sur l’image et l’apparence d’autorité plutôt que sur l’autorité elle-même d’un auteur avec un thème donné. Maintenant il existe pleins de domaines de connaissance ou la démonstration logique et rationnelle n’est pas opérationnelle. Une fois qu’un intello internaute a remis en cause le spécialiste, il parle de tout et n’importe quoi. Ça amuse ou agace le spécialiste et ça risque d’embrouiller les autres. La meilleure stratégie de désinformation ce n’est pas la censure mais la saturation d’informations fausses et biaisées. Plus la cible est éduquée, plus la forme  peut prendre une forme érudite avec moult références. Le résultat est sensiblement le même :  désinformer volontairement ou involontairement. Des échantillons que j’ai lu depuis plusieurs années sur Internet, je pense que c’est plutôt involontairement car l’auteur semble souvent sincère et de bonne foi. Bien sur, il y a aussi un l’égo de l’auteur qui joue quand il s’aperçoit qu’il s’est trompé mais continue quand même dans le même sens en utilisant des arguments grossièrement fallacieux. C’est d’ailleurs toujours amusant de constater que derrière cette foret de référence se cache parfois une idée simple et fausse reprise et reprise par les média et les internautes intello.

Pourquoi je continue de participer à ce blog malgré mes déceptions et mes critiques de certains propos de l’auteur ?

  1. Tout n’est pas mauvais comme je l’ai dit et j’en retire des éléments intéressants de réflexion.
  2. A travers des commentaires pertinents je découvre de nouveau blog d’auteur
  3. Une profusion de liens dans un domaine autour de la gouvernance et l’organisation.
  4. Au fil du temps, une sympathie s’installe avec plusieurs intervenants. On y revient comme dans un café pour le lien social qu’il crée et pas uniquement pour la qualité du contenu. Et  comme expatrié ça me garde en contact avec des français de France.
  5. La volonté d’aider une communauté française d’internaute en donnant l’exemple d’une bonne communication et de rigueur de raisonnement.

En cherchant un ancien texte sur google pour documenter cet article sur les critères d’autorité apparent sur l’internet, je suis tombé sur cette page qui recense tout mes commentaires sur un blog de wordpress. Assez étonnant !

PS: J’ai écrit cet article avec le souvenir d’un article intello (en 3 parties) rédigé par un jeune québécois et professeur ethnologue, Alexandre Enkerli. J’ai repris son terme péjoratif au lieu d’intellectuel.

Advertisements

2 commentaires sur “Lettre d’un intello sur Internet

  1. Petit détail technique, Backtype n’est pas lié directement à WordPress. C’est un système qui suit ton identification sur divers blogues pour regrouper tes commentaires (peu importe la plateforme). Tu peux «réclamer» ces commentaires et t’assurer qu’ils sont tous de toi. Tu peux aussi envoyer les mises à jour sur Twitter, ce qui est assez pratique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s